The Red Bulletin n°2012-02 février
The Red Bulletin n°2012-02 février
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-02 de février

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Red Bull Stratos et Felix Baumgartner au pas de charge !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
92 PLUS DE CORPS ET D’ESPRIT La jeunesse branchée du Caire se retrouve au Tamarai. Lotus d’Égypte TAMARAI, LE CAIRE. Faire la fête sur les toits de la ville et danser en admirant le Nil. Voici le club le plus exclusif d’Égypte qui associe charme oriental, design élégant et les meilleurs sons. Le nom du club signifie… … fleur de lotus égyptienne, en langue Tamil. Quand vous avez ouvert en 2009, vous vouliez…... avoir au cœur du Caire la première boîte avec une ambiance internationale. Un design innovant allié à une cuisine de qualité tout en respectant la culture égyptienne. Le Tamarai est.. un toit en terrasse posé sur l’une des tours les plus connues de la ville avec vue sur le centre et le Nil. Des papyrus et des oliviers parsèment l’intérieur du lounge bar. Vos habitués sont.. les plus importants acteurs et faiseurs de mode de la ville. TOP CLUBS AU CŒUR DE LA BOULE À FACETTES Si le club était un film.. la scène de danse de Fergie dans le film Nine. Le lieu s’active réellement.. vers minuit quand environ un millier de personnes dansent en même temps. Le meilleur cocktail est.. le « All Nighter » : mélange de Cointreau, Galliano, Red Bull et liqueur de fraise. Le morceau qui cartonne.. I’m Sexy and I Know It, l’hymne house de LMFAO. Le meilleur plat des environs servi aux noctambules.. à la Pizzaria Maison Thomas dans le quartier de Zamalek, très connu pour son club de football. Un taxi retour direction le centre coûte.. pas grand-chose, soit 20 Livres égyptiennes (environ 2 euros). Réponses signées Radwa Awad, Marketing Manager. Tamarai Restaurant & Bar Nile City Towers, 3 e étage, Beaulac Le Caire, Égypte Tel : +2 0122 456 6666 www.tamarai-egypt.com « Merci Danny ! » LOCH LOMOND. Voici un groupe qui doit sa notoriété à un coup de chance phénoménal. Si l’on s’en tient uniquement au discours de Ritchie Young, leader des huit membres de la bande (« 34 personnes nous ont rejoint, puis quitté depuis quelques années »), Loch Lomond ne serait qu’un « obscur groupe Indie ». Un de plus parmi ceux que compte la très vivante Portland dans l’Oregon. Depuis que le trialbiker Danny MacAskilla diffusé la chanson Wax and Wire dans sa vidéo Way Back Home, Loch Lomond a gagné un nouveau statut. Et quel statut ! 16 millions de personnes ont écouté ce son si particulier sur YouTube. Soudain, des fans ont poussé comme des champignons et les concerts ont affiché complet aux quatre coins de la planète. Wax and Wire : la chanson de la vidéo MacAskill. DANS LES BACS NOUVEAUTÉ THE RED BULLETIN : À quel point la vidéo de Danny MacAskill vous a-telle été bénéfique ? RITCHIE YOUNG : On a fait nos gammes à Portland. Maintenant, tout le monde nous connaît. On a vendu plus de 150 000 disques de cette chanson. Ç’aurait pu nous prendre des années pour atteindre ce chiffre. Donc, oui, c’est la meilleure chose qui nous soit arrivé ! Et les concerts ? Jouer aux US est sympa mais rébarbatif. Voyager en Europe est une récompense. On préfère être à Gand plutôt qu’à Phoenix ! Dernier album : Little Me Will Start A Storm. Loch Lomond est en tournée : dates sur www.lochlomondmusic.com Ritchie Young (à gauche) et ses acolytes de Loch Lomond TEXTES : ANDREAS TZORTZIS, FLORIAN OBKIRCHER. PHOTO : LEME LEME (1)
TEXTE : FLORIAN OBKIRCHER. PHOTO : WENDY BEVAN Ils ne manquent pas d’Air EXPRESS LE SON ÉCOUTÉ PAR LES MUSICIENS AIR. Le duo français qui compose le groupe Air est au sommet depuis plus de dix ans. Sofia Coppola avait flairé leur talent pour les musiques de film. Explication. Le charme des vieux films de science-fiction, l’élégance du design scandinave et la mélancolie d’un dimanche après-midi pluvieux, tel est l’atmosphère musical du groupe Air. Le premier album du duo français Moon Safari (1998) avait déjà ce son électronique empreint de douceur cosmique évoquant la bande originale d’un film des sixties qui n’a jamais vu le jour. Rien d’étonnant à cela, Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel ont pour affinité principale le goût prononcé pour les bandes sons. Leur chemin croise ensuite celui de Sofia Coppola pour les BO de Virgin Suicides (2000) et Lost in Translation (2003). Par la suite, Air a été sollicité pour la BO du film muet Le voyage dans la lune, un classique du genre réalisé par Georges Méliès en 1902. « Nous adorons ce film, confie Godin. Il a quelque chose de magique. Quand on s’est lancé dans la composition, la musique s’est imposée d’elle-même, comme une évidence. Très organique et psychédélique. Tout s’accordait parfaitement pour recréer l’atmosphère de renouveau qui devait régner dans le Paris Fin de Siècle et plus tard dans le Londres des sixties. » Godin nous révèle ici les bandes originales qui l’ont influencé dès sa tendre enfance. PLUS DE CORPS ET D’ESPRIT Johnny Guitar (1954) Je devais avoir cinq ans quand j’ai vu ce western pour la première fois. Le thème de la mélodie m’a tellement accroché que j’ai demandé à mon père de me l’apprendre à la guitare. Avec le recul, je pense que ce moment a été mon premier souvenir musical même si à l’époque j’avais déjà une batterie. Mon frère était à bout tellement je la massacrais tous les jours. Du coup, tout le monde était ravi de mon intérêt nouveau pour la guitare. Bullit (1968) J’adore ce film et plus particulièrement le crissement des pneus dans la course poursuite. J’ai essayé de reproduire ce son dans le morceau Cosmic Trip dans la BO pour Le voyage dans la lune. Sans oublier la bande son jazzy de Lalo Shifrin avec un groove hallucinant. Le thème se construit lentement et monte pour atteindre son point de rupture. Un véritable orgasme. La Planète des Singes (1968) Charlton Heston, D r Zaius et bien sûr la statue de la liberté à la fin... Quand, enfant, j’ai vu le film, j’étais en état de choc. La bande son y était aussi pour quelque chose. Son compositeur Jerry Goldsmith a utilisé un « Waterphone », instrument composé d’un disque en métal avec un tube à résonance et de petites baguettes sur les bords. New York 1997 (1981) J’ai dû mentir sur mon âge pour aller le voir au cinéma. Un mensonge que je n’ai jamais regretté. La bande originale du film a déclenché en moi une passion pour les vieux synthétiseurs et si, aujourd’hui, les synthés analogiques Korgs, Moogs et autres s’entassent dans mon studio d’enregistrement, c’est aussi en raison de ce chef d’oeuvre signé John Carpenter. Pour la BO de Virgin Suicides nous avons beaucoup emprunté à Carpenter. Musicalement, ce film représente à mes yeux le summum des années 80. Le top du top à cette époque. Safe (1995) J’aime beaucoup ce film des années 90. C’est l’histoire d’une femme, interprétée par Julianne Moore, atteinte d’une phobie des microbes. Cette maladie pousse l’héroïne à s’isoler de plus en plus jusqu’à se retirer dans le désert. La bande originale crée une forte atmosphère de menace, rendue par un mur de son épais et abstrait produit par le synthé. Cette musique n’est pas sans rappeler celle des films de Michael Mann. On retrouve aussi ce son dans certains passages de nos morceaux. Le voyage dans la lune, Air (EMI) : http://fr.aircheology.com/93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 1The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 100