The Red Bulletin n°2013-07 juillet
The Red Bulletin n°2013-07 juillet
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013-07 de juillet

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13,0 Mo

  • Dans ce numéro : Endless Summer... le surf dans tous ses états.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
les stations souterraines. Le cauchemar des spéléologues. Les fortes précipitations provoquent des chutes d’eau qui s’engouffrent à l’intérieur de la cavité et font monter le niveau des lacs souterrains. Malgré la corde de sécurité, le courant a peut-être emporté quelqu’un. Dans les sombres profondeurs, l’expédition essaie de battre un nouveau record, à plus de 2 191 mètres, les stations d’alimentation souterraines – seul abri des spéléologues sous terre – sont peut-être inondées. Là-haut, la marche jusqu’au massif de l’Arabika est déjà éprouvante. À l’arrière d’un camion, il faut supporter, plusieurs heures durant, le cahotage d’une route de plus en plus étroite jusqu’aux collines karstiques du Caucase. Les ânes d’un berger, qui vit ici en été, attendent au bout du chemin. Ils transporteront les tonnes de provisions et d’équipements jusqu’au camp d’altitude, le dernier point à la surface avant de pénétrer dans le gouffre le plus profond au monde. Le chemin sous terre est encore plus éprouvant. À pied ou accrochés à la corde, les aventuriers doivent se frayer un passage, en grimpant, en rampant ou en plongeant, pour se rapprocher de quelques centimètres du cœur du monde. Des abîmes s’échappe un message libérateur pour Vytautas Gudaitis : « Tout va bien. L’orage a seulement arraché les lignes téléphoniques. » Loin d’être spectaculaire, l’entrée du gouffre de Krubera-Voronja s’ouvre, béante, entre des plantes herbacées et des fragments de roche. Un trou dans le karst de quatre mètres de diamètre, pareil à la gueule ouverte d’un monstre camouflé, nommé d’après le spéléologue russe Alexander Kruber (1871-1941). Découverte en 1960 par des spéléologues géorgiens, cette cavité forme un système karstique d’un demi-kilomètre carré de surface. Des puits, des couloirs et des cheminées s’enfoncent en méandres sur plusieurs kilomètres. Souvent, les fissures rendues savonneuses par l’eau sont si étroites qu’il faut avancer à quatre pattes. Puis le chemin se radoucit et s’ouvre sur de vastes espaces. Des paysages lunaires souterrains, entremêlés de lacs et de chutes d’eau, mais bloqués par des siphons, ces zones remplies d’eau gelée. On est à 2 191 mètres sous terre. Le fond du gouffre se trouve à peine au-dessus du niveau de la mer et pourtant il est déjà sous l’eau. Peut-on descendre plus loin ? C’est ce que veut déterminer le projet Call of the Abyss dédié aux activités de recherche opérées depuis 2000 dans le 52 Dormir Loin d’être spectaculaire, l’entrée du gouffre de Krubera- Voronja, nichée sur le plateau karstique d’Orto-Balagan, s’ouvre béante entre des plantes herbacés et des fragments rocheux. gouffre de Krubera-Voronja. La précédente expédition, menée par des Ukrainiens en août 2007, s’enfonçait pour la première fois aussi loin, l’exploit inégalé en négatif rivalisant avec l’ascension d’un sommet. Sur le chemin de la descente, des camps attendent les spéléologues avec des tentes, des zones de cuisson, des toilettes. Ainsi que des réserves de nourriture, de pétrole et de gaz pour les réchauds, des bouteilles d’oxygène pour les plongeurs, des piles pour les lampes et les lampes frontales, et des médicaments. L’expédition actuelle dispose de sept camps ; le plus éloigné, le Camp Rebus, se situe à 1 960 mètres sous terre, à quelques jours de marche. Étape par étape, les spéléologues se frayent un chemin vers le bas, avec un seul objectif, l’assaut réussi des profondeurs. Toute l’expédition repose sur une Préparation En termes d’équipement et de logistique, l’exploration de grottes équivaut à faire de l’alpinisme, à la différence près que les spéléologues se dirigent dans l’autre sens.
illustration : Sascha Bierl Vue mer depuis la cavité Le gouffre de Krubera-Voronja est le plus profond au monde. Il s’étend d’un plateau en Géorgie jusqu’au niveau de la mer. La profondeur actuellement explorée du gouffre de Krubera-Voronja, découvert en 1960, est de 2 196m. Le massif karstique abrite d’autres systèmes de grottes qui sont néanmoins beaucoup moins profonds. Moldavie ROUMANIE BULGARIE à titre de comparaison, la Tour Eiffel mesure 324 mètres. UKRAINE MER NOIRE TURQUIE Le point actuellement le plus profond du gouffre, atteint le 10 août 2012, se trouve à seulement 50 m au-dessus de la Mer Noire, distante de 13 km. Des spéléologues soupçonnent l’existence d’une liaison directe entre la cavité et la mer. Krubera-Voronja 2 256 m – 340 m RUSSie GéORGIE MER NOIRE – 1 710 m – 740 m – 1 200 m – 2 080 m – 2 196 m 0 m – 100 m – 200 m – 300 m – 400 m – 500 m – 600 m – 700 m – 800 m – 900 m – 1000 m – 1 100 m – 1 200 m – 1 300 m – 1 400 m – 1 500 m – 1 600 m – 1 700 m² 200 m² 100 m² 000 m 1 900 m 1 800 m 1 700 m 1 600 m 1 500 m 1 400 m 1 300 m 1 200 m 1 100 m 1000 m 900 m 800 m 700 m 600 m 500 m 400 m 300 m²00 m 100 m 0 m 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 1The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 2-3The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 4-5The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 6-7The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 8-9The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 10-11The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 12-13The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 14-15The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 16-17The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 18-19The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 20-21The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 22-23The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 24-25The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 26-27The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 28-29The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 30-31The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 32-33The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 34-35The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 36-37The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 38-39The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 40-41The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 42-43The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 44-45The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 46-47The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 48-49The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 50-51The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 52-53The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 54-55The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 56-57The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 58-59The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 60-61The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 62-63The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 64-65The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 66-67The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 68-69The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 70-71The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 72-73The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 74-75The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 76-77The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 78-79The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 80-81The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 82-83The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 84-85The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 86-87The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 88-89The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 90-91The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 92-93The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 94-95The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 96-97The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 98-99The Red Bulletin numéro 2013-07 juillet Page 100