The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : il brasse de l'or.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
'eCe sympathique artiste qui tente de se planquer grâce à un papier peint, est capable d’imiter poulpes et dinosaures à la perfection. 72 THE RED BULLETIN
BEN DAUCHEZ athanaël est venu seul. En costume. Ce soir, il est l’un des rares types en costard (et le seul Nathanaël) parmi les 450 spectateurs réunis au théâtre Le République à Paris pour le spectacle d’Haroun. Nathanaël n’est plus seulement un spectateur, il devient un rouage comique que l’humoriste de 32 ans va intégrer à son spectacle, le rendant acteur d’une performance toute en maîtrise, très acide, et surtout très drôle. Car ce soir, comme Haroun se plaît à le dire quand il lance une vanne qui laisse son auditoire, disons, partagé...  : « On rigole bien… » Contrairement à nombre d’humoristes de sa génération, Haroun ne débarque pas sur scène sur une musique de mauvaise boîte de nuit. Introduit par la voix de Google Home, il monte sur scène en marchant, hausse rarement le ton, pèse très bien ses mots, tranche dans le vif de l’actualité (toutes rubriques confondues), et nous pousse dans nos réserves pour éveiller intérêt et curiosité. Accompagné d’un tabouret, d’un verre et d’une touillette (important), sur une scène de quelques mètres carrés seulement, voici le Haroun dans sa version stand-up, celui qui se produit chaque soir au République. Pour beaucoup des spectateurs présents, Haroun est d’abord un humoriste rencontré sur Internet, celui qui a écrit un spectacle exclusivement diffusé en ligne à l’occasion des dernières élections présidentielles, celui de l’opération « Barbecue » où il se rendait chez des fans pour partager quelques grillades avec eux et leur offrir un court spectacle exclusif. Celui, aussi, qui élabore un spectacle, Internet etc., qu’il ne diffuse que sur un site dédié et y associe un « chapeau numérique », chacun étant libre de soutenir cette création avec une participation financière. Ou pas. « Tu crées pour créer, pas pour faire le buzz. » u Autant de coups de frais sur l’humour, à potentiel viral, et bien dans l’époque, qui amèneront idéalement de nouveaux spectateurs à ses spectacles chaque soir. Et autant de followers inconnus deviendront de probables Nathanaël. On pensait percevoir là une stratégie digitale hyper bien orchestrée, Haroun y voit une façon de rassasier son instinct de création. De créer pour créer, avant même la notion de succès. the red bulletin  : Haroun, nous avons assisté à votre spectacle la semaine dernière, et en fin de représentation, vous avez testé de nouvelles vannes. L’exercice semblait très délicat, on vous a senti en difficulté… haroun  : Le soir où vous êtes venu, c’était lequel ? Il y avait un type tout seul, en costard, nommé Nathanaël, sur lequel vous avez passé quelques minutes… Oui, je me souviens. Ce soir-là, j’ai testé des trucs sur la Coupe du monde, les fans de foot, et sur les deuxièmes et les premiers dans les compétitions sportives… En fait, si tu ne prends pas ce risque-là, tu ne progresses pas… Quand tu testes des trucs sur scène, tu te découvres de nouvelles ressources que tu ne pourrais pas trouver seul chez toi à l’écriture. Certaines choses vont rester dans le spectacle, d’autres non. D’autres vont nourrir un spectacle unique, comme Internet etc., qui est visible sur un site que j’ai spécialement dédié à cette création, onrigolebien.com. Votre présence dans le monde digital, très habile, est-ce quelque chose de stratégique ou un truc générationnel  : « Je dois être présent online, ça va de soi » ? Si tu veux que les gens viennent te voir, il faut leur donner quelque chose. Comme un rapport producteur-consommateur. Tu vas acheter des fruits et légumes un peu plus cher chez un mec parce que tu crois en son projet, parce que tu as envie de l’encourager, parce que c’est bon. Idéalement, je veux que les gens qui viennent dans la salle soient là parce que je leur ai déjà donné quelque chose sur Internet. On est dans l’échange. Comme pour le « chapeau numérique », le public doit être acteur, il ne doit pas attendre que ça vienne tout seul à la télé ou sur YouTube, c’est lui qui doit encourager. Combien de spectateurs ont vu votre spectacle en ligne, Internet etc. ? 1,7 million. Sachant que dans la salle du République, j’ai 450 spectateurs par représentation, ça fait beaucoup de représentations pour arriver à 1,7 million… THE RED BULLETIN 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 1The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 100