TGV Magazine n°138 octobre 2011
TGV Magazine n°138 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : Valérie Lemercier, une fille formidable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
[HIDNIDUES CINÉMA ROMANCE (MUETTE) l'beArdst La surprise est éventée depuis longtemps : The Artist est un film muet, en noir et blanc 1 Mais mille et une autres surprises restEnt à découvrir avec cet ovni cinématographique. Et ce dès les premières images. Un film dans le film, gmre aventures de série B, nous balance un héros torturé par des Soviets qui atœndent ses mots, comme l'indique le carton c PARLE 1, Dans les coulisses du cinéma oi:L se joue cette première, route l'équipe du film attend à proximitÉ d'un panneau priant de gaider le rilenœ. En quelques minutes, on a compris que Michel Hazanavicius a décidé de s'amuser. Et de nous amuser. Pourtant. le destin de Georgt" valentin (un clone de Douglas Fairbanks et possiblement de quelques autres vedettes d'alors) n'a rien de drôle. Acteur adulé du muet, roi du surjeu, de la. pose et de la. grimace, le passage au parlant signera sa mort, qu'il frôle un soir de cuite. Pendant œ temps, une petite figurante pimpante, Peppy Miller, va devenir la coqueluche de l'Amérique. Elle gravit les mai'­ ches étoüées tandis qu'il les descend {une furt belle scène d'escalier dans les studios pourrait résumer mut le film. tant par l'esthétique que par la. symbolique). il les dégringole. and ils se croisent, ils s'aiment sans se le dire. Jean Dujardin est l'homme de la. situation (et son prix d'intl ! rp1'étation cannois a entériné son jeu), tout mmme l'excellente et craquante Béréniœ Bo. oe Mielle ! HazanavldLJS, awt Jean oujardln, IHn ! nlœ Beja, John Ciclldnan.sordlla 12 octollra.• TGV magazine SLECTION RLISE PAR MONIQUE NEUBOURG DRIVE cascadeur professionnel et peu bavard le jour à Hollywood, chauffeur de braqueur la nuit. jamais gangster lui-même, chevalier servant toujours. ce personnage,.. the driver -. révèle Ryan Gosling. Film à voitures. mais sans trop de poursuites. dans un Los Angeles pas cliché, avec romance et esthétique, ce thriller est une merveille. Efficacité du scénario, Intelligence de la mise en scène, on sort moulu par trop de tension. oe Nlœlas Wlndl•lll ! l'n. sortllla 5 CldDbrL DE BON MAnN Sur fond de crise économique. un cadre d'une banque se suicide non sans avoir au préalable assassiné son supérieur hiérarchique et le jeu ne roquet destiné à prendre sa place. Rejoint par l'actualité, Jean-Marc Moutout réalise un film calme et terrible sur le harcèlement moral au travail, sur la press ! on suble/eXl ! rcée par les salari. vlctl mes d'une stratégie od leu se qui oublie le facteur humain au profit des courbes de rendement. Si le film ne vise pas d'événements partiruliers, il les ex plique avec une clarté qui fait mal. Donc bien. De.lian-tiare Moutout.. Sortie le 5 octollre. LE SKYLAB Après un adorable petit film artv réalisé à l'arrache pour trois sous. puis une ténébreuse comtesse en costumes (La comtesse), Julie Delpy se pose dans son enfance. en vacances. à l'occasion de l'anniversaire de la grand-mère. tandis qu'un skylab menaçait de tomber sur l'ouest de la France et que, enoore pire pour certains, le programme commun de la gauche allait voir le jour. Dialogues souvent à pieu rer de rire pour cette chronique familiale pittoresque. un film choral équilibré et léger comme une bulle de champagne. oe Julie Delpy. sortllla 5 odDin. POULET AUX PRUNES C'est en studio que Marjane Satrapi et VIncent Paronnaud (Persepol/5) ont créé un uni vers graphique qui leur permet de dessiner un conte oriental dans le Téhéran de la fln des années 50. Le violonlste à l'amour brisé (Mathieu Amal rie} se promène entre passé et futur grâce à un montage tout en douceur et bien malin, qui permet ces fantaisies. ce Poulet aux prunes fait souffler une très belle mélancolie. De MarjanlsatJapllltVInœnt PII"Dnnaud. SOrtie le Z6 ottobre. "'"
DRAME Polisse Avec la même énergie que dans ses premiers : films, dontu bai des aartces, mais avec tme maltrise accrue, toujours en état d'urgenœ, comme au bord d'un precipice. Maïwelm raconte le quotidien de la brigade des mineun parisienne. D'un beôé violenœ à des ados mendîantll, d'un grand-père inamscient : l un homme du monde protégé. tmu les protagonisœs de la maltraitanœ à enfimts sont passés en revue et au crible par les poliriers. Cest SOUYl'nt brutal, parfuis di6le, tDujours basé sur des faits réels, incroyablement vivant, dans le mouvmlellt Les flics in. épuisés, naviguent entre un t:ravaüminant et une vie privée réduite au minimum, étonnamment fusionnels entre eux. Maïwenns'est donné le rôle d'une phoiDgr.lphe\'elue faire un reportage à la demande de la plêcture, et qui pense que des lunett:es postiches et un chignon de grand-mère lui donneront de la crédibilité. Ce rôle symbolise et permet la distance nécessaire pour raconœr et regarder ce film récompensé à cannes par le prix du jury. les comédiens donnent tout et plus encore. Comme dans son précédent film. joeystan'(qui s'écrit ainsi désormais) se pose en acœur. I.e IIlil:acle de.Palisse est que ce n'est jamais SC !.bœux, qu'on le regarde en un souft1e malgré sa longueur (2 h 7), qu'on apprend, qu'on admire. Grllœ au reganl aiilO\lmlX (de son sujet) de la réalisatrice. Un regard particulier et précieux. De et avecllalwenn. AvecJoer5tl,rT, Kirin Vllrd, Mlllna Fols, JérimyEikilm... SOrtie le 19 En bref 2012sera une année Importante pour les fantômes 1 En effet quer le que soit la décision de Bill Murray (dont la production attend depuis des lustres la réponse), Ivan Reltman tournera sos Fant&nes 3. Dan Ackroyd, Harold Ramis et Sigoumey weaver sont OK. et des nouveaux acteurs rejoindront les rangs des vieux c ghostbusters• Et. s'ille faut, Peter venkman (le persan nage de notre Bill) n'en sera pas 1 LA COULEUR DES SENTIMENTS Encore mieux que Mad Men pour J'esprit résolument vintage des toilettes et des coiffures. La rouleur des sentiments est une bienvei liante bouillie antiapartheid, un livre d'images pieuses sur les servantes noires dans les rithes familles sudistes. La couleur est pourpre et le vent ne saurait emporter les cheveux laqués des femmes. Une fois de plus. toute notre sympathie va aux c sœurs Papin » De Tate Taylor. sortie le 2'6 octollre. + IDfo express Chloé a un nénuphar qui pousse dans son poumon... On a reconnu c Eécume des jours,, de Boris Vian. Audrey Tau tou sera Chloé pour Michel Gondry (Soyez sympas, mnbolnnez). Parmi les acteurs et actrices attendus de ce film à veûr, Romain Duris, Léa Seydoux, Gad Elmaleh, }amel Debbouze. n y a beaucoup à espérer de la rencontre entre les rêves de Vian et les constructions poétiques de Michel Gondry. L'EXERCICE lE L'ÉTAT Que se passe-t-il vraiment sous les lambris et les moulures des cabinets ministériels, dans la voiture du ministre. dans l'ombre des gouvernants ? Aux antipodes d'un lapidaire et po pu liste c tous pourris " avec un ton affirTné et un rythme sans répit, Pierre Schoeller suit à la trace le ministre des Transports (Olivier GourTnet) d'un gouvernement dont il ne donne pas la couleur. Homme de terrain, Il se rend sur les lieux d'un horrlb le a cd dent de car dans lequel de nombreux adolescents ont trouvé la mort. Le titre de œ ft lm est un Indicateur Intéressant : c'est de l'État dont il est question, pas du pouvoir. De l'État. hydre (ou un crocodile, référence thoisie par le réalisateur dans une séquente onirique) qui presse, broie, détruit, dévore teux qui sont à son service. Pierre Schoeller donne corps aux compromissions, aux trahisons, aux tractations, aux 1 achetés. aux choix, aux désordres. Cest tellement passionnant qu'on le prend pour argent comptant De PlerTeSdloeller, avec Olivier Gaurmet, Mlthel Blant, Zabllu Breltman... sortie le 2'6 octobre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 1TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 100