The Red Bulletin n°2012-04 avril
The Red Bulletin n°2012-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-04 de avril

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maya Gabeira... la surfeuse brésilienne ne chasse que les très grosses vagues.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
étape. On ne peut pas simplement dire : « Je pense que c’est mieux ainsi. » il faut également faire des tests empiriques. Le principe d’edison est toujours d’actualité. Cela sonne comme dans un manuel de Formule 1. Je suis certain qu’Adrian Newey adorerait. Il y a quelques années, vous avez intégré un roulement à billes dans une machine à laver. Il était comparable à ceux des F1. Aspirateurs, machines à laver et F1 ont-ils des points communs ? Oui, bien sûr. Lorsque nous avons conçu une machine à laver spéciale avec deux énormes tambours, nous avions besoin du meilleur roulement à billes disponible pour pouvoir venir à bout de puissantes forces latérales. il vient du sport automobile. il était très cher, mais très beau aussi. McLaren l’a également utilisé. il y a aussi des points communs en termes d’aérodynamique, comme pour générer une sous-pression en guidant intelligemment le courant d’air. Cela vaut également pour notre nouveau ventilateur comme pour le diffuseur d’une monoplace de F1. il en va de même pour ce qui est du nombre de tours par minute. un moteur de Ferrari tourne à 19 000 t/min, les moteurs électriques de nos sèche-mains atteignent les 110 000 t/min. L’avantage de la vitesse est que nous pouvons réaliser des pièces de plus en plus petites et bien plus efficaces. Le rendement de notre moteur électrique s’élève à 87%. nous ne gaspillons donc que 13% d’énergie. actuellement, les autres moteurs ont un rendement maximal de 46%. avec les nouveaux moteurs, les batteries tiendraient presque deux fois plus longtemps. Le tout sans rejet de poussière de carbone. Les moteurs traditionnels ont des « charbons ». il n’y en a pas dans les nôtres. Le signal est transmis au moyen d’une puce électronique. il n’y a ainsi aucune usure du matériel. Là où nos 2003/DC11 Le premier aspirateur Dyson qu’on n’a pas besoin de ranger sous l’escalier. Le tube télescopique fixé au bout d’une longue rallonge électrique permet aussi au DC11 d’atteindre le trottoir pour nettoyer sa voiture garée en face de la maison. Idéal le dimanche matin... 60 Action moteurs ont une durée de vie de 3 000 à 4 000 heures, d’autres, plus communs, ne dépassent pas les 600 heures. Pas d’émissions, pas de poussières agressives. Les moteurs sont plus petits. ils n’ont presque pas besoin de cuivre. Toutefois, la vitesse est difficile à maîtriser. Si jamais un déséquilibre survient, une force latérale de 40 tonnes se libère. arriver à faire fonctionner des moteurs à de telles vitesses est très compliqué. Qui développe ces technologies ? nous les développons nous-mêmes avec nos 800 ingénieurs : robotique, batteries, moteurs électriques, nanotubes de carbone et bien d’autres choses dont je ne peux pas parler ici. nous effectuons nos propres recherches dans tous ces domaines. en tant qu’entreprise privée, nous sommes en mesure de penser et planifier à très long terme. Comme personne n’a voulu investir dans notre entreprise, je détiens l’ensemble des actions. nous investissons énormément dans la recherche et le développement. nous travaillons sur des appareils qui seront sur le marché dans 15 ans. On pense bien sûr aux voitures avec, par exemple, un nouveau freinage. C’est votre nouveauté technique ? exact. nous développons de nombreuses technologies dans ce domaine. 2006/AB01 Connu sous le nom d’Airblade, le sèche- mains Dyson souffle de l’air à une vitesse de 640 km/h. De nombreuses réclamations ont pointé les propriétés hygiéniques de l’appareil, mais il reste plus écologique et moins cher que les serviettes en papier et autres sèches-mains. PHOTOS : DYSOn (4), MaTTHiaS CLaMer/COrBiS OuTLine (1), reX FeaTureS (2) 2009/AM01 Fabriqué sans pales, le ventilateur Air Multiplier de Dyson est très tendance. Son moteur aspire et diffuse un flux d’air qui s’accélère en passant à travers une structure ronde. Un mouvement circulaire rappelle le courant des ailes d’oiseaux de proie. 2006/MOTEUR DI- GITAL DYSON Après sept ans de développement, ce petit moteur électrique sans carbone fonctionne quatre fois plus longtemps que ses prédécesseurs en utilisant moins de pièces mobiles. Apparaît pour la première fois avec l’Airblade. 2011/AM04 L’appareil de chauffage Dyson Hot s’inspire beaucoup des caractéristiques techniques de l’Air Multiplier pour chauffer (ou rafraîchir) rapidement et efficacement une pièce. 40 ans après ses premières productions, Dyson est toujours un leader mondial de l’innovation intelligente. CreDiT:
la F1 serait certainement bien plus intéressante sans réglementation. « issigonis dessine la mini sur un balcon de cannes, un Gin à la main... » Êtes-vous un passionné de F1 ? non, je ne suis pas un fan. Mais la technologie qui se cache derrière m’intéresse beaucoup. Surtout à la fin de la course lorsque tout est démonté et examiné de près. C’est à peu près le contraire de ce que je fais. Je dois faire fabriquer des millions de pièces et je n’ai pas la possibilité de changer l’une d’entre elles toutes les semaines. Lorsque je me rends sur une course de F1, j’aime voir la technique, l’électronique, les matériaux. Je trouve en revanche dommage que l’aérodynamique soit l’élément central. C’est très intéressant en soi mais il est très difficile pour le profane de comprendre. On voit à peine les différences entre les voitures. S’il n’existait pas de réglementations, si l’on pouvait concevoir librement les voitures, ce serait certainement bien plus intéressant. On ne garderait que des règles strictes de sécurité. Pourquoi punir le concepteur d’une voiture avec une excellente adhérence ? Pourquoi imposer une longueur ? Cela a un effet négatif sur le développement technologique. Quel type de voiture appréciez-vous ? J’ai toujours aimé la Mini. J’ai été un grand fan de son concepteur, alec issigonis. Ce qui m’a particulièrement plu Action chez lui, c’est qu’il a dessiné la maquette de la Mini en trois dimensions sur un balcon, à Cannes, un Gin à la main... Quel est pour vous le dessin parfait ? un bon produit doit également avoir une très bonne présentation. Le design ne devrait pas venir du marketing mais exprimer une fonction. Le design est une entité à part entière lorsqu’on conçoit et développe un produit et non pas quelque chose dont on s’occupe une fois que l’appareil est déjà terminé. Le design n’est pas une affaire isolée. C’est un processus continu dans le cadre du développement et de la production d’une nouvelle technique. Dessinez-vous les croquis de vos innovations ? Oui, mes techniciens et moi-même faisons cela à la main. nous pouvons ainsi rapidement faire comprendre nos idées aux uns et aux autres. nous ne le faisons pas avec un verre de Gin à la main, bien que ce soit peut-être une bonne idée. De toute façon, je préfère le tonic glacé. Les meilleurs ingénieurs sont ceux qui savent le mieux dessiner sur une simple feuille de papier. On croirait entendre un ennemi de l’ordinateur… Les dessins peuvent ne rien donner. Mais on a naturellement besoin de dessins très précis. un dessin doit avant tout transmettre une idée. C’est le plus important. Refusez-vous toujours d’utiliser les mails ? Je ne veux pas qu’on devienne esclave de ses mails, qu’on soit obligé de répondre à tout le monde. envoyer et recevoir des mails n’est pas une activité créatrice. On va au bureau pour avoir des idées et non écrire des mails. il est important d’échanger ses points de vue dans le seul but de modifier et d’améliorer les choses. Les mails ne vont pas dans ce sens. Je crois savoir que vous êtes un gros dormeur... Je dors comme un enfant ! Couché vers 22 h 30, je me lève à 7 h 30. il n’y a pas de secret, j’aime bien dormir. Je ne pense pas que ce soit un problème. Êtes-vous collectionneur de vos propres pièces ou de certaines œuvres d’art d’artistes de renommée internationale ? Je déteste les collections. Je trouve curieux de rassembler des objets... Cela ne m’intéresse pas. On devrait utiliser les choses et non les collectionner. Quand on collectionne, on n’utilise pas. www.dyson.fr 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 1The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 100