The Red Bulletin n°2018-12 décembre
The Red Bulletin n°2018-12 décembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-12 de décembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 18,5 Mo

  • Dans ce numéro : ridez local !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
riple H, également connu sous le nom de Paul Levesque, n’est pas seulement un ancien catcheur de la WWE (World Wrestling Entertainment), il se charge désormais de faire de cette compagnie américaine une affaire florissante. Comment un athlète chargé de sauter, de donner des coups et de provoquer son adversaire sur le ring a-t-il fini à la tête du business de la WWE ? Pour être aussi à l’aise en dehors qu’à l’intérieur du ring, Triple H a dû certes s’adapter, mais s’est surtout servi de ce qu’il avait appris dans ses années de castagne pour l’appliquer… dans l’arène des affaires. En discutant avec lui, on se dit qu’on peut se prendre une mandale à tout moment. Bon, pas exactement, mais c’est que cette voix nous est très familière. Chaque événement, retransmis ou en direct, de la WWE (et de ses marques  : RAW, Smack- Down et NXT) est marqué de son empreinte. Oubliez le mythe de l’homme fort et courageux et écoutez ce qu’a à dire cet homme sur la façon de raconter des histoires, d’attirer l’attention et de captiver l’audience. Cela inclut aussi sa façon de parler et, croyez-moi, il est impossible de ne pas être attentif à ses propos (surtout si on a la sensation qu’il va nous frapper d’un moment à l’autre). Parmi ses nombreuses activités actuelles, il s’occupe de l’ouverture dans le monde entier de Performance Centers. Ce sont ces centres d’entraînement pour les candidats catcheurs de la WWE, qui, comme vous pouvez l’imaginer, disposent d’une salle de sport complète, d’une piscine, de rings et, surtout, de micros. Parce que tous les catcheurs de la WWE sans exception dominent l’art de la harangue, de la provocation verbale. Et ce n’est pas un hasard. « C’est une chose pour laquelle on s’entraîne », me dit avec sa voix assurée et son articulation parfaite le King of Kings, qui fait désormais partie de l’aristocratie du catch. Comment est-il parvenu C WWE, GETTY IMAGES à ce statut ? Ce n’est pas par un miracle divin, mais parce qu’il a été quatorze fois champion du monde. Il a affronté The Rock, Stone Cold SteveAustin, Ric Flair, Shawn Michaels, The Undertaker, John Cena et même l’actuel président de la WWE, Vince McMahon. Quel est leur point commun à tous ? Ils sont de la même école. Mieux encore, ils ont fait école. Et ce sont leurs enseignements que Triple H cherche à faire perdurer dans les Performance Centers. Il se souvient de ses débuts dans ce métier extravagant pour le commun des mortels et c’est précisément pour cela qu’il sait quoi dire aux jeunes « Ce qui compte, puisque le catch de la WWE est un sportspectacle, c’est sans aucun doute la personnalité. » 72 THE RED BULLETIN
IMilikMk‘M  : MfflOO qui arrivent au centre pour tenter leur chance ou bien la provoquer. Des milliers de participants s’inscrivent aux épreuves pour entrer à la WWE et rares sont les élus. Il y a en permanence une centaine de candidats qui se préparent dans les centres sans être sûrs de participer à une compétition. Que faire face à une telle incertitude ? Se distinguer. Les mecs de base n’ont pas leur place ici. C’est maintenant ou jamais. Il ne s’agit pas seulement du physique mais d’une série d’aptitudes à avoir, sauf que si celui qui les a ne sort pas du lot, personne ne s’en rendra compte. À gauche  : au Performance Center, les rings ne représentent qu’une petite partie de l’entraînement. En bas  : Triple H à l’ancienne. Sur cette photo d’archives, il renvoie le terrifiant Undertaker là d’où il vient… dans sa tombe. Il y a tant de similitudes entre ces épreuves et d’autres métiers que Triple H les définit ainsi  : « C’est la meilleure école pour Hollywood. » Et ce n’est pas faux, puisque c’est de là que vient The Rock, spécialiste des superproductions à gros régime, l’un des acteurs les mieux payés de l’industrie du spectacle. Quand les jeunes arrivent ici, ils ne savent pas à quoi s’attendre et c’est tant mieux. Dans ce cadre nouveau, ce seront tant leurs capacités d’adaptation que leurs aptitudes à faire le show qui seront décisives. Car la WWE n’est ni plus ni moins qu’un spectacle sportif. Un pur divertissement. THE RED BULLETIN 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 1The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-12 décembre Page 100