TGV Magazine n°140 déc 11/jan 2012
TGV Magazine n°140 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 69,5 Mo

  • Dans ce numéro : Leila Bekhti, étoile montante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
INTERVIEW DESIGN MATALI CRASSET DESIGNER RESPONSABLE Elle cultive, jusqu’en mars, son étonnant Blobterre à Beaubourg, fignole son Dar Hi, écolodge apaisant aux portes du désert tunisien, et reste l’une des rares femmes designers de sa génération. Mais qu’a-telle appris pour en arriver là ? 78 TGV magazine Qu’avez-vous appris de vos parents ? Mes parents étaient agriculteurs. Si je suis designer aujourd’hui, c’est dans l’idée de changer les choses. Et je tiens cela de mon père, qui a toujours mis en place des nouveautés dans ses machi - nes agricoles. Quant à ma mère, c’était une petite pelote de laine. Elle ne vivait pas pour elle, mais pour les autres. Je m’en suis aper çue un peu tardivement, mais ces deux aspects se retrouvent dans mon travail. Qu’avez-vous appris de la nature ? J’ai grandi avec la nature comme terrain de jeu, une nature plutôt industrielle. Et mon rapport actuel à l’environnement ressemble à celui que j’avais quand j’étais enfant. Grâce à l’imaginaire, un bâton pouvait devenir une tente, un bateau, un pinceau… J’en ai gardé cette capacité à utiliser des moyens simples pour transformer mon environnement. J’essaie d’intégrer et d’évoquer la nature dans mon travail, mais pas de la copier. Il ne faut pas se leurrer, nous ne reviendrons pas à une nature vierge. La question, aujourd’hui, c’est plutôt de savoir comment créer l’osmose entre la nature et l’artificiel. Qu’avez-vous appris de Philippe Starck, avec qui vous avez travaillé ? J’ai beaucoup appris. C’est une personne très complexe. Un jour, nous sommes les meilleurs amis du monde, le lendemain, il met tout le monde en compétition. Mais il est habité, fulgurant. Quand nous lui présentions des projets, il trouvait très rapidement celui qui avait un potentiel. Je m’en souviens, il arrivait avec un paquet de dessins qu’il distribuait à toute l’équipe et nous avions du travail pour dix ans ! (Rires.) Qu’apprenez-vous du design actuel ? Nous avons tous la responsabilité de faire évoluer nos métiers, surtout aujourd’hui, face à la crise. Les designers ont fait de gran - des erreurs en voulant généraliser, standardiser. Cherchons d’autres logiques. Moi je crois, par exemple, de plus en plus aux microprojets, dans des contextes bien précis. Les designers sont vus comme des créateurs, mais nous avons aussi un rôle social à jouer. Certains pays l’ont déjà compris. L’adjoint au maire de Séoul, en Corée, est designer... Qu’apprenez-vous de la « Hi life », concept hôtelier que vous avez initié avec Patrick Elouarghi et Philippe Chapelet ? Nous essayons d’éclairer chaque projet d’un regard différent, et cela dans des contextes bien particuliers, que ce soit à Nice, à Paris ou en Tunisie. C’est comme une concrétisation de l’impossible. Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, on ressent une sorte d’affect commun, un besoin de fédérer autour de projets. Il faut passer à l’action ! Ce qui est beau dans ce concept, ce n’est pas seulement la création d’hôtels d’un nouveau genre, c’est ce groupe de gens qui se forme autour, avec certaines valeurs. JEROME BONNET/MODDS
« LES DESIGNERS SONT VUS COMME DES CRÉATEURS, MAIS NOUS AVONS AUSSI UN RÔLE SOCIAL À JOUER » C’était le but recherché, et cela montre bien que des hôtels peu - vent être porteurs d’initiatives, d’énergie. Qu’avez-vous appris de l’expérience tunisienne du Dar Hi, votre hôtel à Nefta, lauréat 2011 des Trophées du Tou risme Responsable organisés par Voyages-SNCF.com ? Cela permet de remettre en question notre façon de vivre, de se poser des questions – notre civilisation a-t-elle fait les bons choix ? Nous questionnons les Tunisiens au quotidien à propos du confort intérieur, par exemple, et je prends certains éléments pour les retraduire dans l’architecture du lieu. Les bâtiments ont été conçus en matériaux locaux, la nourriture bio vient de l’oasis… Ma démarche est extrême, mais je pense qu’il faut complètement changer de logique touristique. D’autant qu’avec la révolution, de nouvelles possibilités sont arrivées. À Nefta, nous ne nous contentons pas de comprendre la culture du pays, nous impliquons les Tunisiens dans la rénovation d’une palmeraie, par exemple. Nous pouvons mettre notre créativité au ser vice du développement local. Qu’avez-vous appris de votre psychanalyse ? Je n’en ai pas fait, je n’en ai pas ressenti le besoin. J’en suis une par procuration, parce que ma sœur jumelle est en psychanalyse depuis pas mal de temps. Et pour la première fois, elle m’a demandé d’aller voir sa psy. J’ai fait une séance, je n’ai rien appris. J’ai trop peur de casser quelque chose. Je n’ai pas envie de retourner cette pensée sur moi, je préfère la projeter. Voir com - ment fonctionnent les autres m’intéresse davantage. Qu’avez-vous encore envie d’apprendre ? Tout. Je considère que je ne sais pas grand-chose, je me sens toujours extraterrestre dans ce milieu. Parfois, le matin, je me réveille et je me demande si je ne rêve pas… Je ne veux pas changer le monde, j’ai choisi de travailler dans une petite unité, de faire des projets plutôt engagés. Je n’ai pas modifié d’un iota les ingrédients sur lesquels je travaille depuis que je suis sortie de l’école. Quelque chose me pousse. PROPOS RECUEILLIS PAR OLIVIER BOUCREUX Blobterre. Galerie des enfants du Centre Pompidou. Jusqu’au 5.3.2012. Net : centrepompidou.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 1TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 2-3TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 4-5TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 6-7TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 8-9TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 10-11TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 12-13TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 14-15TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 16-17TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 18-19TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 20-21TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 22-23TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 24-25TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 26-27TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 28-29TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 30-31TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 32-33TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 34-35TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 36-37TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 38-39TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 40-41TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 42-43TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 44-45TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 46-47TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 48-49TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 50-51TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 52-53TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 54-55TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 56-57TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 58-59TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 60-61TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 62-63TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 64-65TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 66-67TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 68-69TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 70-71TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 72-73TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 74-75TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 76-77TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 78-79TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 80-81TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 82-83TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 84-85TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 86-87TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 88-89TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 90-91TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 92-93TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 94-95TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 96-97TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 98-99TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 100-101TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 102-103TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 104-105TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 106-107TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 108