The Red Bulletin n°2012-03 mars
The Red Bulletin n°2012-03 mars
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-03 de mars

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 13 Mo

  • Dans ce numéro : Charlotte forever... scéance photo et interview à couper le souffle !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Credit : PHOTO ADDITIONNELLE : CHRISTIAN PONDELLA/RED buLL STRATOS, JÖRG mITTER/RED buLL STRATOS 2.0 ProLoGue engin spatial ou ballon ? L es plus grandes découvertes sont souvent le fruit du hasard. Malgré d’importantes fonctions occupées dans l’industrie aéronautique chez Northrop Grumman au développement de l’avion furtif B-2 et dans d’autres projets similaires de l’us Air Force ou de la NAsA, je reste toujours à l’écoute de ma muse, la technologie avec un grand « t ». Nous concevons, dans mon entreprise A2ZFX, des accessoires pour les productions hollywoodiennes. Vous pouvez notamment retrouver nos réalisations dans Batman, Die hard, X-Files ou Contact. Je connais Arnold schwarzenegger grâce au cinéma. il est devenu un ami. « schwarzie » était l’hôte des Taurus Stunt Awards il y a une dizaine d’années et Felix Baumgartner un des lauréats pour sa traversée de la Manche. Arnold me donne alors une carte de visite et me présente Baumgartner. Je lui en suis très reconnaissant. Le courant passe immédiatement avec le base-jumper autrichien. un trimestre s’est écoulé lorsque je prends un avion pour Linz afin de participer à Art of Kart – épreuve au bénéfice de Wings for Life – dans laquelle je cours pour l’équipe américaine. Baumgartner est inscrit sous les couleurs de l’équipe autrichienne. Mais je ne me souviens plus du vainqueur... Nous nous croisons ensuite sur un circuit en Hongrie où Baumgartner fait quelques tours au volant d’une F1. Je rendais visite à des amis qui s’amusaient avec leur Porsche. Quelques jours après mon retour en Californie, le téléphone sonne. il est 18 heures. C’est Baumgartner. « Art, j’ai une question à te poser : si tu veux battre le record de Joe Kittinger, comment tu t’y prends ? » il me cueille à froid. « euh, Felix, il est 3 heures du matin chez toi ? » « Oui je sais, je rentre de chez ma copine. » C’est tout lui. Quand il a quelque chose en tête, il y pense sans arrêt. Le temps est alors venu pour moi de reprendre contact avec des amis d’une époque révolue. rick searfoss est le premier d’entre eux. C’est un ancien capitaine de la Nasa, ex-pilote Columbia et Atlantis, flanqué d’une expérience de pilote d’essai. depuis qu’il a pris sa retraite, il passe son temps dans diverses occupations dont celle de membre du jury au Ansari X-Prize, prix qui récompense la réalisation de la première navette spatiale privée. Mon deuxième coup de fil est pour un ingénieur. ensemble nous mettons au point deux croquis permettant d’envoyer un homme dans la stratosphère, c’està-dire à plus de 30 km d’altitude : le premier, classique, à l’aide d’une capsule hissée par un ballon, le deuxième consiste à utiliser un vaisseau spatial similaire à celui du lauréat du X-Prize. rick recommande l’acquisition d’une coque fabriquée par Scaled Composites et Directeur technique du projet, Art Thompson revient sur la genèse du design de la capsule et ses diverses alternatives.
2.0 ProLoGue Engin spatial ou ballon ? 12 d’un réacteur produit par XCOR, deux entreprises établies dans le désert des Mojaves et spécialisées dans la réalisation de navettes spatiales privées. Le montant des coûts nous donne le tournis. Aussi, cette option est loin de résoudre tous les problèmes. Nous devons éjecter Baumgartner hors de la capsule à 36 km d’altitude, refermer la lucarne et le ramener sur terre sans encombres. Avec Baumgartner et red Bull, nous décidons d’un commun accord d’opter pour l’option dite « désuète », « romantique » et « classique », à savoir un ballon élevé à un niveau jamais atteint. 36 km est alors l’altitude maximale visée. Audelà, tout calcul devient très aléatoire. « À lui seul, notre ballon est aussi haut qu’une cathédrale ! Plus grand, l’engin devient impossible à manœuvrer. Personne ne devrait pouvoir faire mieux. » Mélangeur d’air À l’intérieur de la capsule, l’air est composé d’oxygène et d’azote. Baumgartner en contrôle manuellement le mélange. La pression y est de 0,5 bar. La pression extérieure baisse au fur et à mesure de l’ascension. L’Autrichien doit régulièrement ajuster la pression en cabine.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 1The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-03 mars Page 100