TGV Magazine n°134 mai 2011
TGV Magazine n°134 mai 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,4 Mo

  • Dans ce numéro : Benjamin Biolay, le dandy grandit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
TENDIN[E SOCiiTl PLUS COOL QUE TOI Après le bobo et le geek, le « hipster » est le nouveau sociotype que l'on adore détester. Mais qui est-il vraiment ? Il cultive un look savamment négligé, écouœ de la musique indé et ne se déplace qu'à vélo à pignon fixe. D affectionne les rades bon marché du 10" arrondissement de Paris, du quartier du Krew:berg, à Berlin, ou de Lower East Side, à New York. Chez nous, il parle couramment franglais, name-drope à tout-va et promène un regard désabusé sur ce qui est c grand publi.c• On croyait l'individu branché. C'était mécon nattre le nouveau sociotype qui passionne les roules outre­ Atlantique. L'individu est un : tùpstE:'. Une SOrtl ! de quintessence de la branchitude. insaisissable par nature et anticonfbriDisœ par principe. La différence avec le simple branché ? Le hipster évolue avec la tendance, révélant avec une invariable préci sion ce qu'il faudra porter, aimer, dire ou penser dans les prochains mois. Cette capacité de prédiction a tellement fasciné le coéditeur de la revue n+l, Mark Greif, qu'il vient de publier la première anthologie dédiée au mouvement : WhatWas the Hipster ? Selon lui, le mot serait apparu dans les années 1940 aux tats-Unis. Le hipster est à l'époque un homme blanc, fan de culture afro. américaine, et la critique du modèle dominant est sa marque de fabrique. Dans les années 1950, le hispter devient l'incarnation de la Beat Generation, œlle de Jack Kerouac, qui défie les valeurs de consommation de la classe moyenne. Après des métamorphoses hippie, punk et grunge,le hipster réapparalt au début des années 2000 débarrassé de toute idéologie contestataire. Désormais mu par un seul objectif. celui d'avoir une longueur d'avance, il continue d'aller là où personne ne va. Et part dès que cela devient trop « mainstream• Sauf que... Caricaturé par son côté superficiel, le terme a peu à peu pris une connotation négative.'I.e hip.skr emprnme ses awc autns tribus. n ne crie pas la tendance, fl se contente de l'1ncamer, souvent au 9"Ü'd'tJlôrts dénttsurts », constate Mark Greif Et ça, c'est tout sauf cool. Résultat : sur Internet. on ne compte plus le nombre de blogs dédiés au c hipstu bashiDg• plus célèbre d'entre eux étant c Look At This Fucking Hipster, W TGV magazine "LE HIPSTER NE CR{E PAS LA TENDAJICE, Il SE CONTENTE DE L'INCARNER, SOUVENT AU PRIX D'EFFORTS D{M ESU litS" (MARK GREIF, n1) (que l'on peut poliment traduire parc Regardez. moi cet idiot d'hipster•). L'insulte est telle. que cft hfpsterft)Use gtnémlement luknlmt de se diftnir comme tel », observent Zeynep Arsel et Craig J. Thompson. dans un article publié dans le journal qJ Consumer RmardJ. Les deux chercheurs citent ainsi une jeune femmeaudiscaursexemplaire.•Jenevaispasmentir,j'mmebtaucoup de chœe.s qui sont considirits comme des trucs de hiprter ; l'IUlis je le fais sfllllementparœ que ça me plail pas parœ qut c'est à la mode. Bt comme je.friquente un milieu social où s1 y a beaucoup de hipsten, les g,ms aoimt que j'en fais partie ». CQFD. Condamné à mépriser sa vraie nature, voilà donc le destin du hipster ? COMMENT RECONNAÎTRE UN HIPSTER ? Malgré son caractère changeant, le hipster possède quelques signes distinctifs : il a moins de 35 ans, possède des goOts musicaux : pointus, voue un culte inconsidéré aux nouvelles technologies et ne possède pas de job stable (mais il est en train de fonder une revue dédiée au cinéma bulgare, d'écrire un court métrage ou de créer un bar branchouille). côté look, il est fan des marques American Apparel et Urban Outfitters. Il appn ! cie particulièrement les fripes. les jeans étroits. les chemises à carreaux et les lunettes fluos. qu'il complète généralement d'un tatouage et d'une moustache. CLAIRE lEFEBVRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 1TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 134 mai 2011 Page 100