The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
The Red Bulletin n°2018-10 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-10 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : il brasse de l'or.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
fr Segway Drift W1 SEMELLES LIKE TEEN SPIRIT L’hoverboard ? Tellement 2015 ! En 2019, on se déplacera en hoverskate. Ou pas. Bien que Segway l’appelle e-skate, le Drift W1, auto-équilibré, tient plus de la plateforme que du cyber roller skate. Le Drift W1, en réalité deux Segway miniatures qui, espérons-le, auront deux fois plus de succès que leur grand frère. B U L L E V A R D En 2001, lorsque la rumeur d’un « transporteur personnel » conçu par Segway apparaît pour la première fois, les médias s’enflamment  : s’agit-il d’un hoverboard, d’un hélicoptère individuel ou d’un système de téléportation ? Bien que le gyropode n’ait jamais été à la hauteur du bruit médiatique, ses systèmes de stabilisation et de direction inclinable ont ultimement contribué à l’engouement pour le hoverboard de 2015 (bien qu’il ne flotte pas tout à fait comme on nous l’avait promis dans Retour vers le futur 2). Mais nous sommes maintenant en 2018 et Segway a une autre conception de notre avenir automoteur  : l’e-skate... Le Segway Drift W1 utilise la même technologie gyroscopique brevetée que le modèle de première génération de Segway (maintenant appelé le transporteur personnel) mais n’a qu’un dixième seulement de sa taille et est intégré dans deux plateformes à roue simple, de la taille du pied, sur lesquelles vous montez plutôt que de vous y attacher (ce qui s’avère pratique lorsque vous devez sauter ou que vous êtes sur le point de tomber). Comme avec le Segway TP et l’hoverboard, vous devez incliner vos pieds pour avancer, tourner et freiner, la différence étant que vous conduisez deux véhicules à autoéquilibrage capables de se déplacer dans des directions différentes, comme des patins. C’est justement le marché que Segway compte percer  : celui des patineurs, des danseurs et des jeunes citadins dits branchés qui glissent en ville. Chaque « chaussure » Segway Drift W1 supporte un poids de 100 kg à 12 km/h, permet une inclinaison de 10 ° et fournit 45 minutes de propulsion motorisée. D’un poids de 3,5 kg chacune, elles sont dotées de poignées de caoutchouc afin de faciliter le transport, trois modes d’éclairage pour la conduite de nuit (ou pour frimer) et des pare-chocs avant et arrière pour les protéger. En revanche, votre protection personnelle incombe au casque que Segway fournit gratuitement avec votre paire de patins électroniques, disponibles pour environ 350 € . segway.com 20 THE RED BULLETIN i C SEGWAY TOM GUISE
YAMAHA MOTOR TOM GUISE <. u Motobot L’AVÈNEMENT DES MACHINES Cet androïde est conçu pour battre l’un des meilleurs pilotes moto au monde. Les progrès de l’intelligence artificielle et de la robotique nourrissent la crainte de voir les machines supplanter les hommes. Le Motobot en est une illustration. La créature de Yamaha ambitionne de battre un pilote humain et pas le moindre  : Valentino Rossi, nonuple champion du monde de MotoGP, en l’interpellant directement  : « J’ai été créé pour te surpasser. Je m’améliore de jour en jour. » On ne peut plus clair. Depuis ses débuts au Salon de l’auto de Tokyo en 2015, les capacités de Motobot se sont effectivement accrues. Contrairement à d’autres véhicules à IA, l’objectif de Yamaha n’est pas de produire un engin autopropulsé, mais un robot humanoïde capable de piloter une moto non modifiée (ici, la Yamaha YZF-R1M 1000 cm³). Sa peau en fibre de carbone cache des actionneurs contrôlant la direction, les gaz, l’embrayage, les freins et la pédale de changement de vitesse, ainsi que des capteurs de reconnaissance de piste et un cerveau d’apprentissage automatique pour affiner sa trajectoire et ses temps au tour. La première année, l’objectif était de rouler à 100 km/h en ligne droite. Deux ans plus tard, il tourne à 200 km/h, avec en ligne de mire le dépassement des capacités humaines. Fin 2017, Motobot atteint son objectif original  : se mesurer à Rossi. Au Thunderhill Raceway Park de Californie, la machine boucle son tour en 1 min 57 sec 504, la légende italienne et ses trente ans de route en 1 min 25 sec 740. Les ardeurs du robot refroidies, Yamaha entend poursuivre le développement de Motobot dans le but d’améliorer l’assistance à la conduite de ses modèles grand public. Ou, comme le dirait Motobot  : s’assagir avant l’inévitable jour du jugement. global.yamaha-motor.com À fond vers l’avenir  : Motobot parcourt le circuit à 200 km/h. THE RED BULLETIN 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 1The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 2-3The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 4-5The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 6-7The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 8-9The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 10-11The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 12-13The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 14-15The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 16-17The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 18-19The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 20-21The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 22-23The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 24-25The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 26-27The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 28-29The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 30-31The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 32-33The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 34-35The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 36-37The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 38-39The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 40-41The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 42-43The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 44-45The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 46-47The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 48-49The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 50-51The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 52-53The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 54-55The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 56-57The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 58-59The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 60-61The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 62-63The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 64-65The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 66-67The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 68-69The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 70-71The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 72-73The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 74-75The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 76-77The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 78-79The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 80-81The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 82-83The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 84-85The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 86-87The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 88-89The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 90-91The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 92-93The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 94-95The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 96-97The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 98-99The Red Bulletin numéro 2018-10 octobre 2018 Page 100