The Red Bulletin n°2012-03 mars
The Red Bulletin n°2012-03 mars
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-03 de mars

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13 Mo

  • Dans ce numéro : Charlotte forever... scéance photo et interview à couper le souffle !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Action Il a gravit le Kilimandjaro torse nu, plongé dans des lacs gelés sans combinaison et couru plusieurs marathons pieds nus par -20°. « Tout le monde peut apprendre ce que je fais », dit Hof, malicieux, en ajoutant du sucre dans son thé. feu inTéRieuR La résistance au froid est le résultat de techniques respiratoires, de séances de méditation et de plusieurs années d’entraînement. En temps normal, quand la température d’un homme descend en dessous de 37°, le corps tire le sang des extrémités pour l’orienter vers le centre, entraînant un risque de gelure, voire de mort dans le pire des cas. Hof affirme pouvoir contrôler son système nerveux et sa circulation sanguine afin de maintenir une température du corps constante, même exposé à des températures négatives ou plongé dans l’eau glacée. Il appelle ce processus « contrôler le thermostat interne » grâce à une profonde méditation. Cela consiste en quoi ? En décembre dernier, Ice Man l’a démontré à New York. Pour son 20 e record du monde, Hof s’installe sans combinaison dans un bassin en plexiglas et se laisse recouvrir jusqu’au cou par 700 kg de glace pilée. Le manteau l’enveloppe à même la peau. Le regard fixe, droit devant, Hof entre en méditation. Il inspire et expire de façon régulière sous l’œil de badauds attroupés autour de lui. Il n’a pas bougé pendant 1 h 52. Personne avant lui n’a fait mieux. Les assistants ont forcé le plexiglas pour permettre à Hof de sortir. « Quand j’ai froid, je visualise la chaleur dans mon corps. J’imagine qu’elle augmente à chaque inspiration tel un feu qui se propage. C’est un tour de force, une communication constante entre le corps et l’esprit, glisse-t-il tout juste revenu à l’air libre. Je ne sens pas le froid dans la glace mais si quelque chose me distrait et diminue ma concentration, alors ça peut devenir dangereux. Le froid se fait alors immédiatement ressentir. Dans ces cas-là, il n’y a pas des centaines de solutions. Je pompe la chaleur dans la partie du corps concernée ! » Hof a conscience que certains de ses propos peuvent sembler farfelus comme « un thermostat dans la tête » ou « un feu intérieur ». Malgré 30 ans de défi aux températures négatives, il reste sensible aux doutes qui peuvent être exprimés à son égard. « On m’a traité de fou et de menteur, peste-t-il. Vous ne pouvez pas vous imaginer toute la défiance que j’ai subie. » Ses détracteurs disent qu’il est avantagé par ses gènes. Influencer le système nerveux et produire de la chaleur 58 Wim Hof dans l’eau glacée d’un fjord islandais. « Je visualise la chaleur dans mon corps. Imaginez un feu se propageant à chaque inspiration. » Tout un programme. par la pensée sont des choses totalement impossibles naturellement. Homme de glAce La quarantaine, mince, cheveux très courts et voix chaleureuse, le Docteur Peter Pickkers est chercheur au St. Radboud University Medical Center à Nijmegen au Pays-Bas. Lors d’un passage à la télévision néerlandaise, il avoue face caméra le 18 avril dernier : « Nous avons des nouvelles extraordinaires. » Il parle de l’homme de glace. Le D r Pickkers et son équipe ont testé la résistance au froid de Hof en le plaçant dans de l’eau quasi gelée pendant 80 minutes. Chose étonnante, alors que la température de sa peau chute de 28° à 5°, la température à l’intérieur du corps évolue peu, passant de 37,7° à 37,1°. Les mesures Ice Man ou comment contrôler la production de cortisol dans son corps…
« TouT Le monde peuT apprendre. un exempLe simpLe : commencez par resTer cinq secondes sous une douche froide. » montrent aussi que sa consommation d’oxygène double pendant le temps d’immersion dans l’eau glacée. Hof est immobile. Sa circulation du sang est celle d’un marathonien. Les scientifiques ont procédé à une autre expérience destinée à vérifier sa capacité à influencer son système nerveux. Ils lui ont injecté une substance biochimique, l’endotoxine censée créer un état grippal pendant une durée donnée. Ice Man doit combattre cela par la méditation. Dans le sujet télé, on voit Hof allongé sur son lit d’hôpital deux heures après l’injection, des appareils de mesure branchés sur tout le corps. Mis à part de légers maux de tête, il déclare au médecin – déconcerté – ne rien ressentir. De retour au laboratoire, l’incroyable se confirme. Hof a combattu l’endotoxine en produisant du cortisol, une hormone anti-stress. D’ordinaire, l’humain ne peut contrôler consciemment ce processus. La production de cortisol dans le corps peut être déclenchée dans des situations extrêmes comme se retrouver pris dans une bagarre de rue par exemple. Les médecins pensent que la technique respiratoire de Wim (hyperventilation suivie d’un blocage de respiration) pourrait justifier cette sécrétion. On y voit aussi le D r Pickkers tout sourire contrastant avec un Hof en pleurs : « Les tests représentent plus pour moi que mes records, avoue-t-il. Mon activité n’est pas du charlatanisme. » On a tendance à le croire. Sa peau est marquée par le froid. Elle a souvent besoin d’être hydratée. Cet homme n’a rien de l’escroc notoire. Action Hof de soulAgemenT Un vent polaire souffle dans les arbres feuillus du Flevopark. Hof veut nous faire découvrir son nouveau coin de baignade. Une mare d’eau trouble à deux kilomètres à l’est du centre-ville d’Amsterdam, bordée de haies et d’itinéraires pour la course à pied. L’eau est ici à 3°. Plus tard, il ira piquer une tête. Évidemment, il n’est conseillé à personne de sauter dans de l’eau glacée sans préparation préalable et aptitudes physiques dignes de ce nom. Hof insiste. Il est persuadé que le commun des mortels peut y arriver en y allant progressivement. Petit à petit. « Prendre une douche froide tous les matins, dit-il. Commencer par cinq secondes et allonger le temps sous l’eau peu à peu. » Facile à dire, surtout en plein hiver. Hof organise des stages pour promouvoir sa méthode au plus grand nombre. Au programme, exercices de respiration et de concentration puis marche dans la neige... pieds nus. Cela coule de source. Ses stagiaires viennent du monde entier. Parmi eux, des sportifs de haut niveau. La judokate néerlandaise Elisabeth Willeboordse (médaille de bronze à Pékin et Championne d’Europe en 2005 chez les moins de 63 kg), en fait partie. C’est aussi le cas de Gökhan Saki, champion de kickboxing. Tous deux sont assidus et reconnaissent les bienfaits de cette méthode sur leurs résultats en compétition. « Notre corps peut endurer beaucoup plus qu’on ne le pense, précise Hof. Le froid est le meilleur moyen pour améliorer le physique et le mental. Il est impitoyable mais tellement juste. » Quand on demande à cet homme de glace quelle est sa première expérience du froid, il répond : « Ma mère était enceinte de jumeaux mais elle l’ignorait faute d’échographie. » Le 20 avril 1959, André, frère de Wim Hof, vient au monde. Quelques minutes plus tard, sa mère, tout juste remise de cette expérience, se remet à hurler alors qu’elle est sur un brancard sur le point d’être raccompagnée dans sa chambre. Les infirmières et médecins présents sont sidérés : Wim apparaît à son tour sans que personne ne s’y attende ! « Je suis né dans un couloir non chauffé entre la salle de réveil et la salle d’accouchement, préciset-il. Plus tard, les médecins m’ont raconté que j’aurais pu mourir de froid, là, dans une clinique impersonnelle et sans âme. Jolie ironie du sort non ? » Comme quoi, tout cela ne tient pas à grand-chose. Coaching glacial avec Wim Hof en cliquant sur www.innerfire.nl et sur www.youtube.com en tapant les mots clés « Wim Hof scientific » 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 1The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 100