TGV Magazine n°140 déc 11/jan 2012
TGV Magazine n°140 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 69,5 Mo

  • Dans ce numéro : Leila Bekhti, étoile montante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
> L’INTERVIEW PLUS BELLE LA VIE ? Dans Une vie meilleure, librement adapté de l’excellent roman de Philippe Routier (Pour une vie plus douce, Stock), Leïla Bekhti incarne Nadia, une jeune mère qui va rencontrer Yann(Guillaume Canet, épatant, et qui tient, ici, son plus beau rôle). Autour du projet d’ouvrir un restaurant ensemble, le couple s’enferme bientôt dans la spirale du surendettement et glisse rapidement dans un quotidien cauchemardesque. Forcée de partir pour son travail, Nadia s’envole pour le Canada et laisse, provisoirement, son fils Slimane entre les mains pourtant bien incertaines de Yann. La réalisation de Cédric Kahn est d’une justesse remarquable, les acteurs habités, et le film déroule son récit avec l’intensité d’un bon polar. Même si l’on songe plutôt au cinéma des frères Dardenne ou à Ken Loach. Une vie meilleure, de Cédric Kahn, avec Guillaume Canet, Leïla Bekhti, Slimane Khettabi… encore des milliards de trucs à apprendre. Dans vingt ans, j’espère encore penser comme ça. L’intégrité, d’accord. Néanmoins, certains acteurs ou actrices acceptent parfois de se faire un peu malmener par des réalisateurs de talent. Je pense à Charlotte Gainsbourg avec Lars von Trier, qui revendique l’envie d’être bousculée. Possible pour vous ? Être bousculée par un réalisateur, en soi ce n’est pas choquant. Je viens de tourner avec quatre metteurs en scène différents et tous, à leur façon, m’ont malmenée. Pour moi, un réalisateur c’est comme un pays : tu essaies de rentrer dans ses coutumes, dans sa culture, tu t’intègres, même si ça te coûte, même si ça te demande des efforts. Quelqu’un comme Cédric Kahn te prend sur le vif. Il a ce talent, et c’est assez troublant. En revanche, j’ai besoin d’avoir une totale confiance. Je suis prête à faire un mil - liard de trucs pour un rôle, mais si je sens que la relation est ambi guë, qu’on me demande quelque chose de pas légitime ou si, humainement, le réalisateur ne me semble pas quelqu’un de bien, alors c’est sans moi. Parlons d’Une vie meilleure. Comment vous êtes-vous retrou - vée associée à ce projet ? Je connaissais les films de Cédric, j’avais vu L’ennui, Roberto Succo. Il cherche la vérité dans ses situations, ses personnages… J’aime beaucoup son cinéma. Quand on m’a parlé du film, il avait déjà commencé son casting. Il trouvait que je faisais trop jeune, donc ce n’était pas gagné. Pour moi, la rencontre avec le réalisateur, c’est hyperimportant, c’est 60% du scénario. J’aime que le scé na - rio ne soit qu’une promesse, ensuite on cherche ensemble. 6 TGV magazine « JAMAIS JE NE VENDRAI MON ÂME AU DIABLE ! » Vous retrouver à faire des essais alors que vous commencez à avoir une belle notoriété… Comment l’avez-vous vécu ? C’est tout à fait normal. J’essaie de ne pas trop me prendre la tête avec ça, même si je fonctionne beaucoup à l’affectif, parfois, c’est vrai, jusqu’à m’en rendre malade. J’essaie de prendre de la dis tance. Une comédienne peut être meilleure que moi, c’est comme ça, tant mieux pour elle, ça fait partie du jeu. Vous êtes du genre à supporter l’échec ? Je peux être déçue, mais je ne serai jamais dans l’aigreur. Je suis d’abord contente pour celle qui a eu le rôle. Je pense à une fille comme Bérénice Bejo, que je ne connais pas vraiment. Tout ce qui lui arrive aujourd’hui est formidable et mérité. Idem pour Jean Dujardin, que l’on appelait Loulou il n’y a encore pas si long temps et qui décroche le Prix d’interprétation à Cannes, remis par De Niro. Ce sont les parcours qui me touchent. Dans Une vie meilleure, vous jouez aux côtés de Guillaume Canet, mais aussi de Slimane Khettabi, dans le rôle de votre fils. Jouer avec un enfant, est-ce compliqué ? Disons que ça aussi, ça bouscule. J’ai fait des essais avec deux garçons qui devaient jouer le rôle de mon fils. Avec le premier, ça s’est très bien passé : il m’obéissait, baissait les yeux quand je le lui demandais, faisait ce que je lui disais. Je me suis dit, super, quelle autorité j’ai ! Puis est arrivé l’autre garçon, et là, ça n’a pas marché du tout. Il ne voulait pas faire ce que je lui demandais. Quand Cédric Kahn a voulu savoir avec lequel je me sentais le mieux, je lui ai répondu honnêtement : c’est plus facile avec le premier, mais si tu choisis le deuxième, le jour où je lui dirai de baisser les yeux et qu’il le fera vraiment, on tiendra quelque chose de bien. Et c’est lui, Slimane, que Cédric a pris. Qu’avez-vous appris à son contact ? Slimane m’a renvoyé quelque chose que je recherche. Face à un enfant, la technique ne sert à rien, tous les trucs d’acteur, les pré - tendues ficelles… Tu dois faire appel à autre chose, te mettre à sa hauteur. De toute façon, la technique, je n’en ai pas vraiment ! Dans quel état d’esprit abordez-vous les tournages ? La veille, je ne dors pas, j’ai peur, j’angoisse… Du coup, j’arrive vierge de tout, comme si c’était mon premier film. La peur, ça m’excite, ça me galvanise. J’aime aussi le chemin qu’il faut pour trouver son personnage, l’idée qu’il n’y a pas toujours de réponse à toutes les facettes d’un personnage que j’interprète. Comme celui de Nadia dans Une vie meilleure, qui se laisse embarquer dans le projet d’un homme et va jusqu’à lui confier son fils ? Ses choix de femme vous parlent ? Déjà, j’y ai vu une vraie histoire d’amour. Les coups de foudre comme ça, ça existe. Un gars te branche, te fait rire, et voilà, >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 1TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 2-3TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 4-5TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 6-7TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 8-9TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 10-11TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 12-13TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 14-15TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 16-17TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 18-19TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 20-21TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 22-23TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 24-25TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 26-27TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 28-29TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 30-31TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 32-33TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 34-35TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 36-37TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 38-39TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 40-41TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 42-43TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 44-45TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 46-47TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 48-49TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 50-51TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 52-53TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 54-55TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 56-57TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 58-59TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 60-61TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 62-63TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 64-65TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 66-67TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 68-69TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 70-71TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 72-73TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 74-75TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 76-77TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 78-79TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 80-81TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 82-83TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 84-85TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 86-87TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 88-89TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 90-91TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 92-93TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 94-95TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 96-97TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 98-99TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 100-101TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 102-103TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 104-105TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 106-107TGV Magazine numéro 140 déc 11/jan 2012 Page 108