TGV Magazine n°132 mars 2011
TGV Magazine n°132 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°132 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 38,3 Mo

  • Dans ce numéro : Catherine Deneuve, icône curieuse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Olé ! Le Têtes raides nouveau est arrivé. un album qui marque dès la première écoute et dont les mots, et les jeux qui vont avec, résonnent longtemps... Olé, donc, car c'est le titre d'une chanson qui en dit long sur ce qu'est ce groupe. Humour, amour et engagement, mujours, constituent l'e.ssence de leur musique. C'est là depuis le départ•, confirme Christian Olivier, parolier, chanteur, porte-parole du combo di ! Yellu incontournable dans l'espace musical français. Depuis 1984, date de la formation du groupe {ces joyeux drilles se sont connus sur les bancs de l'école Estienne), celuid cultive cette ambiance festive qui fait tanguer en soirée sur des propos pas si faciles à chanter. Un exemple 7 Le titre Anp, sur le nouvel album. c C'est unt dt dfrt "on y va•, "" mot dt bambara que j'ai appris au M4li, où jt suis ni, un motngnlo,, explique le porte-wix. Rigolo, le mot, sans doute. Mais derrière cette évocation de Bamako et du continent africain, la dénonciation de la politique migratoire européenne est évidente : • Bile est forte, tUt se dmse, m forttrwt,, clame-t-il, épaulé par ses musiciens aux saxophone., guitare et percwsions en tout genre. c On gm'dt tostjoune lntrgft dt fh,t à d'édumges, mEmt sur dts sujtts gnwts,, souligne Christian Olivier. Une énergie sacrément contagieuse. Blle fait aimer le Marttauqueur, qui fait s'arrêter le promeneur, donne envie de rencontrer Girard. le mécano qui c répare les petits bobos• Et adorer la perle IZ TGV magazine vocale qui apparaft : sur Emma : la voix de jeanne Moreau, mêlée aux accents chauds du chanteur, provoque, en effet, un tourbillon d'émotions sur un tango qui affirme : c Q !.iand on s'ennuie, on s'dit qu'c'est beau ra vie,'la'loupe pas, elle passera qu'une seule fois.• Olé, enfin, parce que de So fret à Mitio, les Têtes raides ont gardé, après vingt-trois ans et onze albums, une liberté de ton qui frappe encore. Dur et droit au cœur. Et quand le chanteur affinne : c Je m'm fow dt tout a qui peut m'ernpêdler dt amtiftuer à rêver à d'awtr ets quelques utopies•, on se dit : pourvu que ça dure. Depuis leurs début\, leur art musical est resté un brin artisanal ; la musique persiste à alterner entre musette, rock et reggae. L'album s'appelle L'on demai11. Une dose d'espoir à écouter dès cettE année. L'ln derYJn net OU 1anl). oates dt œnœrts sur : tDtoutatd.CDIII FABIDI POIIIIELn PAGES RËALISES PAR FABIEN POMMELET, ANlUINE COUDER, SYLVAIN FAN ET ET BERNARD LENOIR
AGORIA Retour au format album POUr le Lyonnais sébastien Devaud, aka Agoria, excellent DJ dont la réputation n'est plus à faire et fondateur du label inFiné (Francesco Tristane, Aufgang, Apparat..). On se souvient de The green armchair, il y a quelques années, brillant disque où se succédaient des guests (Neneh Cherry, Peter Murphy) et des ambiances très contrastées. L'ensemble est plus homogène sur lmpermanence, particulièrement sensuel aussi. Cette impression de fluidité. qui irrigue tous les titres, atteint son c climax » sur Speechtess. longue plage de neuf minutes où vient se poser la voix du martre, carlcraig himself. Irrésistible. ltlectro.inFiné. SIRIUSMO Du jeune Berlinois Moritz Friedrich, alias Siriusmo, on ne sait pas grand-chose sinon qu'il serait l'un des grands héros inconnus de la scène electro. Celle qui a remis à zéro les règles de la composition. oscillant entre l'énorme pression mise sur le bpm (le genre c turbine•) et cette mélancolie funkie jouée sur un mode onirique, transformée en un halètement sinon en un coup de sifflet (l'excellent titre Good tdea). Les oreilles novices POUrraient certes en souffrir, mais très vite la dextérité. la variété du phrasé l'empertent et la demiblague devient géniale. On danse comme sur un nuage, loin des froides incantations du Daft Punk et de Tron.lltlsalfc.llonkeytown/l.a Baleine PLASTIKIIAN WHl'IEFENCE 11 y aurait un lien entre les Beach Bovs et les Who ? 11 existerait des fils illégitimes du John Spencer Group qui refuseraient de s'en tenir à l'arrogance un peu sèche de l'axe White Stripe/Biack Keys ? Oui, il v a Tim Presley, d'abord connu pour ses collaborations avec les fougueux Strange Boys et autres Darkers my Love, qui creuse son sillon solo avec White Fence. sorti dix-huit mois après un premier opus fondateur, cet album est le fruit d'une impressionnante maturation du style c garage band », qui tourne à la leçon de rock'n roll, à la fois magistrale et envoûtante ; onne s'appelle jamais Presley par hasard". Après l'écoute de sa reprise de You can't Put Your Arms Around a Memory. de Johnny Thunder. rien ne sera plus comme avant. Parue en fin d'année 2010 sous forme de compilation, mais aussi d'un magnifique coffret. une sorte de c digest » vient rappeler l'importance de l'œuvre de l'homme en plastique, de son vrai nom Richie Hawtin, véritable maître de la techno. À réécouter des titres comme Marblesou Ask yourself, on se dit que ce son d'une incroyable pureté n'a pas pris une ride. on repart en rave ? PIBtlkmiUI-Atldwts 1993-201.0. Min LB Rtoords. PLAY-UST T&Vmagazinf sélectionnée par Bernard Lenoir ROCK P.J. HARVEY Jamais en manque d'inspiration ni prisonnière d'une formule sans cesse répétée,lnglaise innove et nous surprend une fois encore en sachant rester lyrique, légère et pleine de compassion envers un monde pourtant bien mal en point L41t E.tlfllltd Sluk11 l'Island Unhlwsal). ES BLAKE soul music futuriste d'un Jeune espoir de la scène britannique doué d'une volx profondément émouvante posée sur quelques touches d'electro minimalistes dans un ralenti hypnotique saisissant. Les curieux ne seront pas déçus. JiJmtS s/ake(Polydor Lm). POP LYKKELI Fini la réaé et les chansons mutines du premier album. La volx prend du grain, et récriture de l'épaisseur, propulsant la SUédoise chez les grands. À ne pas néf,tiger. W'OUIIded Rhymes(Wamer Music). KERENANN 101(EMI). Jill YAMOURIDIS tnto The Day (St:arfight wallœr). IRONANDWINE Kiss Each Other Clean (Begga/5). JUUASTONE The Memory Machine (Discograph). R.E.M. Collapse lnto Now (WEA). JAMES VINCENT MCMORROW Early tn The Moming (BelieveDigital). LAILARAD Someone New (Notify Music). RETROUVEZ LA PLAYLISTFNACTGV IIAGlZINESUR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 1TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 132 mars 2011 Page 100