The Red Bulletin n°2012-01 janvier
The Red Bulletin n°2012-01 janvier
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-01 de janvier

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Red Bull Media House GmbH

  • Format : (202 x 276) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : entretien avec Loeb qui brise la glace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Crompton sur le drome Dernière étape du Red Bull Mini Drome 2011, Paris n’a pas manqué de vibrer pour cette course de « fixie », unique en son genre (pas de freins, pas de vitesses). Installé à La Cigale, le plus petit vélodrome du monde s’est étalé de tout son long sur 25 m de circonférence. Vainqueur de l’épreuve le 10 décembre dernier, Ricky Crompton, 25 ans, se souvient que le fixie a vu le jour dans les rues de New York au début des années 80. Il était utilisé par des coursiers plutôt téméraires. www.redbull.fr/minidrome 16 bullevard The night of flight ! La tournée mondiale de The Art of Flight a fait deux escales à Paris (Grand Rex, notre photo), l’une fin novembre, l’autre début décembre. De New York à Moscou, le film événement du monde de la glisse a sillonné les salles obscures. Il a été projeté dans 37 villes en Amérique du Nord et en Europe. Le personnage central du film, Travis Rice, probablement le meilleur snowboarder de la planète, était présent. L’Américain, tout sourire, s’est prêté au jeu des questions-réponses à l’issue de la première projection sur les Grands Boulevards et a conclu : « C’est toujours sympa de venir à Paris ! » Plus de 100 000 DVDs du film – produit par Red Bull Media House en association avec Brain FarmDigital Cinema – ont déjà été vendus. www.artofflightmovie.com AlphAnd tous George Town Ne pas tenter dans votre salon : Ryan Doyle la tête en bas sans toucher le sol. Juan José Marroquín Crompton plus vif qu'une fourmi. Porto Alegre Le rappeur brésilien Marcelo D2 (à droite) chauffe la salle avant une session. Marcelo Maragni, Red Bull Soundclash L'ancien skieur professionnel et ex-vainqueur du Dakar a maintenant choisi de s’exprimer sur les mers. terrAins Rarement rassasié, Luc Alphand, 46 ans, a touché à tout. Il dévoile dans the red Bulletin un sacré projet. The Red BulleTin : Luc, vous avez été skieur de très haut niveau (12 succès en Coupe du monde dont le classement général en 1997), pilote automobile (vainqueur du Dakar en 2006) et navigateur depuis cet automne. Quelles sensations préférez-vous ? luc alphand : la voile me libère. après une chute en enduro, je me suis luxé deux vertèbres. et sur la Jacques vabre en novembre dernier, on abandonne sur casse moteur, un comble ! en 2011, j’ai dû passer 80 jours en mer notamment en compagnie de Marc thiercelin sur un monocoque de 60 pieds. un super pédagogue. Quels sont vos projets pour 2012 ? un truc énorme ! le record du pacifique avec l’hydroptère d’alain thébault sur le trajet los angeles-hawaii. en mars-avril, on convoie le bateau par cargo versl.-a. le record est prévu pour juin-juillet. on sera six à bord dont deux grands noms de la voile. l’engin fait environ 20 mètres de long sur 26 de large. Moscou Dans le contre-la-montre du Red Bull Crashed Ice, l’important est de se battre contre le chrono. Daniel Kolodin textes : christophe couvrat. photos : Will Bailey, teddy Morellec/red Bull content pool, picturedesk.coM
TEXTE : RUTH MORGAN. PHOTO : BLAKE JORGENSON AïE ! COUDÉE FRANCHE En 2005, j’étais en train de « rider » avec des amis. J’ai assuré un petit saut pour le fun mais j’ai tapé. J’ai posé mon bras droit en arrière pour me rattraper et il a tourné dans le mauvais sens – ce que les médecins appellent une hyper-extension. La douleur était si violente que j’en ai vomi et j’ai failli m’évanouir. J’ai mis un mois pour guérir, le bras en écharpe. J’ai encore comme une boule au bout de mon coude. VIS PERDUE Aux X-Games, à Aspen en 2007, une vis a profondément coupé ma planche. Au moment de sauter, cette entaille a pris la neige et je me suis embarquée de travers. Je suis partie en backflip (salto arrière) de 20 met je suis retombée la tête la première avant de rebondir sur le dos. Je me suis cassée quatre côtes. Quand j’étais en l’air, je me disais : « Ok, tu vas rester paralysée après ça. » À l’arrivée, c’est pas cher payé. BULLEVARD MON CORPS ET MOI ROY EN SON ROYAUME Marie-France Roy est une des meilleures snowboardeuses au monde. Fractures, blessures et accidents ont façonné l’ascension de la Québecoise vers les sommets. Décryptage. J’ai débuté à l’âge de 11 ans. Jusqu’en mars 2010, je ne me suis rien cassé. Ce qui est plutôt chanceux. J’effectuais un tournage à Whistler et en voyant une corniche enneigée, j’ai pensé que je pouvais passer dessus. Mais elle était beaucoup plus en surplombque je ne le pensais. Je suis arrivée trop vite et je me suis retrouvée dans les airs à plus de 13 mètres pour aller me réceptionner sur une neige glacée. Je me disais : « Si je tombe sur le dos, c’est la casse. » Alors j’ai atterri sur mes pieds mais ma tête est partie en arrière. Elle a tapé la glace et je me suis fracturé une vertèbre cervicale, la C2. Beaucoup de gens ne marchent plus après un truc pareil. J’ai porté une minerve. Je suis revenue très vite. LA LOI DES SÉRIES J’ai de nombreuses cicatrices sur les hanches à force de tomber sur les rampes. La première fois que je ridais avec Tara Dakides (légende US du snowboard), j’ai essayé de bondir sur la rampe pour glisser mais j’ai dérapé et chuté lourdement à plat sur les hanches. J’étais pliée en deux par la douleur. Dix minutes plus tard, Tara se casse la clavicule... EN CUISINE J’essaye de manger beaucoup de légumes, j’achète aussi de la nourriture bio, mais je ne suis pas psychorigide là-dessus. Loin de là. Je ne suis pas du genre à me dire : « Je ne peux pas manger de ça ! ». J’adore la poutine : frites recouvertes de fromage fondu et de sauce à la viande. C’est lourd mais super bon ! CONFIANCE EN SOI Le mental est un sacré moteur. Il vous aide à revenir après un accident. Vous devez suivre vos instincts, vous persuader parfois qu’il faut arrêter d’être peureuse comme une petite chatte et qu’il faut y aller. D’autres fois, vous vous dites que c’est trop dangereux. Choisir entre les deux est un défi quotidien. EN PLEINE NATURE Je ne supporte pas les salles de gym. J’ai besoin d’être à l’extérieur. Je passe l’été à surfer tous les jours et l’hiver je vais rider. J’aime m’entraîner en pleine nature et respirer l’air pur. J’étais encore dehors en raquettes il y a peu. Ce n’est pas le cas quand tu fais du sport en salle. twitter.com/mariefranceroy 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 1The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 2-3The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 4-5The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 6-7The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 8-9The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 10-11The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 12-13The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 14-15The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 16-17The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 18-19The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 20-21The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 22-23The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 24-25The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 26-27The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 28-29The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 30-31The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 32-33The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 34-35The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 36-37The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 38-39The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 40-41The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 42-43The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 44-45The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 46-47The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 48-49The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 50-51The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 52-53The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 54-55The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 56-57The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 58-59The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 60-61The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 62-63The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 64-65The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 66-67The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 68-69The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 70-71The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 72-73The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 74-75The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 76-77The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 78-79The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 80-81The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 82-83The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 84-85The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 86-87The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 88-89The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 90-91The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 92-93The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 94-95The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 96-97The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 98-99The Red Bulletin numéro 2012-01 janvier Page 100