TGV Magazine n°135 juin 2011
TGV Magazine n°135 juin 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°135 de juin 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : Roschdy Zem, sans l'ombre d'un doute.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
PUBLIIEPDRII&E ANDORRE C'EST UNE TERRE PREsEI ! VtE, UN COIN DE PVRN ES BLOTTI ENTRE FRANCE 1:1'ESPAGNE OÙ LE CIEL SEMBLE PWS BLEU, L'AIR PLUS PUR- > spirituel. également. D'une sobriété émouvanœ, tous ont en fontaines et cau=ades blotties dans d'anciens cirques glaciai mmmun une unité de lignes et de tons qui renforcent l'bar- res et admirer une multitude de fleurs adaptées à la haute monie des lieux. Pour preuve également ces musées, qui par- montagne. Une richesse devenue un atout. qui fait de 1lent de l'histoire du pays. Comme cette ancienne manufucture dorre une destination éco-touristique. À parcourir à pied, à des tabacs Reig, èl.evenue musée du Tabac à Sant Julià de Lària, vélo ou enmre à cheval.. Nature, sportive, conviviale, fami. ou encore la furge Rossell. à la Massana. témoin d'une époque liale,ldorre est accessible à tous.• oii le 1èt occupait une place prépondéran dans l'économie du pays. Escale culturelle.ldorre se fait aussi destination plaisir. Plaisir de se plonger dans les eaux naturellement chaudes de Caldea. un centre thermoludique devenu le du bienêtre. Plaisir d'une partie de pêche dans les soixant-dix lacs et rivières. Mais aussi plaisir de d&ouvrir une nature qui n'a jamais cédé la place à l'urbanisation. Soucieuse de garder sa beauté originel.le.ldorre a protégé trois espaces naturels - œlui de la vallée Madriu-Perafita­ Claror, déclaré Patrimoine mondial par l'Unesco, le parc naturel de la vallée de Sorten:y. mais aussi le parc naturel communal des vallées du Coma Pedrosa - au sein desquels l'on peut venir obselWE aigles dorés et chamois. découvrir ! Il TGV magazine
UN ÉTÉ AU PETIT TROT À l'ombre d'une pinède, dans la frate heur d'une chênaie, les sentiers se perdent dans des décors naturels à arpenter à cheval. Pour s'enivrer de liberté au pas cadencé de sa monture, il suffit juste de se laisser guider. Dans les vallées striées de ruisseaux du Nord, sur les pistes forestières, le long des champs de tabac, mais aussi à travers le parc naturel communal des vallées du coma Pedros a. Nouveauté de l'été, ce circuitlà passe au milieu des sapins et des champs de fleurs avec, en toile de fond, le sommet le plus haut du pays culminant à 2 942 mètres. Dans le silence des petits matins. on se laisse gagner par la beauté de pavsages intacts. Jusqu'au cœur des villages : Fontaneda. la Collada de la GallinaPieds dans les étriers, on prend le temps de regarder ici une fontaine, là un balcon en fer forgé et, pourquoi pas, de faire étape dans une ces bordas, ces anciennes granges de montagne transformées en restaurant. Pour une pause gourmande, pour déguster un trinxat de muntanva. une recette du terroir à base de pommes de terre. de chou vert. de lard et d'aU. SUR W atEMINS DE RANDONNÉE• 7 heures du matin. Le soleil se lève à peine. Dans le ciel, pas un nuage. une belle jou mée s'annonce. une journée placée sous le signe de la randonnée. Pour une immersion totale au cœur de la nature. De simples promenades en balades plus sportives, la principauté est le paradis des marcheurs. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'Ici e)(lstent des itinéraires adaptés à tous les niveaux. Des parcours sans grand dénivelé comme le chemin du COQ, qui mène de canillo au plan d'eau de Ransol à travers les pins rouges et les boutons bleus. ou encore des itinéraires qui, tout en faisant la part belle au) (paysages, livrent les clefs de la culture andorrane. un seul exemple, le chemin du Toll Bullidor, qui débute à proximité du sanctuaire de Meritxell, un temple construit par Ricardo Bofill en 1976. tout en symboles et modernité. Pour les plus aguerris, cap sur les cinq GR. En suivant les balises, on fait le tour des lacs, on crapahute paressus les trois frontières. sac sur le dos, les circuits offrent des points de vue époustouflants et baignés de lumière. Des circuits qui franchissent des sommets. traversent les vallées. s'arrêtent dans des refuges, tombent nez à nez avec des marmottes. Alors, à vos chaussures 1 À moins que vous ne préfériez le vélo. o plutôt le VTT et le cvclotourisme. Vingt itinéraires viennent d'être balisés, offrant plus de 200 kilomètres de pistes. En quelques coups de pédales, les amateurs vont d'un village à l'autre, passent au pied de superbes églises romanes, comme celle de Sant Joan de ca selles, construite aux Xl et xne siècles, empruntent le tracé des plus mvthiques tours cyclistes : le Tour de France, la Vuelta Espaiia et la Volta catalunva- Entre découvertes culturelles et naturelles. Entre activités sportives et moments de détente. PUBLIIEPOIIA&E ANDORRE BELLE PAR NATURE, L'ANDORRE A SU PRÉSERVER SES TRÉSORS PRENDRE UN PEU DE HAUTEUR Parœ que ldorre est entouree de soixante cloq sommets, elle est le théâtre de bien des activitéssportives,dontœrtainesinvitentà s'élever toujours plus haut. En tête, l'escalade sur les parois abruptes des barres rocheuses, mais aussi le jumpi le vol libre. Dotées de trois parcs d'activités-Grandvalira, vallnord et Narturlandia­ Andorre lnl'lOVe, s'amuse. Pour le plaisir de tous. Tandis que les uns dévalent les pentes à bord du Tobotronc:, un toboggan de 5,3 kilomètres, les autres s'initient au karting sur un ciro.Jit pensé par Jordi et Mart Gené, deux anciens pilotes de Formule 1. ou peaufinent leur swi à 2 250 mètres d'altitude, sur le parcours de golf le plus haut du monde. Enfin. aussi enivrantes qlfimpressionnantes, les vias ferratas offrent des moments dont on sesouvienttDutesavie. Suspendu dans le vide. en équilibre sur des ponts de singe, on part à l'assaut des éperons de granit le regard tournéversœsvalléesnappéesdeverl Loin du bruit. de la foule. des boutlques,l:4ndorre offre un maximum de sensations fortes. y.AllER En aillon : las a6roports res plus prochestont arqnac.l'RIIIIouse (Fr.lllœ), et BU'allant CESPiiPI}.II exla111 Ml'lllall quotldlan chul.oc:ar ! lldastfnatloniDUidorr'a En trlln : cles ti'IIRJ de nuit de ! lilii ! l'Wnt Puis, tlapre d'AIIdorre-HollpiWet.l.allllft de Ttdoule-Mitablau IIl'OPQR desseM:Kci'I.II1:DI:In qui r$l.lœtt clletlaPR ! d'lndorTHfet(L'Hospi1aletNet: ; snd'.cxm. En bus : a\'IIC Hlspano AndclrTana 1 HasllltalatFranœ, en An dona. T4L : +376 807 000. Nat : andarrallL&œm ; lnfoQ ! andorrallus.œm. AWIC NOir.ltll, depuis TOulouse et Blrœfane. Tél. : +376 803 789. Net : 111dorr'lbrflus.œm ; niNIIIflllnclort'lbybus.com. Avec samv, depult Toulouse. l'tf. : +376 829 219. Net : 5illlliU'.e5es. Net:llldorre.fr TGV magazine ! 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 1TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 100-101TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 102-103TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 104-105TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 106-107TGV Magazine numéro 135 juin 2011 Page 108