The Red Bulletin n°2012-01 janvier
The Red Bulletin n°2012-01 janvier
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-01 de janvier

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : entretien avec Loeb qui brise la glace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 Action Laisse moi regarder [il prend son Blackberry et fait défiler ses contacts]. Parmi les plus grands noms… au moins 10. Comment se fait-il que le meilleur rockeur n’utilise que si peu Twitter ou Facebook ? Parce que je suis trop vieux [rires]. Tu sais ce que ma mère m’a dit à propos de Twitter, ma vieille mère de 75 ans ! Elle m’a dit [il prend la voix tremblante d’une vielle femme] : « Dave, tu sais ce qu’est Twitter ? » Chaque fois que nous aurons un nouveau projet, je balancerai un petit quelque chose mais je ne veux pas utiliser Facebook ou un truc comme ça. Le ball-trap est votre loisir préféré. Pourquoi ? Il y a certaines occupations qui offrent des moments de relaxation ou de méditation. Comme conduire, jouer au golf ou peindre. Pour moi, c’est le ball-trap. Je sais que c’est bruyant mais de toute façon je suis sourd. 2011 a sonné comme étant l’année du 20 e anniversaire de Nevermind, l’album de Nirvana. Pour vous, il y a eu un avant et un après ? Ça me touche beaucoup personnellement. C’est plus qu’un anniversaire musical. Cet album, ces douze chansons ont changé ma vie à jamais. Oui, il y a un avant et un après. Qu’elle est la première chose que vous avez retenu du business du rock au sein de Nirvana en 1990 ? J’ai été poursuivi, c’est le premier truc dont j’ai été victime ! Je jouais auparavant dans un groupe punk. J’avais signé un contrat avec un mec. Quand j’ai rejoint Nirvana, cette personne – je ne suis pas autorisé à donner son nom – ne m’a pas oublié et m’a appelé pour me dire : « Eh, je t’ai toujours sous contrat. » J’étais traqué par un punk pour mes premiers pas dans le business [rires]... L’image publique de Kurt Cobain collait-elle à ce qu’il était vraiment dans le privé ? La plupart des gens pense qu’il était dépressif. C’est faux. Il était vraiment marrant, très sympathique, un gentil mec. Vous avez vu disparaître des amis victimes d’overdose. Comment faites-vous pour rester clean et en bonne santé ? J’ai stoppé la consommation de drogues à 20 ans. Je n’ai jamais pris de coke, ni d’héroïne, ni de speed. J’ai fumé beaucoup d’herbe et pris beaucoup d’acides mais j’avais arrêté avant de rejoindre Nirvana et tout le temps que j’ai passé dans le groupe, j’étais clean. Il y a des moments où c’était tellement dingue, que le mieux à faire, était de se tirer. Si on consommait des drogues dures, on allait avoir des problèmes. Ça doit être difficile d’imposer des règles à vos filles alors que vous avez connu une jeunesse très agitée. Elles sont encore très jeunes : Harper a deux ans et Violet cinq. Le plus important pour moi, c’est que mes enfants se sentent aimées. Elles sont les choses les plus importantes de ma vie. « il y a des moments où c’était tellement dingue que le mieux à faire, était de se tirer. Si on consommait des drogues dures, on allait avoir des problèmes. » On a une relation géniale ensemble. Quand je suis en tournée, comme maintenant, je passe le plus de temps possible avec les enfants. Nous faisons désormais des tournées plus courtes parce que nous avons tous des enfants. Vous autoriseriez votre fille adolescente à sortir avec un jeune Dave Grohl de 16 ans ? Vous savez, j’étais un bon petit adolescent. Je n’étais pas un mauvais gars. J’ai fait des conneries – j’ai saccagé des trucs, joué de la musique punk-rock débile, volé la voiture de ma mère la nuit, mais c’est tout. Donc, je dirais oui à ma fille ! Vous vous êtes quand même fait vous-même un tatouage de Black Flag (un groupe légendaire californien de punk) à l’âge de 13 ans… J’ai appris en regardant un film allemand, Christiane F. Quels sont les règles de base à connaître pour se faire soi-même un tatouage ? J’ai pris une aiguille et j’ai enroulé un fil à son extrémité puis je l’ai plongé dans l’encre de façon qu’il trempe bien dedans. Et après il y a juste à faire, « pique, pique, pique » [il fait semblant de piquer son bras avec une aiguille]. Quel type de musique écoutent vos enfants ? Katy Perry ! Ça me brise le cœur. Je leur ai joué du Bob Marley, Led Zeppelin, les Beatles... Elles ont aimé mais veulent écouter « whip – my – hair – back – and – forth – girl » (la chanson Whip my hair, interprétée par Willow, la sœur de Will Smith). Quel est votre avis sur les jeunes groupes ? Quand j’étais le batteur de Scream (de 1986 à 1990), il n’y avait pas vraiment une industrie de la musique, du moins pas pour nous, parce que nous jouions de la musique punk rock. On n’avait pas de plans de carrière. La plupart du temps, on n’était pas payé. On dormait par terre et on empruntait de l’argent pour se rendre à un concert. La musique comme business ça ne fonctionnait pas. Si tu es un musicien et que tu aimes jouer ta musique, faire des concerts devrait être ta récompense. Peut-on encore connaître le succès aujourd’hui en écrivant et interprétant des chansons ? Bien sûr. Il y a tellement de personnes talentueuses. Vous savez pourquoi l’album d’Adèle est si populaire ? Elle va à contrecourant et écrit des chansons géniales. Elle ne fait même pas de concerts ! Les gens aiment ça parce que c’est de la bonne musique. C’est difficile d’en trouver actuellement. C’est le problème avec l’industrie musicale. Quel comédien jouerait votre rôle dans un film sur vous ? Vous savez à qui j’ai toujours pensé ? Shelley Duvall. Elle jouait l’épouse dans Shining et je la veux pour tenir ce rôle ! www.foofighters.com
Batterie, chant, guitare : Dave Grohl est un boulimique de travail. L’Américain a touché à tout avec Nirvana, les Foo Fighters mais aussi Them Crooked Vultures, un groupe qui lui tient à cœur.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 1The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 100