TGV Magazine n°134 mai 2011
TGV Magazine n°134 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,4 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Biolay, le dandy grandit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
lVlHEIIEHI NOGENT-SUR-SEINE CAMILLE ET SES MAÎTRES Le musée Paul Dubois­ Alfred Boucher à Nogentsur-Seine rouvre ses portes après des mois de réaménagement. Nouveau parcours, nouvelle scénographie, les œuvres de Camille Claudel voisinent désormais avec celles de ses contemporains. Y-.. -.."""""""'...La maison bourgeoise typique notaise qui abrite le musée Dubois-Boucher n'a clairement pas été pensée pour recevoil'desvisiteurs.L'escaliermenantauxsalles du premier étlge est traltre. (Atttmion a la mmthe J, préYient-il. L'année de travaux qui vient de s'achever n'aura pas permis de palier tous les défauts de l'édifice. Cest en 1902 que Paul Dubois, alors directeurdesBeaux-ArtsdeParisetoriginaire expliqueYvesBourel.Mafslemu.s « n'tstpas départ pour la villa Médicis, à Rome, la de Nogent-sUl'-Sein.e, et Alfred Boucher, une chapelle a sainte cama:ret I.e moteur, c'est confie àAllguste Rodin. Grâce à son savoirqui a étudié là, décident la création de ce le tmYail dt attt fet ! tme dcms Ia fimfti cwtis- faire inné, elle devient très viœ sa collamusée.ns le dotent de leurs œuvres, de « qutethfstorlqutdel'époqut.I.esautrespfèas boratriœplusquesonélève.Sesœuvresen œlles issues de leurs collections pers on- du musée.sont alles d'hormna, qut CDmUlfs. témoignent : Buste de Roctin (1888), La Ylllst nelles, maisaussideœllesdeleurscondii- saftnt etmpecmtmt l'artiste.• et L'abant:loft (1905). Peu à peu. Camille se ciples. La Première Guerre mondiale hèère de l'influence du maitte, devenu smppeles donations. Le lieu. réquisitionné Rendez-vous manqués son amant Ses dernières années marquent par les Allemands en 194.0-1945, tombe Dans ce petit musée, outre Boucher et un retour au classicisme, comme en même en désuétude. Mais depuis 1980, Dubois, l'on croise mut œ qui a compté témoigne:A ! rsieetiaGorgnne. le musée a repris ses activités et la collee comme sculpteurs sous la troisième La vie de Camille Claudel est jalonnée de tian de sculptures s'est considérablement République : Félix:O ! arpentier,JulesDalou, ren.dez..yous manqués, lourds de conséenrichie, notamment avec des œuvres Alexandre Falguière et, bien sdr, Augusœ quenœs. En 1892 elle écrit.comme il faut de Camille Claudel. Rodin. Sculpteur d'instinct, Camille lefàireàl'époque.auministèredesBeaux c A:ir le jeu de rornpamisons mt.n les œuvm Claudel se définissait néanmoins comme Arts pour solliciter une commande de 5 ! dt l'époque, flOUS tMIl'IS wuluftiiR déœuYriT élève d'Alfred Boucher. Cest lui qui lui 1-ru:atElletermineuneœuvrecquemon- l'originalité du trawi ! de CamiUe Claudel, enseigne les rudimenù du métier et. à son sieur Rodin. a 1rouvé bien ». Un inspecteur o 71 TGV magazine
UN GRAND MUSÉE CAMILLECLAUDEL EN 2014 ? La famille Claudel vécut à NogenturSeine de 1876 à 1879. Cest de cette maison, aujourd'hui à l'abandon, que partira le futur musée camille Claudel : 2 300 mètres carrés d'exposition, une salle de conférences. un auditorium... Le projet est ambitieux et vise à transformer tout un quartier de la ville en intégrant un Mtiment contemporain auxbtiments anciens. Ouverture prévue en 2014. "PAR I.E JW DE COll l'MAISONS EH1li.El.fS ŒlMIES DE l'ÉPOQtE. NOUS AVONS VOUW FAIIE DUoUYRIR l'ORIGIIIALl'It DUll ! AYAJL DE CAli ILLE CLAUDEL" se déplace, juge la sculpt:lln ! belle mais trop réelle. L'a.rtist:e reprend son marbre, drape ses personnages devoiles pudiques. Le fonctionnaire. satisfait, écrira que c rien ne s'oppose plus à Wle commande offici.elle• Qy.i ne viendra. jamais... SOlitude maladive Q.uantà. sonchefd'œuvre. L'8gmllr(1913), l':atat commandera bien le bronze après avoir vu son plâtre. Puis annulera. On suppose que Rodin. jugeant sa vie privée exposée, est intavenu. n coupera défini. tivement les liens avec la jeW\e fumme. Camille s'enferme alors dan.s une soli tude maladive, détruit bon nombre de ses œuvres et sombre peu à peu dans la fulie. Le 10 mars 1913, soitseptjours exactement après la mort de son père, sa famille la fait interner. camille est à l'isolement le plus complet, les lett:res lui sont interdites, elle ne sculptera plus jamais. Dans la presse, Wtecampagnerédamant salibérati.onfaitdubruitquelque. Puis la guerre éclate et la jeune fèmme tombe dans l'oubli. mle mourra à l'asile en 1943. Son frère, Paul aaudel, grand ur s'il en est, ne viendra la visiter que douze fuis en trente ans. Chez Christie's, à Londres, il y a trois mois, un exemplaire de la valse est parti à 900 000 euros. SARAH LUIELI.E III ! Sée DubOis-liOucher,RJe du Guf delli.Oie, lfotlnt-sur-selnt. Net ; lllllft-nosmt-sur-sefne.fr D TRECA Spéclalllllll da la ln.ta haut da pmma•œu11.1a main•, nb ! rillniBl'.ll'eiiPICl'Ripper - Gland LJIIer. CDnlels d'apefll, 10allcemec1t. réveillez vos passions ! tes til ut clemien sy1ti11es•e couchage quollclen : ouvne simprmée >tirez le doilf le 111 est pcêt, le coussins rutent fixés a la mi ! GinÏfJII !. Uterte breYete. Toute les dimefliÎOIIS pour toul:l ! s les solutions Cllnfort. Ltvralsoo sous 41 h SIJivant le:s stodcs disponibles. A PARIS SUR ! 1100 lfl ESPACE TOPPEI... IJIER 88 rua da la Convention Pilla 15", 01 58 11210 M• Boucicaut, P.grmit, ouvert 7Vl (1 11111911). www.tupper.fr PROMOTIONS CANAPÉS-LITS COnvettibles haut de gamme è partir de 1490 c Fabrication fAnçaise



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 1TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 100