TGV Magazine n°133 avril 2011
TGV Magazine n°133 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°133 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 41,7 Mo

  • Dans ce numéro : Anna Mougalis, drôle de fille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
L"INTERYIEW 1978 Naissance à Nantes. 2000 Elle est révélée au cinéma par Merci pour Je chocolat, de Claude Chabrol. Elle enchaîne avec des films d'auteur comme La captive, de Chantal Akerman, et Novo. de Jean-Pierre Limosin. 2002 Devient ambassadrice pour Chanel. Tourne dans La vie nouvelle, de Philippe Grandrieux. 2004 Romanzo criminale, de Michele Placido. ZOO'i'J'ai toujoursrvé d'tre un gangster, de Samuel Benchetrit. Naissance de leur fille Saül. 2008 Coco Chanel & Igor Stravinsky, de Jan Kounen. 2009 Elle incarne Juliette Gréco dans Gainsbourg (vie héroi(Jue), de Joannstar. 2011 Chez Gino, de samuel Benchetrit, aux côtés de José Garcia, Sergi Lapez et Ben Gazzara. > collSelVatoire. C'est ma furmation, et ce n'est pas si fréquent chez les actrices. D'autant qu'en tantquemannequi.n.je dois avouer que je me suis toujOUl'S sentie assez nulle, l'impression d'être une arnaque. fai arrêté très tôt fai bien viŒ compris que le théâtre ou le cinéma éèrient des champs où j'avais plus de chances de m'épanouir._. Après le film de Olabrol (NDIR : Merri pour le duxnlat), on m'a proposé beaucoup de choses, mais j'ai eu du mal à toujOUl'S m'y:retrouV5"Cet:œ de beauté mystérieuse, c'est de\e:l.u Jas. sant, c enfmnant » -Je suis d'ailleurs partie à l'étranger pour m'en éloigner et avancer à trav5's des choix de cinéma plus personnels. Pourquoi ne vous wit-on pas plus SOil\lellt au théâtre, ml vous avez dêbutl ! ? faime toujOUl'S ça. bien sfu, mais il y a certaines contraintes que je assez pesantes. On signe à l'avance pour une pièce qui va se jouer un an après, durant un an._. Ce type d'engagements m'et" fraie un peu. Cela dit, je travaille actuellement sur unel.ectuœ au théâtre d'une auœure russe que j'adore, Marina Thvetaeva. Ce sont des lettres magnifiques. C'est aussi à partir de l'un de ses textes que je m'apprête à réaliser mon premier long métrage. Vous semblez être quelqu'un qui a un certain don pour se préserver... Oui, mais je travaille en permanence à ma liberté. Je suis partie très tôt de chez moi. Mes parents m'ont appris l'autonomie. Pour moi, derrière l'idée de partir, il y avait l'idée de s'inventer une vie, un destin. C'est venu aussi avec la maturité. Je trouve qu'il n'y a rien de plus doux que de vieillir, de mûrir. C'est marrant, ma petite fille qui a quatre ans est très attentive à ces marques de l'âge. C'est son angoisse que je vieillisse, elle me touche, elle s'inquiète... Je lui dis que ce n'est rien. c'est juste le Œmps, mais elle sent autre chose. les enfants ont cet instinct, ils sentent 1 TGV magazine "JE TRAVAILLE E PERMANENÇE A MA LI BE RTE" bien que ce que cache ce vieillissement, c'est la mort. Pourtant vieillir, c'est magnifique, non ? Ça se discute... (Sourire.) Moi, je trou que oui ! les vertiges ne sont plus les mêmes, mais ils n'en sont que plus profunds. Avec le temps, surtout. on apprend à vivre, on appœnd la douceur de vivre... Vos parents wus ont transmis le goO.t de l'autonomie, et quoi d'autre ? Mon père était acupuncteur. Cela a beaucoup joué sur cette idée d'indépendance, de parcours parallèle. C'est un médecin, mais je l'ai toujours vu comme un artiste. n y a vingt-cinq. trente ans, l'acupuncture n'était pas du tout reconnue comme maintenant. Lorsque je mettais la profussion de mon père sur les fiches d'école,les autres me disaient : Acu, quoi ?...• C'est quelqu'un de très impliqué, un passionné. n a vraiment choisi sa route. J'ai eu la chance de voir que la pratique de son art, de son métier, peut nourrir une vie entière. Et à l'aœpuncture, que wus a-t-il transmis ? Avant tout à ne jamais avoir peur du corps, de la maladie. Dans l'énergétique chinoise, la maladie est déjà l'expression d'un dégagement Donc on ne la stoppe pas, on l'accompagne ; c'est positif, cela signifie que déjà ça va mieux. C'est donc un rapport è.i.1'œrent au corps. Vous savez, cet échange sur l'autonomie, les valeurs que l'on transmet, ça me firit penser à une phrase de Margueriœ Duras où elle dit c se firire confiance comme à une autre » - Elle a écrit ça dans Modemto Cantabile et ça m'a beaucoup marquéeVous avez d'ailleurs totJrn.ê dans La. maladie de la. D1D1"l ; d'apres Dw:as... Oui, c'est un film un peu confidentiel, tourné en anglais et en Super 8. Mais c'est l'un de mes textes favoris de Duras qui est, avec Yourcenar, un des auœurs que je préfèreLa littérature, c'est inépuisable. QJlelle invitation à inventer ! Et tout cela venant de fèmm.es, en plus... Parlons un peu de la mode. Vous dites de KarlLagerfe1d qu'il a été le premier à voir en vous c une mélanmlie sans chercher à la gommer »... Vous pensez qu'il a vu en vous des choses que des ciJreastes n'ont pas su percevoir ? Oui. et ça rejoint ce que je vous disais sur cette idée d'arnaque quand j'étais mannequin. J'ai fait une séance photo ac lui lorsque j'avais 21 ans, et je me souviens qu'il avait choisi des photos de moi qui étaient étranges, pas furcément celles où j'étais la plus belle. Je m'attendais à rencontrer la superficialité et j'ai rencontré cet homme-là. QJJ.el. cadeau 1 Karl, c'est un érudit insensé. J'ai un : œspect inouï pour lui. na beaucoup d'humour, c'est un homme libre, un punk.l Souvent, les metœurs en scène vous choisissent parce qu'ils ont une projection de vous. Karl, lui. essaie justement, chaque fuis, de changer de projection. >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 1TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 133 avril 2011 Page 100