The Red Bulletin n°2013-07 juillet
The Red Bulletin n°2013-07 juillet
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-07 de juillet

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13,0 Mo

  • Dans ce numéro : Endless Summer... le surf dans tous ses états.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
et ses puits, ses chambres et ses rochers acérés. Ici, l’homme n’est pas le bienvenu. Longueur de cordage après longueur de cordage, l’air devient glacial. La lumière du soleil n’est plus qu’une brume au-dessus de la tête. Puis, c’est le noir absolu. Après un moment d’acclimatation à environ 250 mètres de profondeur, un premier passage étroit attend les spéléologues qui se termine en une vaste salle aux prodigieuses parois. Emil, l’un d’eux, raconte son plaisir indéfectible à évoluer dans ce monde intérieur : « Chaque fois que je descends dans la cavité, je me sens chez moi. Mes problèmes disparaissent, mes peines s’envolent. Je peux vraiment me détendre. » Mais les pensées positives ne sont peutêtre qu’une mesure de précaution. Dire du mal du gouffre, c’est risquer la malédiction comme les spéléologues se plaisent à le raconter. Car ils croient que la cavité se vengera et les punira s’ils laissent derrière eux des déchets ou arrachent des minéraux des parois. « Éprouver du respect, voire un peu de crainte, est peut-être une bonne chose, explique aussi Aidas Gudaitis, le responsable du groupe lituanien. Tant que cette crainte ne se transforme pas en panique, elle est une bonne frontière entre la raison saine et les décisions idiotes. » Plus les équipes s’enfoncent dans l’abîme, plus leurs journées sont monotones. Au programme : fixation des cordes de sécurité, transport du matériel, contrôle de l’équipement. Manger, boire et dormir. Et ce, à toute heure du jour ou de la nuit, peu importe la météo. Jurij Kasjanow doit d’ailleurs les informer des conditions météorologiques par radio. Plus leur séjour sous terre se prolonge, entrecoupé de pauses pendant lesquelles ils s’amassent autour des réchauds sous leurs toiles de tente, plus leurs messages et leurs notes sur les entrailles de la Terre sont fébrilement attendus au-dehors. « 700 mètres : Aleksej est malade. Probablement l’estomac. Il dit qu’il se sent mal et va constamment aux toilettes. Est-ce lié à l’eau souillée ? » Pourtant Aleksej, surnommé Ljoscha, est l’un des membres les plus robustes et les mieux préparés du groupe. C’est aussi une mauvaise nouvelle pour Jurij Kasjanow : le transport des ressources dans la cavité s’en trouve profondément ralenti. « 1 400 mètres : Else est malade. Serait-ce un chagrin d’amour. Elle est couchée dans son sac de couchage et pleure sans arrêt. » Else fait partie du groupe Le miel des Bachkirs et participe à l’expédition avec son ami. Ils sont ensemble depuis plusieurs années. Plus tard, il s’est avéré qu’elle avait secrètement lu ses SMS avant la descente et constaté qu’il la trompait. Déboussolée, Else a même voulu quitter le camp. « 1 600 mètres : Aidas souffre d’une otite et d’une cystite. Jurij Kasjanow le prie de rejoindre le camp de surface, mais il s’y refuse. » Aidas Gudaitis dirige le groupe lituanien qui doit progresser jusqu’au passage sous-marin Dva Kapitana. Son otite lui interdit de plonger, mais rien ne freine l’ambition d’Aidas qui ignore toutes les mises en garde et poursuit la descente. étroit Les volumineuses combinaisons de protection et le matériel rangé dans des sacs étanches font constamment obstacle à une progression optimale et rapide dans l’abîme. « 1 960 mètres : Camp Rebus, le camp le plus profond du monde. Troisième semaine. Première tentative de plongée de Gennadij Samochin ». L’équipe est au comble de la motivation, bien que personne ne sache si la météo va s’améliorer. La nuit, le camp souterrain vit au rythme du ronflement de l’eau qui monte dans le siphon. Difficile de ne pas être pris d’angoisse. Le 10 août en fin d’après-midi, un appel radio se propage : « Nous avons battu un nouveau record mondial ! Le gouffre est 56 the red bulletin
plus profond de cinq mètres ! » Certains espéraient faire encore mieux, mais Gennadij Samochin vient de risquer sa vie pour gagner ces quelques mètres. Afin de ne pas reproduire les incidents qui ont failli le tuer en 2007, il utilise cette fois un autre mélange de gaz. Avec une visibilité limitée à deux largeurs de main, la traversée du siphon est un exercice d’équilibre, au milieu de poissons et de crabes aussi blancs que des fantômes. Gennadij Samochin doit abandonner les bouteilles de remplacement avant que des sinuosités et des saillies rocheuses ne freinent sa progression. Il réussit à sortir des « Deux Capitaines » alors que son manomètre indique qu’il lui reste à peine suffisamment d’air dans ses bouteilles d’oxygène. Lorsqu’il remonte à la surface, son calculateur de plongée affiche − 52 mètres, soit 2 196 mètres de profondeur. Est-ce le fond de Krubera-Voronja ? Le bout du gouffre ? Gennadij Samochin secoue la tête. Il est convaincu que les Dva Kapitana mesurent une dizaine de kilomètres et débouchent dans la Mer Noire. Mais comme le siphon est extrêmement étroit (environ 100 × 60 centimètres) et Record En août 2012, Gennadij Samochin plonge vers le nouveau record mondial en traversant une partie immergée du gouffre. Il atteint 2 196 mètres de profondeur, repoussant ainsi de 5 mètres l’ancienne marque. SAMOCHIN NE COMPTE PAS S’ARRÊTER À 2 196 MÈTRES. Le gouffre Krubera- Voronja DÉbOUCHE CERTAINEMENT BEAUCOUP pLUS LOIN DANS LA MER NOIRE. peu pentu (sur 40 mètres de plongée horizontale, il n’est descendu que de 5 m), le plongeur veut utiliser un recycleur à sa prochaine tentative pour vérifier son hypothèse. En recueillant l’air expiré et en l’enrichissant à nouveau en oxygène, cet appareil permet d’allonger les temps de plongée de trente minutes à plusieurs heures. Pour battre son record, Gennadij Samochin repartira peut-être du point de départ. S’il trouve une entrée plus élevée dans le karst, le gouffre sera automatiquement plus profond. Et le spéléologue a déjà repéré une grotte qui devrait convenir, Malenkij Princ, « le Petit Prince », à 100 mètres de celle de Krubera-Voronja. Plus sur redbull.fr the red bulletin 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 1The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 2-3The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 4-5The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 6-7The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 8-9The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 10-11The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 12-13The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 14-15The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 16-17The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 18-19The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 20-21The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 22-23The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 24-25The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 26-27The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 28-29The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 30-31The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 32-33The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 34-35The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 36-37The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 38-39The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 40-41The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 42-43The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 44-45The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 46-47The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 48-49The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 50-51The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 52-53The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 54-55The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 56-57The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 58-59The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 60-61The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 62-63The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 64-65The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 66-67The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 68-69The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 70-71The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 72-73The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 74-75The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 76-77The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 78-79The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 80-81The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 82-83The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 84-85The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 86-87The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 88-89The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 90-91The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 92-93The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 94-95The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 96-97The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 98-99The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 100