TGV Magazine n°137 septembre 2011
TGV Magazine n°137 septembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°137 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 47,3 Mo

  • Dans ce numéro : Thierry Marx sur un plateau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LA QUESTION ŒNOLOGIE POURQUOI LE VIN FAITIL TOURNER A. LES TETES ? C'est l'heure des vendanges. Neuf mois, ensuite, de vinification et le vin nouveau arrivera. Prompt à faire tourner les têtes. Un plaisir à savourer avec modération.'A l'heure où les cloches sonnent la rentrée des classes, les vendangeurs prennent la clé des champs. Le raisin est à maturité. Sous la direction du dieu Bacchus, les travaux de vinification peuvent commencer. Quelques mois plus tard, le doux nectar enchantera les gosiers. Vins de fête, de messe ou de table : « Q ! t'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse »,prétendait Alfred de Musset. Professeur d'addictologie et de psychiatrie à l'hôpital Paul­ Brousse, Michel Reynaud confirme : « Au de'but, le vin est un très bon anxiolytique, euphorisant, désinhibiteur sexuel, antidépresseur. » Quel est, alors, le fauteur de troubles ? L'alcool. Au XIX• siècle, Louis Pasteur découvre que, sous l'action de champignons microscopiques vivant sur la peau des grains, les sucres des raisins se transforment pendant la fermentation en alcool éthylique et en gaz carbonique. C'est cette molécule qui entraîne « des modifications de notre comportement cére'bral et de notre état psychique », poursuit le spécialiste. Elle, aussi, qui agit sur notre ceiVeau, en gradation au fur et à mesure qu'elle irrigue les veines. « L'alcool a ce rôle euphorisant parce qu'il agit sur la dopamine, la molécule du plaisir, et les endomorphines, qui produisent une sensation de bien-être, ainsi que sur tous les systèmes et, comme il rend plus perméables les membranes cellulaires, le cerveau devient plus irritable », précise le docteur Philippe Ba tel, chef du service d'addictologie de l'hôpital Beaujon à Œchy. Entre risques et plaisir Et plus encore à jeun d'alimentation. « L'alcool est absorbé dès l'estomac et le de'but de l'intestin grêle contrairement aux autres aliments qui sont absorbés tout au long de l'intestin. Dans un estomac vide, il arrive donc plus vite dans la première partie de l'intestin et la concentration d'alcool dans le sang, l'alcoolémie, va augmenter », explique Philippe Batel. L'alcool fait alors tourner la tête et parfois chavirer les cœurs. Jusqu'à produire la désagréable « gueule de bois ». Explication scientifique par le docteur Batel : « Lors d'une alcoolisation importante, l'alcool acce1ère l'elimination rénale et produit un deyicit d'hydmtation. Des enzymes viennent de l'estomac, provo- 18 TGV magazine LA CONSOMMATION D'ALCOOL PEUT EXPOSER À DES RISQUES MAJEURS : ACCIDENTS DE LA ROUTE, COMPORTEMENTS VIOLENTS, MALADIES• quant maux de tête, nausée... n faut donc s'hydrater, avec des produits non alcoolisés, pour en diminuer l'impact et les diluer dans le sang. S'hydrater permet d'augmenter le volume sanguin. » Enfin, « n y a un effet miroir, explique le professeur Michel Reynaud. Les effets du de'but produisent l'inverse chez les consommateurs réguliers : dépression, atteintes au.foie, au cœur...• Et pourtant. « Le vin est un plaisir, sans hésitation. Le problème est l'excès dans la consommation quotidienne et l'excès d'excès dans l'ivresse », conclut Michel Reynaud, rappelant que l'alcool est la principale cause de mortalité routière et que 23 000 décès sont dus, chaque année, à l'alcool. Effets bien éloignés des usages historiques ! En Grèce, Hippocrate employait le vin comme antiseptique sur les plaies quand Galien, à Rome, le recommandait comme antidote des poisons. Le cardinal de Richelieu déclarait boire un verre de bordeaux à chaque repas pour éviter des troubles intestinaux. Alors quand la tête tourne, il est temps de s'arrêter. Et, à Bacchus, de préférer Némésis, la déesse de la modération. À LIRE : Le vin, Thierry Morvan (Hachette pratique). Traité d'addidologie, sous la direction de Michel Reynaud (Flammarion). Pour en finir avec l'alcoolisme, Philippe Batel (La Découverte/Inserm). FABIEN POMMELET
,f : a l a'ii.. i L'ARC DE TRIOMPHE 1 569 577 VISITEURS PAR AN. GARE TGV CREUSOT MONTCEAU 1000 000 DE VOYAGEURS PAR AN LA TOUR MONTPARNASSE 643 904 VISITEURS PAR AN. Avec plus d'un million de voyageurs par an, la gare TGvœ Creusot Montceau est devenue, en trente ans, le poumon de notre territoire communautaire. Outil essentiel de son développement économique et touristique, elle en a fait le premier pôle industriel entre Paris et Lyon et le second pôle universitaire de Bourgogne. Construite en 1981, première gare TGv• hors agglomération, la gare Creusot Montceau est aujourd'hui l'épicentre de toute une région, pivot de l'économie en Bourgogne du Sud. NANTES. "1• M"""""'du loulfome (Mémento 2009)•.. MeHJeurslempl de pmcours. TGV",.., une maqJS dépooée de SNCF. Remetclemenfs à Gales & ConneJdoiJI. BRUXEWS • TGV\uw PARIS. BORDEAUX• SIRASBOUR& ; &i- : MAII&EIILE. A&I TOULOUSE www.creusot-montceau.org En plaçant Lyon à 40 mn, Paris à 1h20**, Roissy - Charles-de-Gaulle à 1h35**, Lille à 2h27** ou encore Marseille à 2h33**, elle est une porte ouverte sur le monde. La gare fête cette année ses 30 ans, un bel anniversaire pour notre territoire. CREUSOT MONTCEAU COMMUNAUTÉ 1 URBAINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 1TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 137 septembre 2011 Page 100