TGV Magazine n°134 mai 2011
TGV Magazine n°134 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,4 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Biolay, le dandy grandit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Témoin du changement des habitudes alimentaires. la cuisson moindre des aliments s'impose de plus en plus comme une normalité. au point de placer la consommation crue de certains produits comme une approche nouvelle du terroir. C : , meon-. Jo...,., do cuis""'dos ali,. a réduit de manière significative au cours des dernières décen nies, au point de reléguer les légumes bouillis, l'agneau de sept heures et autres rago1}ts aux oubliettes culinaires. Une raison évidente à cela : la meilleure conservation des aliments, due à une chatne du froid mieux matt:risée, qui ne nécessite plus des cuissons prolongées pour éliminer les possibles bactéries. De fait. les goûts et les textures ont évolué au point que certains puristes tendent à déguster crues certaines denrées consommées durant des décennies uniquement cuites. Certains c militants, de la cause n'hésitent d'ailleurs pas à employer le terme de c c:rusine,. Une initiative, en 2009, du gouvernement danois a même poussé une brochette de chefs, parmi les plus audacieux du moment (René Redzepi, Massimo Bottura. Alex Atala, Daniel Patterson...), à se lancer dans l'idée de plats cuisinés, mais... crus. D'oille label « Cook it raw). Le plus étonnant est que œs recherches s'inscri vaient au départ dans une réflexion sur l'écologie : comment diminuer la consommation d'énergie dans les pratiques domestiques ? De fait, les cuisiniers se sont replongés dans les pratiques ancestrales de la macération, du séchage et de la cueillette pour augurer de plats inattendus. Une sorte de mix de ttadition et de modernité qui. dans le contexte actuel, pousse à réfléchir à l'économie de moyens dans l'assiette : soupe aue paysanne en chabrot hu ! tre et tartare d'algues, topinambours. salsifis et truffe... A Paris. un restaurant s'est B TGV magazine engagé dans cette voie. Cru - tout simplement - propose notamment des classiques revisités à sa manière : un tartare où le bœuf est détrôné par de l'agneau, un vitello tonnato où les fines tranches de rôti de veau sont remplacées par un carpaccio de la même bête. Rapport à la nature Et quand on y pense, le c sans cuisson, est souvent synonyme de c sans gras, et d'un maintien des vitamines. Donc meil leur pour le corps. Pourtant. une théorie scientifique, prônée par le primatologue Richard Wrangham, défend la thèse que l'espèce humaine doit son développement à la cuisson des aliments. En d'autres termes, l'utilisation du feu pour se nourrir serait ce qui nous sépare des singes. Alors, s'agirait il pour certains de nos congénères de retrouver l'essence de la vie, un rapport à la nature plus franc dans une période sujette aux remises en question 7 Cette quête du vivant dans l'assiette, la cuisine japonaise a su jusqu'à présent la maintenir au fil du ten1pS en dépit des J'étA:)Jutions tl ! chnologiques. Le sushi en est évidemment, le témoin le plus flagrant. On ne peut que souhaiter. dans le climat actuel, qu'ille reste encore à jamais. OLMERRE.:AU cru, vlllill ! e S..lnt-Paul, 7, rue ChulellliiCJie (Pari IV). RI. : 0140'l18184. Nat : resaurantcru.tr Net : œGidtnlw.af'l biOC.Slmplementav.dl
U A RELL E TAINE t



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 1TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 100