TGV Magazine n°138 octobre 2011
TGV Magazine n°138 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : Valérie Lemercier, une fille formidable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
INIEIVIEW LIVRE FRANÇOIS BEAUNE, PROPHETIES.. ET PUNKS A CHIEN Après avoir consacré, en 2009, son premier roman à un homme louche, François Beaune, 33 ans, s'intéresse au cas complexe dt un ange noir.'M TGV magazine v aavaille1.. Vous aussi ? Depuisunanetdemi,jemeconsaae1Dta lement à l'écriture. Maise.ffectivement aprèsl'obtentiondemaliœnœd'hisiDiœ. à.j'ai vécudepetitsboulots : enquêteur pour la Sofres. donc, mais aussi barman. broc.anteur, profèsseurvacataiœ enaJlg}aiset.et'Vtilleurdenuit près de la gare L}'Oll-Perrach.e. Punk c:l.ochaM, aussi 7 Non.etjen'aipasfaitdettavaildetmain auprès de la population des pwlks à chien. Mais il m'arrive sount de discuter eux. voire de les accompagner en bringue, le soir. DeUI:penoDJlaFS&:rivantila pœmiêle personne, alJl [pobd:s de vue 1J.'aDChés... D'autres poiD.tsa:mumms entre lOS dem : romans ? Les deux livres sont complémentaires, opposés de nature. Jean-Daniel Dugommier, le héros d'Un fwmmt loudlt, est W\voyeur absolu. Wl autiste qui tût des expériences, à la manière d'un matérialiste duXVIII"siècle.AlexandrePetitmon.Ang noir, quant à lui. est un idéaliste pur, au sens philosophique : il pense le monde tel qu'il devrait être, et se trouve évidemment déçu en constatant la triste réalité. n ne cherche pas à comprendre avant de tirer des conclusions. Pour l'anecdote, j'aurais voulu appeler ce roman Un maisAudiardm'adevancé.nest unesortedeprophète,quelasociétéd'aujourd'hui frustre, alimenté par une violente colère. Colère pour le moins deJtnlctriœ... La colère, en soi. peut être saine-r:egardez le mouvement des Indignés. On peut bosser chez Pizza Hut après un master, mais, en idéaliste positif. faire de sa mlère légitime W\moteur pour manifi ! ster, par exemple. Alexandre, lui, est abîmé en
profundeur par sa relation sa mère, et son seul biais pour regarder le monde est la haine,le racisme,la mystique. C'est un personnage compl.èœment politique, qui rep:resenœ un.e opjnion t:rès dure, une tendance l'iteque sa bonne éducation ne paiVient pas à recouvrir..Aftz.wus,parlDis,la RDiatlonde le lecteur 1 Ce qui peutr. c'est l'empathie qui le lie au personnage. Alexandre, grand romantique qui de pureté, se considère lui- comme un enfant mort-né, ne croise que des gens t:rès dégradés socialement n épouse des thèse.s comme le détErminisme biologique (la Gobineau, Galtnn), l'eugénisme. une œ de sécurité... n est t:res mor.mteàia société qu'ambitionnent les Anglais, suivis en ce moment par les Français. n le ciMare lgalement ma]ade La tendance lourde, depuis un siècle, à l'épanouissement d'une psychologie de masse, nous place dans une position qui justifie en permanence l'individualisme. Tout individu, comme Alexandre, peut se considérer comme malade, se replier sur lui-même et œdamer des soins, de CAVALIER SEUL "POUR TROUVER UN PERSONNAGE, IL FAUT QUE J'EN ENTENDE LA MUSIQUE, LA SCANSION, LE LEXIQUE." l'attention... n ny a qu'à wir mut ce délire aumur du bonheur individuel. du bienêtre, cette œntati de qu.antifier le plaisir à travers l'indice de bonheur humain Ile bonheur, ce n'est pas un problème politique. L'égalité, oui.'VOtl'epen ? fépro ! M de lasympatlrie pour lui, malgre mut Ce n'est pas le pire des bougres. n est si désarmé que c'en est touchant Mais il ne peuts'empb:herdeviserladestructian. Comme le monde n'est pas comme ille souhaite, il tle détruire. Qp.e dire, enfin, de la p de lOD. écriture ? Alexandre Petit, 37 ans. bénévole aux Restas du cœur, vit chez sa mère (avec laquelle 11 a participé au jeu Mot et travaille à la Sofres. Le soir oO la jeune collègue dont il s'était épris meurt dans sa baignoire, alors que la police conclut à un meurtre, il prend la tangente, d'hOtels de passe en squats sordides. Il sait qu'on va l'accuser à tort du crime. et que la police ne fera rien pour appréhender le vrai coupable. un jeune punk SDF du quartier. Il sait des tas de choses, Alexandre, et notamment que le monde est Impur, que les Immigrés sont trop nombreux et les vagabonds inutiles. François Beaune nous invite sous son cr3.ne, le 1 Pourt:rol.tVerun. il.:làutquej'en enœndelamusique, la scansion, le lexique. Je l'entencJajs parler ainsi : un vocabulafre un peu suranné, vieillot. cuistre. n parle du bout des lèvres, fait le professeur d'université, tel qu'il se le représentE. PROPOS RECUEIWS PAR FRAioiÇOIS PERRIII ivre se présentant comme une confession, voire un manifeste. Alexandre mène son enquête dans l'ombre. jusqu'au bout laissant le lecteur sonné, nauséeux, mals aussi emporté par la plume de son auteur. IIIIIIIJIP noir. tditions wrticaii ! ! S. Accédez au répondeur de votre correspondant sans faire sonner son téléphone portable



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 1TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 100