TGV Magazine n°135 juin 2011
TGV Magazine n°135 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°135 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : Roschdy Zem, sans l'ombre d'un doute.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Il est l'un des musiciens les plus originaux au monde, capable de proposer un étonnant cocktail entre électronique et musique classique, ouvert à de multiples collaborations. Rencontre avec Murcof à l'occasion de sa présence au Festival de Saint-Denis, en juin. E,.-œun,.,...,d-unD)à9hdumatln7 (Rires.) Non, rassurez-vous, je suis à peu près réveillé ! Mon concert, hier au 104, se tenait tôt, à 18 heures. Donc tout va bien, je suis en état de discuter. Tous vos disques, quasiment, évoquent une musique de film, est-ce volontaire ? Non, j'ai fait quelques BO, c'est vrai (dont son dernier album en date, La sangre iluminada, paru chez InFiné, NDLR), mais pour moi ce n'est qu'un aspect de mon travail. Peut-être dites-vous cela estd'ailleurslemeilleurtermepourvousqualifierentant parce qu'il y a comme un découpage cinématographique dans qu'artiste ? DJ semble évidemment réducteur... la façon dont je structure et séquence mes morceaux. Disons que je suis quelqu'un qui compose de la musique en expérimentant beaucoup, et que je me produis aussi sur scène, en général sous forme de DJ set, mais pas seulement. D'où vous vient une telle ouverture d'esprit musicalement ? Vous avez grandi à Tijuana, au Mexique, quelle était votre vie là-bas ? J'ai grandi dans un environnement très musical. Mon père était un guitariste de blues. n écoutait tous types de musique, du répertoire classique au rock en passant par le jazz. Adolescent, j'ai participé à beaucoup de projets musicaux différents avec des amis. C'est plus tard que j'ai découvert la musique électronique. Oxygène, de Jean-Michel Jarre, est l'un des premiers disques électroniques que j'ai écouté. Je suis passé ensuite à des choses plus pointues et, en parallèle, je me suis intéressé à la musique contemporaine de la seconde moitié du xx• siècle : ligeti, Arvo Part... Mon ambition, en tant qu'artiste, a été de rapprocher ces univers Disons qu'il est difficile d'écouter votre musique, essentiellement instrumentale, sans être tenté d'y associer des images... Tant mieux ! C'est pour moi très intéressant si ma musique peut provoquer cela, stimuler l'imagination de l'auditeur, l'emmener ailleurs... Votre musique est tellement introspective que fon vous imagine furcément solitaire. Vous multipliez pourtant les wllaborations avec d'autres artistes... Bien sûr. On peut être introspectif, composer une musique très intimiste, mais avoir envie de la partager. Toutes ces confrontations avec d'autres musiciens sont pour moi vitales. C'est assez excitant de se frotter aux autres artistiquement. Vous-même, êtes-vous toujours aussi curieux et défricheur musicalement ? et de les fondre dans une proposition musicale à la fois abstraite J'essaie, mais j'ai moins de temps qu'avant. Je suis souvent en et sensuelle. tournée, j'ai une fèmme et un enfant, alors je suis sans doute moins > 82 TGV magazine
MURCOF, OU LE MYSTÈRE ÉLECTRONIQUE Pas facile de mettre des mots sur la musique de Murcof. L'homme est charmant, doux, et d'une humilité désarmante. Pour autant, son œuvre reste définitivement inclassable, fascinante passerelle entre électro et classique. Musique abstraite, cérébrale, mais paradoxalement très sensuelle et accessible. En quatre albums- tous splendides-, le Mexicain surdoué, de son vrai nom Fernando Corona, a construit un univers qui s'enrichit aussi de ses nombreuses collaborations avec d'autres musiciens venus du jazz (le trompettiste Érik Truffaz), du classique (Laurence Équilbey et son projet Private Domain, Jean-Paul Dessy) ou de l'électro (Francesco Tristano). > disponible. Mais les rencontres artistiques sont pour moi une façon d'avancer, de continuer à découvrir. Et je me fie aussi beaucoup à ce que me recommandent mes amis, mes relations. Au fond, c'est surtout à travers eux, aujourd'hui, que je garde une vraie forme de curiosité. Vous vivez à Barcelone, pourquoi ce choix ? Mes projets musicaux m'ont pas mal connecté à l'Europe. Tijuana groupes, des projets, souvent avec beaucoup de liberté, mais c'est un endroit qui a ses limites. C'est une ville assez récente dans l'histoire du Mexique, à la fois très éloignée de Mexico et, artistiquement, pas vraiment liée aux États-Unis. On finit forcément par y tourner en rond. Au contraire, Barcelone a tous les atouts pour moi : c'est une ville magnifique, très stimulante, sa dimension reste humaine et puis il y a la mer. j'ai grandi le long du Pacifique, j'ai besoin de ce lien. Parlez-nous de cette création au Festival de Saint-Denis, le 9 juin C'est un projet totalement nouveau pour moi, basé, cette fois, sur le Mexique. L'idée est de réinterpréter en live de la musique traditionnelle mexicaine avec de vrais musiciens. j'aurai, en outre, la chance d'être accompagné par Érik Truffaz à la trompette, avec lequel j'ai collaboré l'an passé déjà. Initialement, le projet devait se tenir à Grenoble dans le cadre d'un festival finalement supprimé. Qp.e vous inspire l'annulation de l'Année du Mexique en France ? C'est, hélas, révélateur de qui nous gouverne, en France comme au Mexique, d'ailleurs. Annuler toutes ces manifestations culturelles, même s'il y a un différend politique, est évidemment une ineptie à mes yeux. PROPOS RECUEILLIS PAR SYLVAIN FANET est une ville où j'ai pu faire beaucoup de choses : monter des En concert au Festival de saint-Denis le 9.6. MULHOUSE ALSACE AGGLOMtRATION $MULHOUSE l ! = ! :' ! 03 89 42 83 33 citedutrain.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 1TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 100-101TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 102-103TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 104-105TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 106-107TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 108