TGV Magazine n°134 mai 2011
TGV Magazine n°134 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,4 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Biolay, le dandy grandit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
L"INTERYIEW > D'après wus, pourq1Wi le cinéma est-il vmu wu.s cb.ercher ? D'abord pour un rôle. C'était pour un film de Sylvie Verheyde, qui ne s'est finalement pas fuit. Elle cherchait quelqu'un pour jouer un connard prétentieux et elle m'a vu dans un talk-5how où j'étais appaœmment odieux. Elle se doutait bien que cela ne serait pas simple, mais elle pensait que je pouvais le fàire. Vous avez dà passé des castings ? Bien sfu, et je me suis bien fait jeter ! Mais il y a aussi pas mal de auxquels je ne me suis pas rendu. Ça me gonflait vraiment. Pour celui du Da Vinci Code, j'ai patienté trois longues heures. J'étais tellement énei.Vé que je suis parti sans me retourner. Au départ, le challenge me faisait marrer, c'est vrai. Mais j'avais mieux à fàire que passer un essai pour ce film qui ne m'aurait servi strictement à rien. J'avais des chansons à écrire. Vous avez le sentiment d'avoir été bien accueilli par les gens dednéma ? J'ai commencé très discrètement. Les gens ne m'ont jamais pris de haut, car je ne prends la place de personne. Même quand j'ai côtoyé de grandes stars, je n'ai pas été mal traité. Et puis, il ne faut pas plonger dans la paranoïa. Certains malaises ne sont pas générés par les autres, mais par soi-même. Vous avez déjà été nommé aux Césars (meilleur second rôle poursœlla, NDLR). Cela aurait pu filire des jaloux... J'imagine que certains ont pu être énervés. Je n'avais pas fait grand-chose, et j'étais nommé avec des gens fu.buleux. J'ai d'abord été surpris, et puis je me suis dit qu'il ne fallait surtout pas que j'aie le César... s ont été "l'OS premièresêm.oti.ons de cinéma ? Qllandj'étais gamin, à Villefranche-5ur-5aône,jevoyais en salles les blockbusœrs de l'époque, en version française. J'adore le début, dément, des Aventur ! m de l'arche perdue, avec cette scène de cabaret complètement barrée. Mais mon premier grand souvenir, c'est E.T. Inoubliable ! Je me souviens très bien quand il court dans la forêt, paniqué, et que son cœur bat la chamade. Votre }È'eétait plutôt du genre à aimer Vuconti... Oui, il aimait beaucoup le cinéma. Mais, c'était beaucoup trop pointu pour moi. Gamin, j'étais plutôt passionné de sport. Et lui a surtout essayé de m'inculquer son amour pour la musique. S'il adorait Mort à Venise, par exemple, c'était en partie pour Gustav Mahler. Plus tard, j'ai beaucoup fréquenté le cinéclub. Pendant plus d'un an, ils n'ont diffusé que des films italiens. J'ai vu tous les Fellini, les Scola, les Pasolini. Je ne pensais pas que cela pouvait me fasciner autant. Cette culture cinématographique, la transmettez-wus à wtre fille (Anna. 7 ans, NDLR) 7 Ma fille est très cinéphile, en partie parce qu'elle n'a pas trop le choix. (Rires.) Mais elle adore ça Elle aime beaucoup les films 1 TGV magazine "J'AIMERAIS INTERROGER FIDEL CASTRO, MAIS JE NE SORTIRAIS PAS FORCEMENT VIVANT DE L'INTERVIEW... " d'Hitchcock. Je veux à tout prix lui montrer un jour Johnny Got His Gun, mais elle est encore beaucoup trop jeune. Ce film, très dur, m'a profondément marqué. Pour l'instant, quand on va au cinéma, c'est plutôt pour voir les films de sa génération. Plus jeune, wu.s étiez : fasciné par les actrices 7 Pas beaucoup. Mes premiers émois, concernant les femmes, ne sont pas passés par la case cinéma] 'étais davantage fasciné par les acteurs.lls me rassuraient, m'accompagnaient Jack Nicholson, Bruno Ganz, Piccoli... et lino Ventura, la classe absolue. Aujourd'hui wus êtes encore c tan• de certains comédiens ? Qlland ils sont bons, oui.] 'adore Dicaprio.] 'avoue être assez fan de Nicolas Cage. n me fait rire. n est capable de jouer à la fois dans de véritables nanars et dans de très grands films. Mais ma référence absolue, ça reste Joaquin Phoenix. personnalité du cinéma aimeriez-wus interviewer 7 Gena Rowlands. Pour qu'elle me raconte sa vie artistique. Et pour essayer de lui faire dire au moins une chose qu'elle n'a jamais dite. Fidel Castro aussi. C'est en quelque sorte un personnage de cinéma. Même s'il est issu d'une réalité bien concrète. L'interroger me permettrait peut-être d'élucider œminsrn ; ystères de la révolution cubaine. Thut particulièrement la disparition de Camilo Cienfuegos et du Che. Pas sfu qu'il prenne bien touœs mes questions. Je ne sortirais pas furcément vivant de l'inœrview... Vous êtes tan de Woody Allen. Pas envie de l'int:el'viewe : ? Si j'adorerais. Mais je sais qu'il est terriblement compliqué, qu'il ne lâche rien. Comme réalisateur, il n'a jamais dévoilé grand-chose. Je préférerais poser des questions au clarinettiste, au moins je saurais comment m'y prendre. J'ai eu la chance de lewir jouer à New York. Et mon père est clarinettiste, je connais la question. Vous avez davantage d'amis comédiens ou musiciens ? Je n'ai pas beaucoup d'amis musiciens. J'en ai quelques-uns, bien sfu, depuis très longtemps, comme Raphaël. Mais ce n'est pas parce que nous sommes tous les deux chanteurs. Plutôt parce que nous avons fuit partie de la même bande. Vous avez. paratt:-il, passé beaucoup de temps avec Bashung. De quoi parliez wu.s ? La dernière fuis, je m'en souviens, nous avions parlé de la place de la religion dans la société. Cela le rendait malade, comme moi. C'était quelqu'un de très humaniste. On partageait avant tout notre amour pour la musique. >
ILS ONT CHOISI BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES "On a la fibre informatique, ils ont la fibre optique. Ça ne pouvait que marcher." Eric soustoul\eT•. de Microsoft France President,.,. osofl lnternational Vice-Président de ltr MicJOSOft Ëtre client Bouygues Telecom Entreprises, c'est pouvoir compter sur : >L'accompagnement : un Service Clients dédié qui connaît votre entreprise et ses spécificités pour vous accompagner au quotidien. > La fiabilité : un réseau IP national à très haut débit en fibre optique et un réseau mobile 3G+ ou Edge en France et à l'international. >Les solutions globales : des solutions de convergence, de téléphonie fixe et mobile, de services Internet et d'interconnexion de réseaux. 1 MILLION DE PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES NOUS FONT DÉJÀ CONFIANCE. Découvrez nos solutions mobile, fixe, 1nternet et réseaux : • au 3100 (graruit depuis un fixe)• sur bouyguestelecom.fr\'. rubrique Entraprlus Bouygues Telecom >Entreprises EN FAIRE PLUS POUR VOUS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 1TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 100