TGV Magazine n°137 septembre 2011
TGV Magazine n°137 septembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°137 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 47,3 Mo

  • Dans ce numéro : Thierry Marx sur un plateau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
LIVRES AUTOBIOGRAPHIE Melvil Poupaud on connaissait Melvil Poupaud acteur, réalisateur, chanteur, musicien... C'est désormais dans la peau d'un écrivain qu'il est de retour avec Quel est Mon noM ?, premier récit autobiographique dans lequel le comédien livre le parcours d'un enfant qui a grandi dans l'univers fascinant du cinéma. Q ! lel est Mon noM 7 n'est pas vraiment une autobiographie, pas non plus un livre d'art Plus qu'un livre, c'est un objet. « la bmîe de la boîte• dans 1aqu.elle Melvil a consigné ses 501.M'Ilirs depuis l'enfance : photos de tournage, carœs postales, scénarios, journal intime... n lui a fallu un an pour donner à l'OUYrage sa furme définitive et assembler ses objets précieux pour fmmer un tnut mhérent:, à mi-chemin entre le journal intime et la galerie de portraits. Au centre du récit, Melvillui-même. Autnur de lui, les familiers, Clantal, la mère, attachée de presse dans le milieu artistique, le grand-père Tèpe, passionné de cinéma, qui l'initie dès l'enfance à la mise en scène. Yarolle frère et compliœ de toujours, ou, encore, Chiara (Mastroianni la première amoureuse. Et aussi tous les autres, comédiens et artistes, figures fascinantes et parfois effiayantes qu'il côtoie depuis sa prime jeunesse. Raoul Rlliz, Marguerite Duras, 12 TGV magazine jane March, Serge Dancy ou. encore, jacques Lacan, pour n'en citer que quelques-uns, sont autant de personnages qui peuplent le quotidien du jeune Melvil. Et au centre de œ petit monde. Mclvil... L'enfant. qui grandit au contact du cinéma et commence à tDurner SOWI la direction de Raoul Ruiz etjean:Jacques Annaud. L'adolescent passionné de mots qui I@ve de devenir poète ou écrivain. Et Melvil adulte. enfin. L'acteur. qui toujours incarne des persoJmageS d.ifle. rents, sans pouvoir définir son propre rôle. Et l'homme, devenu surœssi:vement mari, puis père en quête d'identité, qui trouve la lumière dans la parole de Jésus. Un livre comme un roman initiatique, témoignage Vl.brant sur la révélation d'une vocation et le décollage d'une jeune carrière. Quel est MOn 11011 i', dellelvll PO Z88p.). ARIANE DUBOIS CONTES DE GUERRE LA FEIIIIE DU TIGRE Née en 1985, léa Obrehtvient de faire une entrée retentissante sur la scène littéraire. Dans ce premier roman, elle suit les pas d'une femme médecin du cru partie aider une poignl ! e d'orphelins dans un mystérieux pays des Balkans récemmentr.wagé par une guerre fmricide -et dont Obreht est, elle m ! me, originaire. Aider une poignée d'orphelins, œrtes, mais retracer aussi le cheminement mysticoscientifique de feue sa forte tète de grand-père, disparu, comme pha&l)cyté par les contes et lél'endes qui éclairaient son existence. Les sales traces du conflit s'entremêlent sans transition aux résurgences d'une culture orale bourrée de religiosité et de superstition en une plèœ complexe qui aurait bien pu s'avérer parfaitement Indigeste. Sauf que non, puisque le talent. précoce mals Incontestable, est bel et bien au rendezvous. Par Téa Obreht. tr. de l'américain p ; r Marta Baudawyn (calmanJH.Jvy, 332 p.). Je CHeRCHe un LIVRe POUR un enFanT TRANSMISSION JE CHERCHE UN UVRE POUR UN ENFANT Derrière dlaque lecteur adulte, il y a un enfant qui a lu. Derrière dlaque parent, un adulte qui s'est dl1àanaché les cheveux à la recherthe d'un tuteur imaginaire pour son enfant. Ce sont à ces•livres mémorables:., parus hier ou il y a cinquante ans, pour les marmots de o à 7 ans, que Sophie van der ûden a consacré une véritable somme didactique, concrète et éclairée. Quelles séries, quels contes pour rire ensemble ou aborder les grandes questions de l'existence 7 Ne cherchez plus : œ l'Jide complet constitue déjà un incontournable ! Par SGphle Van der Unden (Gallimard/De Faim, lA2 p.).
SALES SECRETS LEBON, LA BRUTE, ETC. A. d rolt !, &ai1Jilerossa. ballotté de famille d'ateuell en famille i}ijfr'JI 1 d'aa:uetl,derossées en crachats, maudit à jamais par un bien Inconvenant pouvoir : celui, au premier regard, de faire accoucher les âmes les plus dlstingues de leurs sales petites pounttures ombrées. A. puche, Nao, voyageuse Itinérante spéclallsl ! e bistrots, mutine l ! t Immorale, condamne. elle aussi, à une mort annoncée. Quand ces deux-là se croisent, l'un le nez planté au sol, l'autre le front défiant les pires excès, l'alchimie est Immédiate et le prée ! pM enivrant : fuite sur un tapis de victimes variées. Quand on n'a plus rien à perdre, autant se trouver rapidement quelque dlose à quoi tenir• pour le perdre à nouveau. Pu Elttllla Mollit (Albin Mkhll, 250 p.). ARTTHÉRAPIE LES SUCCESSIONS Devenu man:hand d'art plut6t qu'artiste, au grand désespoir de son père, peintre à sucds, Pasal tente de renouer les fils de la filiation en se mettant en t@te de retrouver une toile spécifique de Chagall -celle qui surwillaitlesjeux d'enfant de son père, disparue pendant la seconde Guerre mondiale. Parallèlement, les tensions familiales l'amènent à se passionner pour un autre mauvais fils, Ferdinand deSastres, un mécène excentrique (petit-fils de nobles, fils d'industriel capitaliste), mllectionneu r d'œuvres prestigieuses. Une déroutante réflexion sur l'image, un brillant roman sur l'art l ! t l'Identité. Par lilial ! Hlrsdl (ddrteur, 271 p.). IF""-=. 1961, mort de LDulsFerdlnand céline. En 2011, la célébration de cet annlW ! I"Sêêlre a donné lieu à des empoignades passionnées sur l'air désormais bien mnnu du a : peut-on applaudir un salopard, sr Bén lai écrivain solt-11 ? -. Loin d'apporter une énième pierre à œ débat stérile, Alexis Salatko s'est attaché, Id, à raoonter l'histoire d'une bande d'amis catapuMe dans la Fril.nœ de VIchy. En dlevllle ouYrière du srou pe, la personnalité explosive de l'auteur du GIJiBnofs band ; dans celui de la founml du ml ! me nom, le très diminué Marœl Aymé, seu 1 à rendre v ! iltl ! au maudit médecin, exilé au Danemart après la guerre. L'astuce romanesque exploitée par5aladco, loin d'écorner son propos, insuflle une folle densité à ses personnages. Pu Alexis S.latko (Robert Llffont, 196 p.). MUSIQUE DEUX PRINCES RUSSES Une sam ! e enquête r Pour réaliser la biographie de Modeste Moussorgski, le ! "and reporter à TélxavlerL.acavalerle a creusé profond, tant les Informations sont mlnœs sur le mm postœu r desr.JblealJx d'une expos/tf011, partition extraordinaire de beauté l ! t de modernisme. À lire dans la même collection Actes SudCiasslca, RacflmanfrKW : de la Russie aux Etats­ Unis. le parcours passionnant d'une des premières stars du piano du XX" siècle l ! t la quête ldentitalre d'un compositeur génial, à contre-courant de son époque. ltltJimDtpkl, de Xlvler Lal:avlllerte, et de JeanJatques Groleau tAàeS SUd­ cu > 0 E tt LÉON AGET FINB ART TRANSPORTBB. ton tact@ aget.orgrp +33 (0)491114 soo 151 +33 (0)491114 501



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 1TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 100