Terre Information Magazine n°307 septembre 2019
Terre Information Magazine n°307 septembre 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
# DOSSIER Acteurs de la Comops Ils ont tous été déployés cette année pour tenir des fonctions de communication opérationnelle. De la stratégie de communication à la prise de vue sur le terrain, ils ont contribué à rendre compte de l’activité opérationnelle de l’armée de Terre. CAPITAINE CHEMS-EDDINE, 35 ANS Son dernier poste Comops  : conseiller communication de la mission Lynx. « Déployé pendant deux mois au sein de la mission Lynx à la frontière entre l’Estonie et la Russie, mon rôle a été de garantir une cohérence dans les messages diffusés autour de nos entraînements conjoints avec les forces estoniennes et britanniques. Il s’agissait de veiller à ce que la position de la France dans cet engagement soit respectée. C’est une stratégie de communication comportant plusieurs volets  : politique, diplomatique, sécuritaire. Elle se coordonne avec l’Otan, le pays hôte et les alliés britanniques présents aux côtés des Français. La Comops vise avant tout à donner des informations sur l’action des forces engagées. Mais contrairement à une opération cinétique comme Barkhane, sur la mission Lynx c’est la coopération interalliée que j’ai dû valoriser. Les actions de communication visent aussi à envoyer des messages à la communauté internationale  : quelle est la raison d’être de ce déploiement, pourquoi et comment il est mis en œuvre sur le terrain. À mon sens, ces actions peuvent avoir un fort impact sur le futur des populations comme sur les décisions politiques. » n 10 # Septembre 2019 - TIM 307 SERGENT KÉVIN, 29 ANS Son dernier poste Comops  : caméraman au sein de l’opération Barkhane. « Engagé depuis 2010 et photographe au SIRPA Terre depuis quatre ans, j’ai couvert l’opération Chammal et fait pour la première fois Barkhane au printemps dernier. J’y suis revenu quelques jours cet été pour réaliser des portraits vidéo qui seront diffusés sur les réseaux de l’armée de Terre à l’automne. Un caméraman ne doit pas avoir peur d’aller parler aux gens  : la plus grosse difficulté est de se faire accepter par les unités pour que rapidement les soldats oublient que je tourne et soient naturels. Si la caméra les met mal à l’aise, cela rend les images inexploitables selon moi car ça sonne faux. Pour filmer la réalité des choses, c’est à moi de nouer les bons contacts, de les mettre en confiance et leur rappeler si besoin que je ne suis pas un caméraman comme les autres  : je porte le treillis et je suis là pour mettre en valeur leur travail, pas pour les mettre en porteà-faux. Mon meilleur souvenir ? La manière dont une section, qui nous regardait du coin de l’œil au début d’une opération, nous a complètement acceptés dans ses rangs après avoir observé notre réaction face à un accrochage. Ils ont vu que nous étions avant tout des militaires, avec une spécialité. Cela a permis de produire des images de qualité. » n
LIEUTENANT PIERRE, 29 ANS Son dernier poste Comops  : officier communication au sein de l’opération Daman. « Selon moi la communication opérationnelle c’est d’abord comprendre et mettre en avant le travail de nos militaires sur les zones d’opérations. N’ayant pas eu l’opportunité d’accueillir de journalistes pendant mon mandat au Liban, il a fallu que je sois proactif et innovant. Il faut essayer de proposer des choses nouvelles et différentes du mandat précédent. Je m’étais fixé deux impératifs  : la sécurité et la vérité. Sécurité car il ne faut pas que la communication entrave le déroulé des opérations, vérité car j’avais le devoir de retranscrire le plus fidèlement possible le travail des soldats avec leurs homologues des forces armées libanaises. Pour relayer les informations écrites et les images qui tiennent une place importante, je disposais de nos sites institutionnels ainsi que des réseaux sociaux. J’ai fait de mon mieux pour tous les utiliser avec complémentarité. » n La communication opérationnelle CAPORAL CYRIELLE, 22 ANS Son dernier poste Comops  : photographe au sein de l’opération Barkhane. « Après un BTS en photographie je me suis engagée et je suis entrée à l’ECPAD. Un an après mes classes, j’ai été déployée au Mali. Et m’y revoilà pour la seconde fois ! Ce que j’aime c’est la diversité des missions interarmées  : je peux aussi bien faire un reportage sur les avions de chasse que partir plusieurs semaines sur le terrain, et me rendre sur toutes les emprises. Pour un photographe en Opex le défi est de savoir suivre toutes les unités, toutes armes confondues, en restant discret pour ne pas les gêner mais ramener toutes les photos qu’il faut pour le reportage que m’aura commandé le Conscom ou son adjoint. Selon moi, la bonne photo est celle qui décrit une mission particulière avec beaucoup d’éléments évocateurs  : le sujet global, les soldats et l’action. Mon souvenir le plus marquant ? Récemment, nous avons fait un raid avec le VHM. Le soir, nous avons mis en place une BOAT et un hélicoptère Chinook est venu nous ravitailler en carburant. Il y avait une lumière incroyable… ce sont les photos dont je suis le plus fière jusqu’à présent. » n TIM 307 - Septembre 2019 # 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 72