The Red Bulletin n°2012-04 avril
The Red Bulletin n°2012-04 avril
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-04 de avril

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : Maya Gabeira... la surfeuse brésilienne ne chasse que les très grosses vagues.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
THE RED BULLETIN : Et si nous parlions aspirateurs ? JAMES DYSON : Je m’en réjouis. Vous avez considérablement amélioré un appareil d’une fonctionnalité particulièrement basique. Doit-on s’attendre à d’autres surprises ? Oui. il n’y a pas de fin, ne serait-ce qu’avec cette nouvelle prise de conscience environnementale. nous fabriquons des produits plus efficaces avec moins d’énergie, des produits qui fonctionnent mieux et qui consomment moins d’électricité et d’eau. La mise sur le marché de nouveaux appareils est bien plus passionnante, plus intéressante, beaucoup plus complexe et difficile que ça ne l’a jamais été. C’est une époque formidable pour devenir scientifique. Quel est le secret de votre réussite ? il faut être soi-même convaincu que le nouvel appareil est meilleur que ceux qui ont existé jusqu’à présent. On ne peut demander conseil à quiconque. il faut prendre cette décision seul. On ne fait que supposer. Ce processus n’est pas totalement intuitif. On peut avoir un raisonnement logique mais il a ses limites lorsqu’on développe quelque chose de totalement nouveau. Ce n’est pas parce qu’on apprécie soi-même le produit que les consommateurs l’aimeront. il faut être têtu et persévérant. Comme une mule. Les gens partent du principe que les nouvelles inventions ne tiennent pas la distance. un exemple : nos aspirateurs sont transparents, la saleté est visible. Ça a beaucoup perturbé les distributeurs au début. ils ne voulaient pas nous référencer. Je leur répondais : « Désolé, c’est ainsi que j’ai conçu mon aspirateur. » Pour qu’on comprenne bien, je dois vous parler de la romancière américaine Erica Jong. Elle a décrit l’onde de choc qu’elle a ressentie lorsqu’elle a vu pour la première fois ses excréments avant de tirer la chasse… Quand j’ai vu vos aspirateurs, j’ai eu le même sentiment ! eh bien oui, le trou d’évacuation devant et la cuvette à l’arrière, nous en avons l’habitude. 58 Action De plus en plus de médecins recommandent d’ailleurs de regarder ce que nous rejetons pour mieux comprendre le fonctionnement de notre corps. Il s’agit finalement d’une métaphore intéressante. On peut l’appliquer à toutes les choses que nous laissons derrière nous, que ce soit dans l’aspirateur, la poubelle ou dans l’eau. Mais nous nous éloignons un peu du sujet… Parlons plutôt de vous et de votre entêtement digne « d’une mule ». Votre science de l’athlétisme vous a certainement été utile. une course de fond est une expérience solitaire. Tout dépend de soi. La plupart des gens ralentissent lorsque la fatigue se fait ressentir. C’est le contraire qu’il faut faire. il faut courir plus vite lorsqu’on est fatigué car les autres se fatiguent aussi. il en va de même dans la vraie vie. La plupart des gens renoncent souvent juste avant l’arrivée. Lorsqu’on veut réussir quelque chose que personne d’autre n’est parvenu à faire, il faut arriver à dépasser sa douleur. Peu importe si on s’effondre une fois la ligne d’arrivée franchie. J’ai vu Herb elliott monter et descendre des dunes de sable en courant (demi-fondeur australien Champion olympique du 1 500 m à Rome en 1960 avec un chrono de 3’35 » 6,ndlr). C’est incroyablement douloureux. J’ai grandi à nord norflok, une contrée qui ressemble au littoral du nord de l’allemagne. On y trouve des dunes de sable élevées que je n’ai cessé de gravir en courant. Vos références englobent philosophes, inventeurs, architectes… De Francis Bacon à Buckminster Fuller en passant par Edison. Lequel préférez-vous ? Je choisis Brunel (Isambard Kingdom Brunel est un architecte franco-anglais visionnaire du 19 e siècle, bâtisseur de chemins de fers, ponts et bateaux à vapeur,ndlr). Je l’apprécie tout particulièrement. il avait cette détermination maladive de tout inventer lui-même. il ne voulait pas copier. il n’était pas intéressé par ce qui existait déjà. Je trouve ça prodigieux. Tout ce qu’il a créé était très beau, très élégant. il n’en a jamais parlé de son vivant. J’ai appris de lui que les innovations techniques sont de belles choses. Comment qualifieriez-vous votre travail ? Intuitif, empirique, empreint de folie ? il faut toujours prendre les innovations les unes après les autres. Sinon il devient compliqué de savoir pourquoi quelque chose fonctionne mieux ou moins bien. il faut comprendre comment on est arrivé là. il faut pour cela procéder étape par PHOTOS : DYSOn (5), GeTTY iMaGeS (3), reX FeaTureS (1) Homme À tout Faire James Dyson et Dyson Ltd – innovation permanente 1970/SEA TRUCK Dyson collabore au projet Sea Truck, utile au transport de lourdes charges. Étudiant, Dyson s’occupe avec brio du mobilier et de l’aménagement intérieur. Le succès est tel qu’il se lance dans l’ingénierie. Il a 23 ans. 1974/BROUETTE 4 × 4 Dyson réinvente la brouette en utilisant un pneu à la place d’une roue traditionnelle. Faute d’argent, il se fait piquer le projet par ses investisseurs. Comme quoi, il faut toujours garder le contrôle ! 1978 - 1983/LA GRANDE IDÉE Découragé par les mauvaises performances de ses aspirateurs, Dyson se lance dans le grand projet de sa vie. Il escalade la clôture d’une scierie pour observer le système de dépoussiérage. Avec son équipe, il réalise 5 127 prototypes d’aspirateurs sans sac. On connaît la suite.
1986/G-FORCE Le premier aspirateur sans sac est mis en vente au Japon. Dyson en cède la licence technique à l’entreprise qui importe aussi certains agendas dans l’archipel. Le succès commercial est tel que Dyson commercialise sous son propre nom le prochain produit... 1993/DC01 il faut arriver à dépasser sa douleur. J’ai vu Herb elliot monter et descendre des dunes de sable en courant. ils ne voulaient pas nous référencer. Je leur répondais : « désolé, mais c’est ainsi que j’ai conçu mon aspirateur. » un de nos roulements à billes pour machine à laver vient du sport auto. il était très cher. mclaren l’a utilisé. Fabriqué au Royaume-Uni au prix de 200 £ (240 €), le DC01 possède une poignée pour le transport, une rallonge pour escaliers, des accessoires et un bac transparent. Qui a envie de voir la saleté s’empiler ? Deux ans plus tard, le DC01 est l’aspirateur le plus vendu en Angleterre. 2000/CR01 Après avoir lutté contre l’apparition de contrefaçons aux États-Unis et en Grande- Bretagne, Dyson dévoile son deuxième appareil ménager : une machine à laver le linge munie d’un double tambour afin de reproduire la qualité du lavage-main. Trop chère et peut-être trop déroutante pour la ménagère, sa vente est stoppée en 2005. 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 1The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-04 avril Page 100