The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : il brasse de l'or.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
fr Culture LEUR RECETTE DU COOL Elles rident avec les mecs  : The Skate Kitchen est une bande de skateuses newyorkaises, dont la réalité dans la vie et sur la planche est retranscrite à l’écran. Lors de sa première projection au dernier festival de Sundance, le film indépendant Skate Kitchen a scotché son public. Un portrait sans fard d’un groupe de skateuses new-yorkaises où les vrais protagonistes tiennent les rôles principaux. Autoproclamées « The Skate Kitchen », les adolescentes y incarnent une version fictive d’elles-mêmes. Leur histoire réelle commence en 2016, par une rencontre fortuite dans le métro de New York. Nina Moran et Rachelle Vinberg, deux ados qui se sont rencontrées via YouTube, croisent la route de la réalisatrice Crystal Moselle, 38 ans, fraîche lauréate du Grand Prix du jury Sundance 2015 pour son documentaire percutant The Wolfpack. « On se rendait à un park pour faire du skate, elle nous a parlé de son projet de court-métrage et demandé si nous connaissions d’autres skateuses, se souvient Moran, aujourd’hui âgée de 21 ans. Je connais Dede (Lovelace, 21 ans) et Kabrina (Adams, 25 ans) depuis le lycée, et les jumelles (Jules et BrennLorenzo, 20 ans) sont des potes de skate à Chelsea (un quartier de New York). » Ajani Russell, 21 ans, complète l’équipe. Le court-métrage de Moselle, That One Day, tourné dans le cadre de la série Histoires de Femmes pour la marque de mode Miu Miu, dépeint à travers les yeux du personnage de Vinberg, l’expérience d’une fille dans un skatepark dominé par les garçons. « Dès cette époque, on a pris le nom « The Skate Kitchen », ajoute Moran. Plus jeune, je regardais beaucoup de vidéos de skate où les filles tiennent la vedette, confie Vinberg, 20 ans. Dans les commentaires je lisais  : « Sa place est dans la cuisine », ou « Ça ne ressemble pas à une cuisine », ça nous a inspiré le nom de la bande, histoire d’en rire. » Leur approche féministe prônant l’amour, la compréhension et l’inclusion – elles font aussi du skate avec les mecs – a largement amplifié la notoriété du collectif. Vogue salue « l’équipe de skate féminine la plus cool de New York ». Nike les sollicite pour lancer sa première chaussure de skate pour fille ; elles collaborent avec Pharrell sur la campagne G-Star RAW, et le New York Times les surnomme « les skateuses chouchoutes de la mode ». L’intérêt de Hollywood ne se fait pas attendre. Moselle est invitée à réécrire son court en long-métrage. Dans Skate Kitchen, Vinberg interprète Camille, une jeune fille de 18 ans vivant à Long Island qui, via Instagram, accepte de rejoindre la bande. À l’instar de That One Day, le film brouille les frontières entre documentaire et fiction, avec des dialogues dans une langue authentique. « Bien que scénarisé, le film est fidèle à notre histoire, nos origines et notre fonctionnement », précise Moran. Au début du film, Camille se blesse dans l’entrejambe avec sa planche, les filles appellent ça se prendre « une carte de crédit ». « Le langage du film est celui que nous utilisons dans la vraie vie, assure Vinberg. Pour Jaden (Smith dans le rôle du petit ami de Vinberg,ndlr), c’était plus difficile, notre façon de parler lui étant étrangère. » Depuis Sundance, Skate Kitchen jouit d’une aura approchant celle de classiques comme Génération rebelle et Kids de Larry Clark, mais pour le groupe, c’est le message d’inclusion qui importe le plus. « Dans les festivals, les filles nous confient à quel point elles l’apprécient. Les garçons aussi », ajoute Lovelace. Avec le film, elles espèrent inciter plus de filles à pratiquer le skateboard. « Nous leur disons de ne pas craindre d’aller dans les parks, précise Russell, et tenter des choses habituellement réservées aux garçons. » « En cela, Skate Kitchen est très important, conclut Lovelace. Il permet le dialogue, donne la parole à ceux que l’on n’entend jamais et offre la possibilité d’explorer ces domaines sans craindre l’exclusion. » Voilà qui résume bien la recette du film et du collectif. Instagram  : @theskatekitchen 22 THE RED BULLETIN é a YSANYA PEREZ LOUIS RAUBENHEIMER
B U L L E V A R D The Skate Kitchen, de gauche dans le sens de la montre  : Dede Lovelace, Jules et BrennLorenzo, Ajani Russell, Rachelle Vinberg, Nina Moran et Kabrina Adams. THE RED BULLETIN 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 1The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 100