TGV Magazine n°140 déc 11/jan 2012
TGV Magazine n°140 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 69,5 Mo

  • Dans ce numéro : Leila Bekhti, étoile montante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
INTERVIEW CINÉMA MICHELLE YEOH LE RÔLE D’UNE VIE Elle a été ballerine, Miss Malaisie, actrice kung-fu, James Bond girl, égérie publicitaire… La voilà actrice oscarisable grâce à son interprétation habitée d’Aung San Suu Kyi, femme politique birmane opprimée et prix Nobel de la paix dans The Lady, de Luc Besson. Action ou vérité ? 84 TGV magazine Vous êtes la seule de l’équipe à avoir pu rencontrer Aung San Suu Kyi. Dans quel état émotionnel étiez-vous ? J’étais terriblement nerveuse. C’était après le tournage. Je m’étais déjà énormément documentée sur sa vie et sur ce qu’elle représente – une femme qui combat les armes avec des mots et tente d’éclairer l’esprit des gens. Je m’étais imprégnée d’elle pendant si longtemps… C’est tout bête, mais j’avais envie qu’elle m’aime, qu’elle soit heureuse que ce soit moi qui l’incarne à l’écran. J’y suis allée avec des questions bien préparées, au cas où je ne trouve plus les mots, mais elle m’a déten due d’emblée, comme si je venais voir une vieille amie. Elle était entourée de livres, m’a embrassée et s’est excusée du bazar dans la pièce ! Quel genre de livres ? De toutes sortes. Du roman policier à l’essai religieux – c’est une bouddhiste dévouée – en passant par des essais de ses héros, Gan - dhi et Martin Luther King. Ces livres ont été ses compagnons pendant plus de vingt ans. Ils lui ont permis de ne pas devenir folle. De quoi avez-vous parlé ? Elle m’a posé des questions sur ma famille, m’a expliqué tout ce qui se passait dans sa vie : la fin de sa résidence surveillée, ses retrouvailles avec son fils Kim. Nous avons parlé de tout. Le but était de faire connais sance. Mais cela a été bien au-delà. Comme elle, êtes-vous bouddhiste ? Oui. Et je crois que c’est grâce à cela que j’ai pu la comprendre, l’incarner sans la singer, pénétrer ses pensées bien avant de la ren contrer. Quand nous nous sommes vues, nous avons parlé de méditation. Elle m’a confié qu’il lui avait été très difficile d’atteindre un état de plénitude quand elle vivait à Oxford. Elle n’a jamais trouvé la paix de son âme là-bas. C’est seulement lorsqu’elle s’est retrouvée seule, en Bir ma nie, en résidence sur - veillée, qu’elle a réussi. L’épreuve l’a rendue plus forte. En méditant, elle est allée au fond d’elle-même. Cette force intérieure, on la sent immédiatement quand on la voit. Luc Besson s’est-il lui-même intéressé au bouddhisme ? Il savait qu’en s’investissant dans ce projet, il devrait se dédier tout entier à la Birmanie et à sa culture. Dès qu’il a eu le script entre les mains, il a interdit à ses assistants de noter des rendez-vous dans son agenda pour les deux années à venir ! Nous n’avons évidemment pas pu tourner le film en Birmanie, mais, avant le tournage, Luc a eu besoin de comprendre. Il s’est rendu là-bas en touriste. Il a pu observer à quel point le bouddhisme est partout. Qu’en est-il de la situation politique en Birmanie ? Le pays est entré dans une nouvelle ère. Le nouveau président PATRICK SWIRC/MODDS
« J’AVAIS ENVIE QU’ELLE M’AIME, QU’ELLE SOIT HEUREUSE QUE CE SOIT MOI QUI L’INCARNE À L’ÉCRAN. » semble décidé à apporter un vrai changement. Il dit même vouloir libérer tous les prisonniers politiques. Ce sera un grand jour si cela arrive. J’aimerais beaucoup qu’il voie notre film. C’est le témoignage d’une période tragique de l’histoire de son pays. Et c’est en acceptant leur passé que les Birmans pourront avancer. Savez-vous ce que fait Aung San Suu Kyi en ce moment ? Nous ne nous appelons pas toutes les cinq minutes pour discuter de la pluie et du beau temps ! Ce qui est sûr, c’est qu’elle est dans sa maison, à Rangoon – elle y vit depuis 1988. Si elle n’est plus en résidence surveillée depuis novem bre 2010, ses déplacements sont comptés. Elle adore rencontrer des gens. Elle fait notamment de nombreuses réunions avec de jeunes Birmans qui la sou tiennent. En revanche, ses fils, qui vivent aux États-Unis et à Oxford, ne peuvent pas rester auprès d’elle. La durée de leur visa n’excède jamais trois semaines. Avant de lire le scénario, que saviez-vous de sa grande histoire d’amour avec Michael, son mari anglais ? Je ne savais rien. Très peu de gens étaient au courant, excepté ceux qui les connaissaient personnellement. Elle a essayé de gar - der sa famille dans l’ombre, pour la protéger. Comme ils étaient séparés physiquement, ils s’écrivaient de longues let tres. Leur amour était si puissant qu’il leur permettait de tenir, de sup - porter. Nous nous sommes dit que l’aspect sentimental de l’histoire était primordial. C’est pour cette raison que The Lady n’est pas vraiment un film politique. Aung San Suu Kyi a-t-elle pu voir le film ? Pas encore. Elle pourrait sans doute récupérer une copie pirate, cela se fait beaucoup là-bas. Mais nous espérons pouvoir lui montrer dans de bonnes conditions. En même temps, elle se demande si elle aura assez de courage pour le voir. Certaines scènes, notamment celles sur la maladie de son mari, racontent des choses qu’elle n’a pas vécues directement. Cela risque d’être dur pour elle… D’autant plus que quand il a eu son cancer, elle n’était plus en résidence surveillée. Elle était libre et aurait pu aller le voir. Mais partir pour l’Angleterre signifiait ne pas revenir. On ne l’aurait jamais laissée remet tre les pieds en Birmanie. Certains la jugent insensible, mais ils ne savent pas ce qu’elle a vécu intérieurement, quel tiraillement… Elle s’est sacrifiée. Elle a estimé que le peu ple birman avait davantage besoin d’elle. C’est le combat d’une vie. PROPOS RECUEILLIS PAR OLIVIER BOUCREUX ET SYLVAIN FANET The Lady. Sortie le 30.11.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 1TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 2-3TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 4-5TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 6-7TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 8-9TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 10-11TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 12-13TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 14-15TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 16-17TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 18-19TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 20-21TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 22-23TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 24-25TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 26-27TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 28-29TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 30-31TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 32-33TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 34-35TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 36-37TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 38-39TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 40-41TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 42-43TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 44-45TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 46-47TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 48-49TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 50-51TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 52-53TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 54-55TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 56-57TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 58-59TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 60-61TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 62-63TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 64-65TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 66-67TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 68-69TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 70-71TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 72-73TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 74-75TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 76-77TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 78-79TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 80-81TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 82-83TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 84-85TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 86-87TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 88-89TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 90-91TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 92-93TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 94-95TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 96-97TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 98-99TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 100-101TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 102-103TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 104-105TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 106-107TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 108