The Red Bulletin n°2013-08 août
The Red Bulletin n°2013-08 août
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-08 de août

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (221 x 295) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : 34e Coupe de l'America... Fight Club à bord des AC72.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Oui, Talleres de Córdoba avait un accord avec Saint-Étienne qui pouvait choisir cinq jeunes à l’essai pendant un mois. Il ne s’est rien passé. On est revenus au pays, personne ne nous a rien dit. Ensuite, au bout de trois mois, j’ai été transféré à Huracán, à Buenos Aires. Depuis, à chaque fois que je vais jouer à Saint- Étienne, je croise des gens du club qui me disent : « Je voulais que tu restes, j’avais demandé qu’on t’achète.… » J’étais un gamin sans la technique que j’ai aujourd’hui. Ça arrive à beaucoup de joueurs. Vous êtes plutôt Boca ou River ? (Il se marre.) Je n’ai jamais eu de préférence. Beaucoup de joueurs importants ont porté le maillot des deux équipes. Après, jouer à Boca doit vraiment être différent. Les supporters, l’ambiance au Parenthèse. Une salle de jeux a été aménagée au sous-sol de la maison. « En sélection, Messi joue plus pour l’équipe, et ça, ça change tout » stade… Je crois que si je devais choisir, j’opterais pour Boca Juniors. Quel type de relation, voire d’admiration avez-vous pour Diego Maradona ? J’ai eu de très bonnes relations avec lui. Il a été un sélectionneur très important pour moi car il m’a fait disputer ma première Coupe du monde (en 2010,ndlr). C’est une compétition incroyable, magnifique. Il a su me donner un surplus de confiance et m’a toujours soutenu. Comment est-il au quotidien ? Il est à la fois très libre et très dur, par ses paroles. Il provoque beaucoup mais reste à tes côtés. Pendant les mises au vert, on a eu de bonnes discussions, des anecdotes avec d’anciens joueurs. Il a aussi gardé de jolis gestes ! Un jour, à l’issue d’un entraînement, c’était atelier frappes en dehors de la surface pour tout le monde. Lui y compris. Avant de s’élancer, il me disait ce qu’allait faire le ballon. « Poteau gauche rentrant », « poteau droit rentrant » et trois fois de suite, il l’a fait. Je n’y croyais pas. Aujourd’hui encore, il a une frappe de balle incroyable. Ça m’a vraiment surpris. Avez-vous digéré le goût d’inachevé qu’a laissé la sélection argentine lors de cette Coupe du monde 2010 ? C’était une compétition étrange. Nous avions une grande équipe. Lors des premiers matches, on a fait de grandes choses. Et puis il y a eu cette rencontre face à l’Allemagne. On prend un but rapidement et là on s’est perdus. (L’Argentine est éliminée en quarts de finale par l’Allemagne sur le score de 4-0. Pastore joue 20 minutes,ndlr.) Pendant cette Coupe du monde, on a joué avec trop d’attaquants et je crois que ça nous a condamnés. Face à l’Allemagne, notamment, ça ne pardonne pas. Quel est le véritable problème de l’Argentine ? (Ferme.) Dans cette équipe, il y a de très bons joueurs. Tous ont un statut de star. Pour un technicien, ce n’est pas simple de faire jouer une équipe qui a autant de très bons joueurs. L’an prochain, au Brésil, ce bémol ne sera plus qu’un mauvais souvenir ? Ce qui est sûr c’est que cette Coupe du monde sera très disputée. Beaucoup de sélections ont un super niveau. Nous, depuis 2010, on s’est vraiment améliorés. On l’a d’ailleurs prouvé cette année (grâce à un point ramené en juin dernier d’Équateur lors de la 13 e journée des éliminatoires de la zone Amsud, l’Albiceleste a déjà son billet pour la Coupe du monde 2014,ndlr). Il y a de bonnes relations entre les joueurs. Il y a un grand potentiel. Les gamins que nous étions ont bien grandi. Nous sommes plus matures. L’expérience est là. Ça va jouer en notre faveur. 62 the red bulletin
Photo : David gray/Action Images (1) Fiston. Il y a comme de la filiation dans l’air entre Diego Armando et Javier en Afrique du Sud, en 2010. Je pense que l’Argentine peut faire un grand Mondial. La grosse différence entre 2010 et 2013 est-elle liée au fait que Lionel Messi a enfin trouvé la bonne carburation en sélection ? L’équipe ne joue plus uniquement pour lui. Déjà, il joue plus pour l’équipe et ça, ça change tout. Et puis, le jour où il a été nommé capitaine, il a su mettre l’équipe sur de bons rails. Peu nombreux sont les joueurs capables d’agir de la sorte. C’est le joueur le plus doué que vous ayez côtoyé ? De ceux que j’ai vus, oui, sans aucun doute. Un joueur qui gagne quatre Ballons d’or d’affilée et qui inscrit saison après saison toujours plus de buts, personne ne le fait. On va attendre longtemps avant d’en avoir un autre comme lui. Votre position sur le terrain posait problème à votre arrivée au PSG. Depuis, vous avez trouvé votre salut… La première année, je jouais devant, près de la surface de réparation. La saison dernière, j’ai reculé, jouant plus au milieu, dans l’axe ou sur un côté, assez libre en fait. Je me suis vraiment senti à l’aise dans cette position lors des deux derniers mois. J’ai terminé la saison heureux de jouer à ce poste. Vous avez ouvert votre palmarès sous le maillot parisien. Quel est votre sentiment ? Je suis très satisfait. Vous savez, ce n’est pas facile de changer un club en deux ans. Ils (Qatar Sports Investments,ndlr) l’ont fait en très peu de temps. Ils ont aussi recruté les joueurs qu’il fallait pour gagner. À Barcelone, lors de ce fameux quart de finale retour de Ligue des champions, vous ouvrez le score. Ce but vous permet d’y croire ! Oui et on y a cru ! Mais on savait que le Barça pouvait marquer à tout moment… Et ça n’a pas loupé (1-1 au final, le PSG est éliminé en quarts,ndlr). On a tout de « C’est mieux pour moi d’avoir moins de responsabilités » même prouvé qu’on avait le niveau pour jouer ces matches-là. Avez-vous été déçu par le niveau de jeu du FC Barcelone ? Déçu, non. Mais il est normal qu’ils aient baissé de niveau. Les joueurs ne jouent pas de la même façon. Ils attaquent moins. Et puis, sans Leo (Messi,ndlr), ce n’est pas la même équipe. Le PSG version QSI semble réellement plus à son avantage contre les grosses écuries… Oui, face à Valence aussi on a fait un super match (au tour précédent, en 8 e de finale,ndlr). Contre les grandes équipes, en général, on a toujours bien joué. On est meilleurs. Je ne sais pas si c’est un problème mais on doit y remédier. On doit gagner tous les matches. Quand on joue contre une petite équipe, on a un souci de motivation. Or, on doit jouer de la même façon, tout le temps. Le montant de votre transfert a défrayé la chronique en 2011 (Pastore a été acheté à Palerme pour 42 millions d’euros,ndlr). Deux ans plus tard, tout est oublié ? Oui, c’est le cas. Avec les joueurs qui sont arrivés, la pression n’est pas que sur moi, on ne regarde plus uniquement moi. Il y a de grands joueurs achetés aussi très cher. C’est beaucoup d’argent. C’est mieux pour moi d’avoir moins de responsabilités. D’autres joueurs ont ce poids-là. Je suis plus tranquille, c’est sûr. Quand la pression est repartie sur les épaules de tes coéquipiers, c’est mieux. Quel souvenir gardez-vous de Carlo Ancelotti ? Des entraîneurs comme lui, je n’en ai jamais eu. J’ai demandé à beaucoup de joueurs plus expérimentés ce qu’ils en pensaient. Tous m’ont dit qu’en tant que personne, il n’y en a pas deux comme lui, au-delà de la tactique et du football. C’est dommage qu’il soit parti. Il aurait pu faire grandir le club. Quels sont vos objectifs personnels et ceux du club pour la saison qui vient de débuter ? Passer un tour supplémentaire en Ligue des champions (soit une demi-finale,ndlr) et remporter le championnat. Quel est votre avis sur les débordements qui ont suivi les célébrations du titre de champion, fin mai sur la place du Trocadéro, à Paris ? J’ai vu les images après coup. Il n’y avait pas que des supporters du PSG. Il y avait aussi des gens qui ont profité de la situation pour casser. Vous appréciez tout de même Paris ? Bien sûr ! C’est la plus belle ville du monde. Seul problème, la météo ! (Rires.) the red bulletin 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 1The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 2-3The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 4-5The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 6-7The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 8-9The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 10-11The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 12-13The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 14-15The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 16-17The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 18-19The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 20-21The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 22-23The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 24-25The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 26-27The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 28-29The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 30-31The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 32-33The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 34-35The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 36-37The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 38-39The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 40-41The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 42-43The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 44-45The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 46-47The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 48-49The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 50-51The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 52-53The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 54-55The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 56-57The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 58-59The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 60-61The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 62-63The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 64-65The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 66-67The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 68-69The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 70-71The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 72-73The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 74-75The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 76-77The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 78-79The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 80-81The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 82-83The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 84-85The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 86-87The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 88-89The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 90-91The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 92-93The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 94-95The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 96-97The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 98-99The Red Bulletin numéro 2013-08 août Page 100