TGV Magazine n°138 octobre 2011
TGV Magazine n°138 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 37,8 Mo

  • Dans ce numéro : Valérie Lemercier, une fille formidable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
INIEIVIEW MUSIQUE 711 TGV magazine
A'quoi"""-... -..., Dans l'idéal à rencontrer des gens. Et avoir tm regard sur mon travail. C'est sans doutel'exerciœleplusdifficileauquelj'ai été confi:ontée à mes débuts. On vous pose des questions personnelles, on vous demande de vous définir alors que tout ce que vous savez faire en tant que jeune artiste, c'est vous chercher. Mais l'inter view n'est qu'une prolongation de mon métier, ce n'en est pas le cœur. Ce que je peux donner de plus intéressant est sur mes disques. Pour'90UJ, la volx a une importanœ capimle... fai du mal le mot capitalfutilise rarement des capit1les quand j'éais. Je crois même que je n'en mets pas à mon nom 1 Disons que la voix humaine est au centre demon travail.1but le monde l'ufi. lise, y est sensible, elle nous relie les uns aux autJ.'eS. Disséquez.vous œlle de tous vos iDJ:erl. loeu1EurS ? Pas consciemment. Parfois, certaines choses me sautent à l'oreille, mais je ne suis pas dans la préméditation. Je n'essaie jamais de démasquer quelqu'un avec mon savoir. D'ailleurs, plus qu'tm savoir, c'est une intuition. VOus aviez pourtant anaJ,yJé la vois : des deux cmdidats : ll'êlection présidentielle en 2001... Hiles m'avaient choquée 1 Biles étaient toutes les deux catastrophiques : aussi bien du point de vue de l'éloquence, que de œ qu'elles révélaient. La voix des candidats 2012 va-t-elle iDfluenœr10tre 10te ? Cette fuis, je vais essayer de voter malin, en function de la situation politique. Peu itnporte si le candidat de l'opposition a une mauvaise voix... Comment tr.a.vaillez'VOUS lOtte lOix ? Ces derniers mois, je n'ai pas fuit de vocalises. Je chante quand ça me chante, à la maison, toute seule, pour mon enfant... Je ttavaille en ce moment un registre particulier, dix minutes par jour, mais je ne fuis pas de travail intensif comme le funt les chanteurs d'opéra. vtrus n'utilisez pas lac méthode Céline Dion »,quiamrisœlsetaiœpeudantdes joun ? n le faudrait... Se taire est une excellente méthode, ce n'est pas un truc de diva. J'utilise constamment ma voix. et il y a des jours où j'ai juste envie de silence. Céline Dion est une excellente intHprète, elle a une technicité incroyable. Ce que l'on demande aux chanteurs de nos jours est un peu inhumain : enchatner les conœrts,les émissions de télé, dans des endroits sonorisés, climatisés, oi1 l'on ne s'entend pas « de l'intérieur » comme c'est prévu à la base par la nature. Tout cela est déphasant. Almez10us 10tre oroix ? j'aicommencéàlatravailler,j'avais du plaisir à chanter, mais je ne l'aimais pas furcément.Anjourd'hui,je ne me pose plus la question ; je l'accepte telle qu'elle est. Je suis consciell de là oi1 elle se plaœ et je ne cherche pas à la faire aller là oi1 elle n'est pas. Je vais dans le sens de l'eau. VOWaaêaitœD.Otl\'dalbumalanque vous étiez enœinte.l.e fruit du hasard ? Le hasard est le mayen de transportqu'emprtm.teDieu pourvoyag2rinoognim. (RimJ Non, ce n'est pas un hasard, plutôt un signe du œmps. Les cycles ne sont pas des hasards, ils nous livrent des vérités. Les deux bébés sont nés en même temps ? Non, à un an d'interYalle. n est difficile de sortir tm album quand on aa:ouche. (R:iR:sJ Maisilssefuntécho, bien sCr.Btje sais que mon en.fànt est sensible à ce disque. VOus semblez être équflibrée.l.e cliché veut qu'un artiste soit Démlsé. Certains artiste.s sont peut-être des personnes névrosées à la base. fai certainement. moiinême, quelques né'llroses, mais mon métier m'équilibre. Si je n'avais pas "LE HASARD EST LE MOYEN DE TRANSPORT QU'EMPRUNTE DIEU POUR VOYAGER INCOGNITO" appris à me connattte, à savoir œ qui me correspond le mieux. je serais sans doute très malheureuse. À mon avis, le show businessmoderneestdangereux.DcléYeloppe les névroses naturelles des artistes. n devrait y avoir des lois, des limites juridiques,autantcont:relespersonnesennru. rant les artistes que contre les médias. Ce qui s'est passé av. ! c AmyWmehouse, par exemple, est proprement aiminel. Nous tàisons porter aux artistes nos névroses collectives. L'histoire de MichaelJaclœon en est un autre exemple. Cétait tm.e fulie familiale, mondiale, collective. Votre rapport à la musique est du domaine DllétapbJslqu.eEtlOtrerapport au monde ? Monrapportàlamusique est physique et métaphysique. L'espèce humaine est, d'après moi, une espèce musicale..Anlieu de nous autopolluer, nous devrions être méditatifS, musicaux et, même, végétariens. Nous avons la possibilité de travailler dans ce sens, collectivement. même si au départ nous sommes omnivoresawc des pulsions violentes. La musique et la danse peuvent mut exprimer. Ce sont des thérapies, des exutoires. Dans mon cas, il y a d'atlD:esparamètres.C'estaussitm.métier, unesoun:ederevenus... Maisàlabase,je fais de la musique parœ que cela me fait du bien. PROPOS RECUEILLIS PAR OLMER BOUCREUXllo VI)'DU. sort1a en octabrt 2011. TGV magazine 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 1TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 138 octobre 2011 Page 100