The Red Bulletin n°2018-11 novembre 2018
The Red Bulletin n°2018-11 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-11 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 19,8 Mo

  • Dans ce numéro : Sofiane étend son empire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
WarmBrew « COMME DU MARVIN GAYE, VERSION RAP » Le groupe deL.A. délivre son guide perso du hip-hop made in West Coast. Potes depuis l’école, Ray Wright, Manu Li et Serk Spliff étaient occupés à raffiner leur mélange soutenu de riffs funk sur des rythmes psychédéliques quand l’icône hip-hop Dom Kennedy les découvre en 2014. Un an plus tard, le trio californien (originaire de Venice et de Santa Monica, en bord de mer) sort son album Ghetto Beach Boyz, une pépite acclamée par la critique. Ils ont aujourd’hui le vent en poupe. Nos ambassadeurs hip-hop ont choisi quatre titres emblématiques qui ont façonné leur approche du son tel qu’on le ressent sur la côte ouest. New Content, le dernier album de WarmBrew, est dispo ; redbullrecords.com Le crew du Brew de gauche à droite)  : Serk Spliff, Manu Li et Ray Wright. B U L L E V A R D Er.r...r111 tira. EAZY-E BOYZ-N-THE HOOD (1986) Wright  : « C’est avec ce titre que le hip-hop West Coast est né. Avant ça, le rap venait surtout de la côte est, comme dans Rapper’s Delight  : « The hippie to the hippie/The hip hip a hop ». Avec Eazy-E, on comprend à quoi ça ressemble de vivre par ici. On l’entend même des années après sa mort (en 1995,ndlr) dans les vieilles Chevrolet. » WARREN G & NATE DOGG REGULATE (1994) Li  : « Cette chanson, c’est l’intro du G-funk au monde, c’est un son smooth et funky. Ça parle de gangs et de vengeances. C’est du ghetto gospel, c’est aussi un enseignement sur la vie à Long Beach. Le morceau s’inspire du hit de Michael McDonald dans les années 80, I Keep Forgettin’(Every Time You’re Near). » MAC DRE CALIFORNIA LIVIN’(1991) Spliff  : « California Livin’a joué un rôle déterminant dans l’histoire du hip-hop de la West Coast, car il apportait une nouvelle perspective. Originaire d’Oakland, Mac Dre décrit la beauté de la Californie et parle aussi des difficultés d’y faire partie d’une minorité. C’est la version rap du livre de W. Golding, Sa Majesté des Mouches (1954,ndlr). » KENDRICK LAMAR ALRIGHT (2015) Li  : « Quand on s’intéressera à l’administration Trump dans un avenir proche, on se souviendra de ce morceau comme d’un hymne de protestation. Son énergie rebelle fait penser aux rappeurs de NWA  : seul un esprit ouvert à la diversité de la culture californienne peut connaître cela. Ça me rappelle What’s Going On, de Marvin Gaye, mais en version rap. » 18 THE RED BULLETIN ROBB KLASSEN FLORIAN OBKIRCHER
LAMPUGA TOM GUISE La batterie du Boost affiche 45 minutes d’autonomie et se remplace aisément. Temps de recharge  : 120 minutes. Lampuga Boost TOP OU FLOP ? Les surfeurs passeraient 54% de leur temps à pagayer et 24 à attendre la vague. Cette planche promet 100% de glisse. La planche de surf a bien changé depuis le morceau de bois de six mètres de long qu’utilisaient les Polynésiens d’antan. Au début du XX e siècle, l’Hawaïen George Freeth – surnommé le « père du surf moderne » – introduit une planche plus courte. En 1926, le surfeur américain Tom Blake invente la première planche creuse qu’il dotera peu de temps après d’un aileron. Le modèle à trois ailerons ou Thruster créé par le surfeur australien Simon Anderson n’apparaît qu’en 1980 et reste à ce jour la norme en vigueur. Mais une nouvelle génération de planche pointe le bout de son nez  : le Lampuga Boost. Longue de 2,56 mètres, elle est dotée d’un moteur électrique 14 chevaux qui la propulse à 58 km/h sans l’aide d’aucune vague. La puissance du Boost permet même de remonter les vagues si ça vous tente. Une manette contrôle la vitesse, et l’orientation se fait en déplaçant le point d’équilibre. Sa batterie Le manche à gaz fonctionne sans fil et peut être débranché de la planche et porté au poignet. échangeable offre 45 minutes d’autonomie sur une mer calme. Mais le chiffre le plus important est sans nul doute son prix  : 21 000 € (ce qui en fait un jouet de luxe ou le genre de récompense que le personnage de Bodhi dans Point Break pourrait s’offrir en braquant une banque de plus). Reste à voir si le Boost séduira les surfeurs purs et durs… Ce qui est sûr, c’est que la planche est produite à Hambourg (Allemagne), ville où est établi la société Lampuga, à deux bonnes heures de route de la côte, houle la plus proche des environs. Et, pour les inconditionnels de la vieille école, le Boost garantit l’expérience de surf à l’ancienne, c’est-à-dire qu’avec ses quarante kilos, il est aussi lourd, sinon plus, que les premiers longboards en bois des Polynésiens. lampuga.de THE RED BULLETIN 19 t



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 1The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-11 novembre 2018 Page 100