TGV Magazine n°130 déc 10/jan 2011
TGV Magazine n°130 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°130 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Textuel La Mine

  • Format : (197 x 260) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 33,0 Mo

  • Dans ce numéro : Sofia Coppola n'est pas une fille à papa.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
A Rotterdam, une rétrospective est consacrée à l'œuvre pleine de couleurs et de sensualité de Kees Van Dongen. C'ort Jo métamo'Pho" d'un d=inateur des rues, anarchiste et proche du petit peuple, en peintre reconnu, bientôt mondain cynique, que propose le musée Boijmans Van Beuningen. Natif de la banlieue de Rotterdam, Kees Van Dongen n'y avait jamais eu les honneurs d'une a• TGV magazine rétrospective. Avec quelque quatre-vingts œuvres, peintures et dessins, l'exposition Ail Eyes on Kees Van Dongen retrace l'essentiel du parcours de l'artiste né en 1877 à Delfshaven et mort à 91 ans en 1968 à Monte-Carlo, avec une attention particulière portée sur les années 1907-1914, sa période la plus faste. Illustrateur de L'Anarchie, l'essai de Pierre Kropotkine, le peintre fréquente les quartiers populaires et croque avec sensualité, à coups de traits charbonneux et vigoureux, les filles du port. Installé à Montmartre à partir de 1899 avec sa compagne Gu us, Van Dongen
TGV et Thalys relient Lille à Rotterdam en 2 h 27*, grâce à douze allers et retours quotidiens. *Meilleur temps de parcours. LES NATURALISTES À AMSTERDAM Ce fut l'un des mouvements majeurs de la fin du XIX'siècle et, pourtant, le public actuel le méconnaît. Les naturalistes ont créé un style accessible, dénué d'expression personnelle et de spécificités nationales, empruntant leurs thèmes au quotidien des ouvriers et des paysans. Cette belle et passionnante exposition présente une cinquantaine de peintures, souvent de très grand format, d'artistes français, américains ou finlandais, paraissant refléter le monde réel, mais aussi -et c'est sa véritable valeur ajoutée- les photographies et les films dont ils se sont, en fait, inspirés. Amsterdam. Jusqu'au 16.1.2011. L'illusion de ta réalité. Peinture, photographie, théâtre et cinéma naturalistes, 1875-1918. Musée van Gogh, Paulus Potterstraat 7. Tél. : 00 31 20 570 52 92. Net : vangoghmuseum.nl POUR VAN DONGEN, L'ESSENTIEL, C'EST, SURTOUT, D'AMINCIR LES FEMMES. "APRÈS CELA, IL NE RESTE PLUS QU'À GROSSIR LEURS BIJOUX" fréquente toujours les milieux anarchistes, saisit sur le vif des scènes de cabaret et de cirque. Ses : fèmmes ont des traits anguleux et des bouches sanglantes, des visages lourdement fardés et des poses lascives. Peu à peu, ses demi-teintes laissent place à des couleurs vives en taches pointillistes remplacées à leur tour par de larges aplats. un soupçon de cynisme...• Ce coloriste a le premier tiré de l'éclairage electrique un éclat aigu et l'a ajouté aux nuances », écrira Apollinaire. Kees Van Dongen trouve sa palette dans ces couleurs violentes et pures, contrastées et bruyantes. S'il n'est pas présenté au Salon d'automne de 1905, avec Matisse, Derain et Vlaminck, il est pourtant identifié lui aussi comme un fauve. L'artiste affirme son style en donnant un poids aux corps, comme dans ce portrait de Fernande Olivier, la compagne de Picasso, qu'il peint à plusieurs reprises. Les femmes demeurent son sujet de prédilection. L'exposition rassemble plusieurs de ses plus belles toiles comme Le doigt sur la joue ou le Portrait d'Adèle Besson, portraits intenses aux yeux cernés et au regard profond. Une peinture intitulée Tableau fit scandale au Salon d'automne de 1913 : Gu us ouvre largement son châle sur son corps nu, Kees Van Dongen plaçant au centre de la toile le triangle sombre de son sexe. Le peintre découvre l'Espagne, le Maroc, l'Egypte, tandis qu'il connaît un succès grandissant auprès du Tout-Paris des années folles. Les belles qu'il couche sur ses toiles gravissent l'échelle sociale en même temps que lui. D'une salle à l'autre, ses portraits perdent leur énergie et leurs couleurs. L'artiste livre avec cynisme la clé de sa réussite : « L'essentiel, c'est d'allonger les femmes et, surtout, de les amindr. Après cela, il ne reste plus qu'à grossir leurs bijoux. Elles sont ravies. » Lui qui s'était peint en 1895 en une étonnante silhouette bleutée à contre-jour devant une fenêtre, se portraiture, en 1922, en Neptune chargé de parures. Dans un classement plus thématique que chronologique, cette rétrospective aux œuvres inégales présente également des céramiques. D'ailleurs pas si anecdotiques. CORINNE RENOU-NATIVEL Rotterdam. Jusqu'au 23.1.2011. Aff Eyes on Kees van Dongen. Musée Boijmans Van Beuningen, Museumpark, 18-20. Du mardi au dimanche, de 11 à 17h. Tél. : oo 3110 44 19 400. Net : boijmans.nl 0 0,.. : Ll.J -< (• 1- 0 -< (Fll\E ART TRANSPORTER 0 > 0 >- Ll.J > 0 0,. 1- 0 : 1 : 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 1TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 2-3TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 4-5TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 6-7TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 8-9TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 10-11TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 12-13TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 14-15TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 16-17TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 18-19TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 20-21TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 22-23TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 24-25TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 26-27TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 28-29TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 30-31TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 32-33TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 34-35TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 36-37TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 38-39TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 40-41TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 42-43TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 44-45TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 46-47TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 48-49TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 50-51TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 52-53TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 54-55TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 56-57TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 58-59TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 60-61TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 62-63TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 64-65TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 66-67TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 68-69TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 70-71TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 72-73TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 74-75TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 76-77TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 78-79TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 80-81TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 82-83TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 84-85TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 86-87TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 88-89TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 90-91TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 92-93TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 94-95TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 96-97TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 98-99TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 100-101TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 102-103TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 104-105TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 106-107TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 108-109TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 110-111TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 112-113TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 114-115TGV Magazine numéro 130 déc 10/jan 2011 Page 116