TGV Magazine n°138 octobre 2011
TGV Magazine n°138 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : Valérie Lemercier, une fille formidable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
ROMAN Phillppe jaenada Dans ce septième roman, Philippe Jaenada propose à ses lecteurs une visite guidée de sa galerie mentale, bien achalandée en portraits d'édifiants galériens. Parcours fléché, tout en sorties de route. Vme droit se : làder son fàrdeau. attendre la quille en battant du pied : un choix parmi d'autres - le plus fréquent, au demeurant. SUivre son cours, risquer la chute, tlqUiner la lisière : une autre pistE, cert.es plus dangereuse, mais tellement moms fildasse. Le jour où Bix. alœr ego distordu de son autEur, claque la porœ de son orageux (c'est'ilire palpitant. au sens premier) ménage pour s'en aller épouser le grand monde - ses bancs pisseux, ses flous au zinc. ses vir.lges en épingle-, ü n'a en têœ que quelques moclèl.es clissonanD, de ceux dont les itinéraires en couacs accouchent de transes enivranœs : Stu Ungar, génie du polœr. définitivement inapte au cirque qui fit sa mauditE fortune ; Jean.christDphe,'Jésus, , montl't'nl'airCOIIYt'rti rat de caw, gavé jusqu'aux larmes d'alcool et d'amour à reYelldre ; de jolies nymphes à interner ; d'insatiables nymphomanes de tDus les sexes ; une vieille recluse dans ses souvenirs et sa petite baraque. Tous ces antihéros auxquels Bix se réfère en 14 TGV masazl ne permanence. qu'il croise et sert de son mieux, au hasard de sa dérobade, souf'.frent avant tout de solitude. Bix.lui-même, Grœ-Jeancomme devant, se cherche désespérément des compagnons d'équipée (annpèrede belm ! rie. maîtresse insaûable, ange surdouée), pour mieux planquer, entre parenthèses, la œmme et le môme qu'il a laissés denière lui Voire son père, qui comme tDus les pères nous survit rarement, à terme. Pin co de la légmde médiévale de Jean de l'Ours, né de l'union d'unursidé et d'une paysanne, il parmurt le bitume et la France. sans succès, en quête de compagnons d'avmture, qu'il affuble de transparents sobJi. quet:s. On pleure, on rit -les deux, souvent -au même mmnent. La femme et rours, de Philippe Junada (61USet, 324 p.). PAGES RËALISEES PAR FRANÇOIS PERRIN HUMANITAIRE OTARYCWB La mère du jeune Charles n'en peut plus d'assister aux considérables efforts de son fils pour décrocher son diplôme d'apathie : elle l'envole aux nes FidJI participer à une mission humanitaire, qui devrait lui mettre du plombdans la tête (et l'éloigner du canapé du salon). sur place, Il fait la connaissance de ses compagnons de pière-une obèse sentimentale, un orageux muple d'Allemands végétariens- et de la population locale, dont un chauffeur de taxi bien pourw en herbe de première qualité, des gamins rompus à l'exercice du football sans ballon digne de œ nom, quelques beautés stupéfiantes et un patron de mission marron de pied en cap. L'auteur s'attaque à bras raccourcis aux dérives de l'humanitaire dans un roman d'initiation d'une sombre légèreté. Pllr Cllu1es Poltewln (Rue l'nlnentln, Z50 pJ. MORALE EN KIT L'INFWENCE DE L'ODEUR DES CROISSAfiiTS CHAUDS SUR LA BONTE HUMAINE Derrière ce titre intriguant, à rallonge, se cache un traité de morale expérimentale d'une saisissante modernité. Qu'entend par là Ruwen Oglen 1 Une tentative d'interroger, l'une à près l'autre, certaines de nos intuitions supposées profondes, profondément assimilées, en tout cas), au moyen d'un appareil dialectique évitant à la fols l'écllell de la prescription (aucune réponse définitive n'est Imposée) et celui d'un stérile ultrarelatMsme. un exemple 1 EXIste t-Il des crimes moraux sans victime 1 Fln de l'épreuve dans une heure. Par RUWI ! II OBlen (Grasset, lZii p.).
RIRE JAUNE VACHES NOIRES ­\AQIU. OIIU.S Dernier recueil de nouvelles composé par feu Roland Topor. Inédit jusqu'à ce jour et préfaté par François Aollln, vaches no/res explore. en une trentaine detablmux. leso de son aénlll ! ur. SI l'humour ne s'y ménaae que petJ de temps morts, ni ne s'Interdit crescalader des sommets, c'est aussi pour mieux rappeler que l'en'est pas une Inépuisable denlft, -1 nirlnûsrl physique un droit Inaliénable. ni les mnventlons sociales des évidences proplœs à l'épanoul55ement. Que faire un pas de cCté, parfois. revient tout simplement à ouvrir une porte sur un monde parallèle ; un monde où les vachesvotl5 veulent du mal, oiJrnanpr un de55ert n'est plus pédlé de BOUrmandlse mals de ILIXUre, et où les hommes s'embouteillent un millésime après l'autre.- Pu ADiand Taper (WGmblt, 160 pJ. SALE HISTOIRE LES VIEUX FOUS c Albert vandell•, 01re souverain des oasis:.. est bien placé pour JM ! rorer sur l'a&e d'or de la conquête de l'Algérie, les premiers temps de cette colonie de peuplement. la douce prospérité d'un climat qui l'a engraissé ainsi que sa fortune : depuis la conquête de l'Algérie par les troupes fran9lises en 1830, ses contours grotesques dessinent ceux d'une histoire poisseuse. Et le voilà, après les aa:ords d'évian, terré dans son fort Chabrol,• œntvingt mibiiillettes fidèles prêtes à cmber le feu(...) ill prdH-wus• devant ses fenêtres, (dé)blatérant comme le vieux cham.eau qu'il est. Sa langue lifte avec truculence, elle &@ne, ses SOIM ! IIirs provoquent la nausée. Mais quel style 1 Pu Mldlleu IIIINI CFI1mllllllon, 430 p.). OBSESSIONS JE VOUS PRÊTE liES WNETTES Otez Anna Rozen,les personnages ont souvent un bon grain. Dans la première de ces trois nouvelles. une goutte (une araignée ?) s'invite au plafond de l'appartement et dans les rêveries nymphomanes d'une célibataire cinéphile. Sa voisine de pages a déaété un beau jour qu'elle serait àjamalsjalouse de toutes les passantes, tandis que le troisième membre de ce trio de fêlés souffre d'une vie passée à iiJIOrer le sens du goOt. Comme quoi, avoir un petit vélo dans la tête, parfois, transforme le quotidien. Pu Anlll Aoœ1 (Le DlleiW ! te, 160 pJ. + IDfb exptea Dernière lie droite pour les grands prix littéraires de l'année : ho:rmis le Renaudot. remis le 25 octnbre, œ mois-ci, les candidatli aux Goncourt. Médids, Femina, Wepler et Flore tapent du pied en se rongeant les ongles. Les sélections s'affinent. la tension monte. COMMENT, VOUS NE CONNAISSEZ PAS, PWJJdAVJI.WmrAI. LE GlUFFALO !'\D'.ANN11Cf301.0 { AUX= » n) À PÉCOUVRil, 'AU CINEMA A PARTIR PU 19 OCTOaRE CtMJi.J,f.J,tt,. = s i



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 1TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 100