The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : il brasse de l'or.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Quand on lui demande pourquoi il a choisi la natation, Peaty répond  : « C’était le sport où j’étais bon. » « Chaque jour, je me demande si ce que je vais manger, faire ou décider va contribuer ou non à une amélioration. » Si on lui demande pourquoi il a choisi la natation, il répond en riant  : « C’était le seul sport où j’étais bon. » Alors qu’il cherchait une activité dans laquelle il pourrait briller, Adam devait bien se rendre à l’évidence  : il n’était pas doué en tout. Il aimait courir, mais n’était pas assez rapide. « Chez moi, c’est quitte ou double. Si je ne suis pas le meilleur dans ce que je fais, je laisse tomber. Que ce soit à la course ou au Monopoly, si je ne gagnais pas, j’envoyais tout valdinguer. Mais si on arrive à trouver un truc dans lequel on excelle, cette rage du vainqueur devient un incroyable moteur. » Pourtant, même en natation, Peaty a mis du temps à découvrir son truc à lui. Lors d’un passage au Club de natation de Derby, la coach Melanie Marshall fut tout d’abord très sceptique quant aux capacités du jeune nageur  : « Elle a failli me sortir du bassin pendant l’épreuve de nage libre. » Mais en le voyant à la brasse, elle se dit que « nom de Dieu, ce gamin est bon ». Ce moment fut une révélation pour Adam Peaty, qui décide alors de se concentrer sur ses vrais talents. « Il faut savoir peser ses chances avant de choisir le bon chemin. Je n’aurais pas été assez bon dans les autres nages. Mais je pouvais l’être en brasse, alors j’ai tout misé là-dessus. » Débutent donc les entraînements avec Melanie Marshall, avant et après l’école  : réveil à 4 heures du matin, trajet de 40 minutes jusqu’au stade nautique. Mais le jeune lycéen préfère s’éclater à côté, traîner avec ses amis. Puis un jour, à 17 ans, il regarde son compatriote Craig Benson atteindre les demi-finales en brasse aux JO de Londres en 2012. Un déclic  : « J’avais fait la fête la veille et je me suis dit  : « Qu’estce que tu fais de ta vie ? » Il était temps de passer à la vitesse supérieure. » Lucide, déterminé quant à son avenir, il se met à s’entraîner davantage, à manger plus sainement et à penser comme un futur champion. « Celui qui veut devenir le meilleur dans ce qu’il fait doit être obsédé par la volonté de toujours mieux faire. Chaque jour, je me demande si ce que je vais manger, faire ou décider va contribuer ou non à une amélioration. » Un tel engagement et une telle détermination ne pouvaient que payer. La percée vient très vite, en 2014, lors des Jeux du Commonwealth, où il bat le champion olympique Cameron van der Burgh au 100 mètres brasse. Suivent quatre médailles d’or lors des Championnats d’Europe de la même année ainsi qu’un premier record mondial au 50 mètres brasse. La déferlante anglaise se poursuit l’année suivante aux Championnats du monde à Kazan  : un nouveau record mondial au 100 mètres brasse et trois médailles d’or. En 2016, il remet le couvert à Rio avec un palmarès digne de sa réputation  : l’or au 100 mètres, et une légendaire remontée éclair au relais 4×100 mètres qui lui fait effacer un déficit de 2 secondes, permettant à son équipe de rafler, in extremis, la médaille d’argent. Peu après cet exploit, le champion aux 23 médailles Michael Phelps vient le voir et lui lance  : « Tu nous as fait quoi, là ? » Ces succès incontestés le motivent à s’entraîner encore plus dur  : « La question n’était plus de savoir si je pouvais gagner, mais combien de temps je resterais le premier », raconte-t-il. Une surenchère qui portera ses fruits, puisqu’aux Championnats du monde à Budapest en 2017, Peaty remporte deux victoires avec à chaque fois une avance quasi insolente  : 1,32 seconde au 100 mètres et 0,53 seconde pour le 50 mètres – un miracle dans ce sport où les victoires s’arrachent en général au centimètre près. Et pourtant, quand on écoute le jeune homme qui se tient face à nous, force est de constater que le succès ne lui est pas monté à la tête. Poli, sociable, il parsème son discours d’éclats de rire enfantins et pratique l’autodérision sans retenue. Ne rappelle-t-il pas régulièrement que sa mamie est plus célèbre que lui (elle avait créé le buzz en 2016 pendant Rio avec ses tweets encourageants) ? Nul doute que la grand-mère fut extrêmement fière de son petit-fils le jour où, après avoir remporté le 100 mètres brasse aux Championnats d’Europe de Copenhague en 2017, il décide de donner sa médaille d’or à une jeune fan qui lui réclamait simplement un autographe. La classe. « C’est un geste qui peut en inspirer d’autres pour les années à venir. Beaucoup plus utile que de la laisser traîner sur une étagère. » Obsédé par la gagne, donc, mais pas que. Et puisque notre Britannique apparaît doué d’un bon équilibre mental, on ne s’étonne pas non plus de le savoir tout à fait capable d’user les canapés avec délectation  : fan de séries (Silicon Valley, Modern Family) et de musique hip-hop, house et rock (Jaykae, Tory Lanez, Metallica, Architects), c’est aussi un passionné de belles bagnoles  : « La voiture de mes rêves change tous les mois. Récemment, c’était la Ferrari 488 GTB, mais ces temps-ci, je pencherais plutôt pour la Lamborghini Aventador. » En août dernier à Glasgow, Peaty enclenche l’accélérateur et remporte quatre médailles d’or  : sur le 50 mètres brasse (pour la troisième fois de sa carrière), sur le 100 mètres brasse pour la troisième fois également (dont il améliore son propre record du monde de la distance), en équipe sur 4×100 mètres quatre nages et quatre nages mixte. On le retrouvera en décembre aux Championnats du monde de THE RED BULLETIN 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 1The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 100