TGV Magazine n°133 avril 2011
TGV Magazine n°133 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°133 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,7 Mo

  • Dans ce numéro : Anna Mougalis, drôle de fille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
liVI ES ROMAN sergio RaiDirez S'il fut nommé, en 1984, vice-président du Nicaragua par le Front sandiniste de libération nationale de Daniel Ortega, Sergio Rami rez est avant tout un écrivain. Dans Il pleut sur Managua, un polar dépaysant, il nous raconte son pays, l'anomie politique, l'omniprésence américaine et le paganisme culturel qui en font un foutoir complet, et donc un terrain idéal pour la fiction. Sous la plume de Sergio Rami.rez, sous les roues de la Lada de son inspecteur Morales de fiction. la Managua contem. poraine presente un vis complexe : ivre de Dieu, elle fuit montre d'un saisissant syn.t:l'étisme religieux qui lui permet de vénérer au même titre Jésus, les savons miracles et la cosmogonie païenne des Indiens d'origine. Profondément meul'­ l:rie par le séisme de 1972, elle a appris à respecter ses ruines tout en snobant les plaques de ses rues, auxquelles elle pre fère les lieux-dits de la cult:w:e orale. Galvanisée comme jamais par la révolu tion sandinisœ de 1979, après awir été pressée à la crosse par la famille Somoza. puis séduite par les sirènes du libéralisme. elle semble toujours disposée à enfiler l'unifurme pour rejoindre le maquis. Hôtesse inwlontüre d'agents américains comme de narwttafiquants. elle se rési gne à ignorer en sifflotant les furœresses urbaines que se bâtissent, alentours, les M TGV magazine plus machia.véliques opportunistes. Dans ces conditions, d:ifficile pour l'inspectl ? Ur Morales d'espérer démanlcler une filière de truands sans s'entourer de quelques alliés de poids - si possible éloignés de la hiérarcbiepolidèœ. C'estdeœtœen systématiquement contrariée que se sert Ramirez pour passer ses messages. clairs, impea:al>lement sexvis par son écrit:w:e. L'auœur nous ra promis : si ce roman se déroule sous la présidence d'Arnaldo Aleman (1997-2001, l'un des dix dirigeants les plus corrompus de la planète selon Tr.msparency International), sa prochaine suite devrait s'attacher à dépeindre le Nicaragua de Daniel Ortega. après l'élection de 2007, qu'il a connu de l'intérieur. Une perspective éminemment prometteuse. VIRÉE BALKANIQUE LE CARTOGRAPHE Lazare accepte d'accompagner comme roadie et chauffeur, pour une tournée dans les Balkans, les deux fondateurs du groupe Brutes de LUxe. ses attaches parisiennes Uennent sur la pointe d'une semelle (trouée). Aussi, ! ! ne tlrdera pas à s'évanouir, au petit bonheur la chance- c'est-à1fire sans un sou-, au cœur d'un territoire dont Il ne connatt rien. La résurrection de œ Lazare selon saint Jan, enterré vivant en des terres âpres. passera par des rencontres, des erreurs d'orientltion et une escalade de crimes. Sa seule richesse : une carte des Balkans, dont Il n'uUIIsera que le recto pour y gribouiller ses lmpres51ons. Reviendrat-l !, seulement ? Par Gull lau me Jan (édltlon51ntei'YIIIes. 256 p.). POE INTIME JE VOUS APPRENDRAI LA PEUR Après son Yaletde 5ade(1998) mnsaaé à la renmntre entre le divin marquis et un personnage Insensible à la douleur ; Fnlbenius s'est attaché, une nouvelle fois, à livrer une bioJapliec fiction née:.. cene d'Edgar Allan Poe, centrée sur ses relations euses tant avec le altlqœ RU !'U5 Griswold qu'avec le tueur psychopathe samuel, sorte de double malllfiquedéâdé à offrir une dimension réelle aux contes les plusviolentsde l'auteur. Un sans-faute. Par Nlkol FrobeniLB. tr. du norWcten Pli'Ylnc:ant Fournier {Adll Sud, 300 p.). "'a g
1515 MARIGNAN GRANDEUR ET DéCADENCE D'UN PEU TOUT LE IIONDE Clsar avWI 44ans et Cléopltr-.zz (..J 11 teta en Ér/Iœdu cMbut.i fin}uin,.trttJier des.tfaitr ! s d'tldt. fut un jiJip)n et Ils l'appe/M ! ntc&rton..a Will CUp ! JV, ardllviSb ! forœné qui trfmaà cet OIJYl'BIP ! pendant vinst ans. jusqu'à sa mort en 1949 considk.lit l'lrmérence ni plus ni moins'que comme une autre façon d'enseiper rHistoire. trudit, il était incapable de se mettre à l'OtJVrate sans awlrtout lu d'un sujet et l'avoir COIISIIP ! é sur des milliers de fiches. LUI restait en ! iUlte à mettre en forme ses courtes bîOCfil.phies d'une plume sans tlpJe. Résultat : CharlemiiP' !e, Loui5 XIY, Christophe Colombou Attila n'en sortent pas grandis, certes, mais qui se plaindrait. dl ! nos jours, d'apprendre (Vraiment) en s'amusant (Vraiment) ? Grandeur J'...,,..,..-"'.kct déadcncc w EN COULISSES Plr Will Qlppy, tr. de l'lllltrtœn pat Fritz Maltcassin twombii,.WpJ. LES CHRONIQUES DE MANDOR Dans un monde où les artistes populaires sont aussill.,ement tllentul ! ux que relativement accessibles pour ceux qui wulent bien s'en donner la peine CWire en l'octu1T1 ! 11Ce, disposent d'un quart de'siècle d'ex ! lfrience),l'klée qu'un journaliste apparemment spécialisé dans le très visible nous livre les chroniques de ses écha11J1 ! 5 peut faire peur. Pourtant, Id, on évite le rar.ola,e autant que le cynisme, œ qui n'est à pas mal : le narrateur-laos se demande pourquoi il a toujours espéré t&toyer les stars tout en liltdant à l'esprit que le respect ne confine pas fortènent à la déférence sirupeuse. Finalement, un ultat fésullèrement touchant. et dr&le le reste du temps. Jl.v FIW ! çall Alqlàr (l.aUI1tll, 419 p.J. + IDfoexpœss Unique en son genre et mondialement reconnu le Salon intmumonal du l". de IVre anaen, l'estampe et du dessin se tiendra du 29 avril au 1er mai, au Grand Palais à Paris. Au proamme'de cette 23" éd1tion : des expositions, des conférences, des visites guidées. des conœrts... Un rendez-vous à ne pas manquer. FRANC-nREUR EmRE PARENTHÈSES Roberto Bolallo, né chilien, adopté espagnol, naturaJ vapbond, est s011l de scène en 2003, comme on dit poliment. TbUle la première Partie de sa vie, 11 la consacre a la Prose poétique, dont Anwrssera l'une des pièces ma1tresses, tout en déboulonnant la statue de Nl ! ruda, abattant le mausolée d'Oclavfo Paz. pour mieux rehatmer Ils piédestaux de Boi'Jl ! S et Cortazar. Dans Ils années 90. Il s'essaie, avec un plus Brand sucds d'estime, aux nouvelles et romans. Sur toute la période, il livre des articles, interviews, pensées et satires qu'on décoovrtra avec un plaisir slnc ! re dans Entre ses. Ce type n'avait pas sa lnauedanssa pod !e, poursOr,œqul explique sans doute qu'il iiPPiltient a la race de ceux qu'on n'appréde jamais autant qu'après leur disparition. Plr Rllblrto Bolailo, tr. du dilO• par Robert Amutio (CIIrlstiln Boqis,..., paps). PAGES RËALISES PAR FRANÇOIS PERRIN DOUBLE CULTURE IIONTECORE, UN TIGRE UNIQUE Le héros de cette histoire est suédo-tunisien, fils d'un dragueur de plages nord-africain et d'une hôtessedel'alrpucttlste• oc...,, scandinave. Non, le héros de ce roman est en réalité le dr. ! eueur des pJaps nord-africain sus-àté, devenu photographe a succès puis rayé de la carte. son fils n'aura de cesse de le retrouver dans une Suède de la fln xxe siècle peu amène a l'ésard des lmmlsrants. qui plus est bruŒ. à la peau mate. Hassen Khemri travaille a sa manière la lancue suédoise, tout en dépeienant un phénomène social sinistre autant qu'intemporel. Par JGIIIS Hllllnlllllntiri, tr. du ! *ais pat M. stdtr et L Claa a. Slrptrtt Jll-.376 p.). DËJEŒVE GIVRÉ L'tcRITURE SUR LE IIUR Quand le détectJve V1r1J Veum, vieillissant à Berren, est mandaté pour retrouver une adolescente disparue, il sait d'mnce, parce que C'est staalesen qui lui donne vie, que si un Jul@ d'Instance a retroUVé mort, quelques jours aliJ)êll'aVant, en SOIISvêtements féminins dans un palace, 11 faut écarter la coTncldenœ. Et comme 11 est aus5i passé ma1tre dilllS l'art de se faire haJr, comme dans œlui de se faire discret : JI 01 est). Il Pressent aussi qu'li résoudra rénlgme. En dire plus serait trahir. Gun111r Stulesen, tr. du no'"""en 111r Ala Fouillet (Gall, 35Z p.J. Deauville accueille du 15 au 17 avril,'la 8" édition du Salon. livres & musiques consacré aux musiques classiques. Avec Benoit Duteurtre en invité pourquoisepr ? TGV magazine B



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 1TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 100