The Red Bulletin n°2012-04 avril
The Red Bulletin n°2012-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-04 de avril

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maya Gabeira... la surfeuse brésilienne ne chasse que les très grosses vagues.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
3.1 Volet technique : comment et quand décoller ? Météorologue, bouc émissaire idéal ? « On nous fait toujours porter le chapeau, avoue Don Day. Cela fait partie du boulot. » L’attitude de ce Monsieur Météo est trompeuse. Day est un pion vital dans l’équipe Red Bull Stratos. Il n’est pas là que pour analyser les prévisions de Madame Soleil. Pas un jour ne se passe sans que Day, le biennommé, n’impressionne Felix Baumgartner et les siens par la troublante exactitude de ses prévisions. Quel est son secret ? Plus qu’une simple mise en pratique de données relevées quotidiennement, la quête permanente d’informations fait partie intégrante de son abécédaire. « De nombreuses conditions doivent être réunies afin de faire décoller un ballon de cette dimension, explique-t-il. À commencer par le vent. Au sol, il ne doit pas excéder 3 km/h. La vitesse limite à ne pas dépasser à 60 m d’altitude est de 6,5 km/h. Nous avons positionné trois ballons météo à cette hauteur. Ils vérifient cela. Même dans des régions propices comme l’état américain du Nouveau Mexique, on n’obtient ce type de conditions qu’à l’aube. Il faut ensuite un ciel dégagé et un taux d’humidité le plus bas possible sur toute la surface du ballon. » Day ne déroge pas à la règle. C’est un As. Toute tentation de tirer brusquement sur le ballon est bannie. Son enveloppe globale pèse 1 682 kilos, soit le poids d’une jolie berline. 78 Action Le jour J n’est déterminé que huit heures avant le décollage. Il s’agit bien de décisions à la dernière minute afin de saisir les meilleures conditions météo. Ces huit heures correspondent au temps minimal requis pour la procédure de départ. Le responsable de l’équipe décollage est Ed Coca. Loin d’être un novice, il ne se frotte pas souvent à des projets de l’envergure de Red Bull Stratos. « Ce n’est pas tous les jours qu’on fait voler un ballon aussi énorme. » Combien en a-t-il envoyé dans les airs d’un volume total de 850 000 m³ ? « C’est mon premier. » Quatre heures et demi avant l’ascension, Coca contacte Day pour connaître l’orientation exacte du moindre souffle de vent, toujours dans la limite des 3 km/h. Le ballon, la capsule et son parachute sont arrimés les uns aux autres, en ligne droite. Ils se déploient sur l’aérodrome de Roswell, ville principale du comté de Chaves au Nouveau Sa superficie est scannée dans son ensemble par une lumière spéciale. Le moindre trou peut être fâcheux. Mexique. La capsule est aussi accrochée à une grue. Pour sécuriser le décollage, la brise légère tolérée doit idéalement souffler face à la capsule. En aucun cas dans le sens inverse ou en dehors de l’axe de la piste d’envol. Le ballon de Red Bull Stratos est composé d’un film transparent en polyéthylène, similaire à celui qui enveloppe votre costume lorsque vous le récupérez au pressing. Son épaisseur varie et ne dépasse jamais le millimètre. Il convient aussi d’insérer dans la voilure une bande réfléchissante afin de repérer Dompter un géant Comment dresser en moins d’une heure un ballon haut comme un immeuble de 60 étages ? Gonflage 1. Une heure avant le décollage, des conduits reliés à des camions transportant 10 194 m³ d’hélium sont utilisés pour commencer à gonfler le ballon. 2. Un bras articulé retient le ballon à terre. Le gonflage s’opère du haut vers le bas. 3. La partie supérieure du ballon commence à s’élever. 4. Le bras articulé étire lentement le ballon sur toute sa longueur. L’hélium est amené par deux camions. A Deux tuyaux transfèrent le gaz. Plus léger que l’air, l’hélium fait s’élever le ballon. Le ballon est maintenu au sol.
Àpartir d’un angle de 20°, la manœuvre est délicate. Stabilisation 1. Le bras articulé libère le ballon. 2. La grue maintient au sol sa partie inférieure avec la capsule. 3. Le ballon se dresse complètement à la verticale. 4. Quand il est incliné à une quinzaine de degrés, la capsule est décrochée. 5. La grue place la capsule exactement dans l’axe du ballon. B C Une fois le bras enlevé, le ballon se dresse entièrement. Baumgartner attend tranquillement dans sa capsule. La grue déplace la capsule sous le ballon. La capsule est suspendue par une grue. Les petits ballons météo indiquent la direction du vent. Envol 1. La grue libère la capsule. 2. Red Bull Stratos décolle. Voici le petit « train » fixé au parachute qui ramènera le ballon sur terre. 79 PHOTO : JOERG MITTER/RED BULL STRATOS. ILLUSTRATION : ALBERT EXERGIAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 1The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 100