The Red Bulletin n°2012-02 février
The Red Bulletin n°2012-02 février
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-02 de février

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Red Bull Stratos et Felix Baumgartner au pas de charge !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
En solo AzeAliA BAnks Elle est née au cœur de Harlem, a 20 ans, un talent fou et une personnalité pétillante. the red bulletin a craqué pour azealia banks. Portrait. Naissance 31 mai 1991, Harlem Famille Banks a été élevée par sa mère. Son père est décédé quand elle avait deux ans. Premier succès Le morceau 212 a dû être retiré du net peu après sa mise en ligne en raison d’un problème de droits d’auteur. Le morceau est de nouveau en ligne. Un million de clics ont été enregistrés. Nomination À l’instar de Jessie J, Banks a été finaliste des BBC Sounds of 2012. 30 bullevard Une chambre d’hôtel, lumière tamisée. Près de la porte, une valise à roulettes, à moitié éventrée, d’où débordent des pulls de toutes les couleurs. sur la table, une brosse à dents est posée. indices d’une arrivée récente ou prémices d’un départ imminent ? Difficile à dire avec azealia banks. la musicienne de vingt ans est là, assise sur le grand lit blanc, regard perdu, dans le vide, visiblement épuisée. hier, concert à Paris, demain à amsterdam. entre les deux ? « J’essaie de dormir, dit-elle en se couvrant la tête avec la capuche de sa veste douillette. tuer le temps n’est pas au programme. Pour cela il faudrait d’abord que j’en ai, et c’est loin d’être le cas ! » Une situation inédite pour la jeune rappeuse, souvent assimilée à la nouvelle nicki Minaj dans la planète musique. ce buzz est parti d’un morceau que banks avait simplement mis sur Youtube il y a quelques mois et intitulé 212, le code postal de new York. Un morceau speed d’électro et de house sur lequel banks balance son rap hargneux, truffé de mots à faire rougir toutes les mères. « c’est un morceau pour soirée, dit-elle. Je me moque des gens qui vont à new York en quête de célébrité. ils ignorent tout de la capacité de cette ville à vous aspirer jusqu’à Azealia Banks est très cool sur son vélo dans les rues de Harlem. vous faire oublier la raison initiale de votre venue. » est-ce votre cas ? « non, dit-elle avec un beau sourire sur le visage. Je suis vaccinée, j’y suis née. » c’est à harlem qu’azealia banks a grandi. après avoir fréquenté un établissement religieux, ses parents l’envoient à la Guardia, école d’art renommée par où sont également passés liza Minnelli, al Pacino et nicki Minaj justement. « la scène m’a toujours attirée, se rappelle-t-elle. le fait d’avoir un pénis fait d’une personne un homme de façon incontestable. Être artiste, c’est un peu la même chose. tu l’es ou tu ne l’es pas. » À 14 ans, elle est attirée par le théâtre. Puis, deux ans plus tard, elle a le coup de foudre pour le rap. inspirée par Missy elliot et lil’kim, elle se lance dans l’écriture de textes. bien que kanye West ou Mumford & sons comptent déjà parmi ses fans, elle repousse jusque-là toutes les offres des labels. son argument ? « Pourquoi un label quand on peut tout simplement mettre ses morceaux sur le net ? » elle apprécie collaborer avec les musiciens électro underground comme Machinedrum ou lunice, canadien formé à la red bull Music academy. « Je joue selon mes règles, dit banks. » Prochaine étape, londres où elle enregistrera son premier album avec Paul epworth, producteur de adele, bloc Party et Primal scream. rien que ça. « Ça va être de la bombe », dit-elle toujours ornée de ce large sourire. elle saute du lit et remonte le store. la chambre est envahie de lumière. le soleil brille. À l’instar de la jeune carrière de banks. www.azealiabanksforever.com texte : florian obkircher. Photo : Matt barnes
texte : PauL WiLsoN. iLLustRatioN : Lie-iNs aNd tiGeRs exploration Cage ta joie ! L’année débute sur les chapeaux de roue pour le taciturne Nicolas Cage. Après Le Pacte début janvier, l’Américain est à l’affiche du nouvel opus de Ghost Rider (sortie le 15 février). nic ton père Nicolas Kim Coppola a fêté son 48 e anniversaire le 7 janvier dernier. Oui, vous avez bien lu : Coppola, comme Francis Ford, l’homme du Parrain et d’Apocalypse Now, comme la réalisatrice Sophia, l’actrice Talia Shire (l’épouse de Rocky au cinéma et la sœur de Francis), l’acteur Jason Schwartzman (Rushmore). Le père de Nicolas, professeur de littérature, était le frère aîné de Francis. éclosion Il a dû trouver un pseudo pour s’éviter des accusations de népotisme. Trois des dix premiers rôles tenus par Cage l’ont été dans des films réalisés par l’oncle Francis Ford : Outsiders, Rusty James, et l’excellente comédie Peggy Sue s’est mariée. En 1987, l’année de ses 23 ans, sa carrière décolle avec Arizona Junior et Éclair de lune, deux rôles similaires. sailor et elvis En 1990, Cage est Sailor dans Sailor et Lula, road-movie déjanté. Un rôle magnifique pour lui, directement inspiré d’un de ses héros, Elvis Presley (avec notamment une version mémorable de Love me tender). Cage, fan du King, a d’ailleurs acquis une de ses Cadillac et son film Honeymoon in Vegas, tourné en 1992, met largement en scène chansons et sosies d’Elvis. Décidément, quand on aime, on ne compte pas. noir c’est noir Tom Cruise, Robert Redford, Johnny Depp, Warren Beatty, Leonardo DiCaprio, Cary Grant. Tous ces grands noms partagent avec Nicolas Cage une incongruité. Celle de ne jamais avoir reçu l’oscar du meilleur acteur. En 1995, Cage avait pourtant fait l’unanimité dans Leaving Las Vegas où il joue un scénariste alcoolique et suicidaire. Attention, film noir... à la chaîne On reproche souvent à Cage de privilégier la quantité à la qualité. Depuis 2000, il a joué dans 25 films et a prêté sa voix dans quatre autres. Dans le même temps, Matt Damon en a accumulé 30, dont cinq figurations et prêté cinq fois sa voix. Matt fait dans « l’alimentaire ». Nicolas, lui, est accusé de ne faire que ça. bullevard rock attitude « Quand nous avons choisi Nicolas Cage pour le rôle dans The Rock, reconnaît Jerry Bruckheimer, le célèbre producteur, cela pouvait ressembler à une erreur de casting pour un film d’action. » En 1995, Cage était encore affublé d’une étiquette d’acteur en devenir. Deux ans plus tard, après The Rock, Les ailes de l’enfer et Volte face, Cage est une star. entre deux Acteur génial ou cabotin de série B ? Avoir un oscar est significatif, enchaîner les succès d’audience est autre chose. Référence à ses films d’action sans intérêt – Hell Driver, Bangkok Dangerous, Le dernier des Templiers – ou à cette scène dans laquelle il avale un cafard vivant (Embrasse-moi Vampire). En 1999, Sean Penndit de Cage qu’il « n’est plus un acteur ». flambeur Cage a connu des problèmes avec le fisc américain et s’est montré réticent pour régler ce qu’il devait. Selon son ancien homme d’affaires, Cage a possédé jusqu’à 15 résidences, dont des châteaux en Angleterre et en Allemagne, une île aux Bahamas et pas mal de voitures et yachts. Plusieurs de ses propriétés ont été revendues pour régler ses dettes. super cage Son nom de scène vient de Luke Cage, super héros des Marvel Comics. Fan de BD, Cage a aussi appelé son fils Kal-El, le prénom de naissance de Clark Kent, alias Superman. En 2000, on lui vole un exemplaire de la première BD de Superman. En avril 2011, l’album, retrouvé dans un gardemeubles, lui est rendu. Cage le revend pour 1,4 millions d’euros, soit quatorze fois le prix originalement payé en 1997. www.thespiritofvengeance.com 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 1The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-02 février Page 100