Terre Information Magazine n°307 septembre 2019
Terre Information Magazine n°307 septembre 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
# DOSSIER Barkhane  : un dispositif com’étendu compétences. Barkhane constitue le volet militaire de l’approche globale de l’action de la France au Sahel. Aspects politiques, sécuritaires et de développement sont intimement liés à la communication opérationnelle. Celle-ci est opérée à partir des différents points d’appui permanents de la force, à commencer par le Tchad ou se trouve le poste de commandement interarmées de théâtre. Visioconférence des communicants de Barkhane. 6 # Septembre 2019 - TIM 307 N’DJAMENA, 22 AOÛT, 7 H 50. Dans une salle de réunion de l’état-major interarmées de l’opération Barkhane, les officiers supérieurs arrivent au compte-gouttes. Dans quelques minutes se tiendra la » réunion passerelle » rassemblant, autour du général de division Pascal Facon, commandant la force, une quinzaine de ses plus proches conseillers. La réunion débute et tour à tour, chacun expose un point de situation dans son domaine de Bilan de la dernière opération s’étant déroulée pendant la nuit, départ imminent du convoi du groupement tactique désert logistique comptant une centaine de véhicules, évaluation de la menace IED dans certaines zones, renseignements fraîchement obtenus sur l’activité des groupes armés terroristes… un panel large d’information remonte chaque jour au général. Vient le tour du lieutenant-colonel Frédéric, son conseiller communication. Le débit rapide mais fluide, il donne en quelques minutes un éclairage d’ensemble sur la tendance médiatique traitant de la situation sécuritaire en bande sahélo-saharienne par les médias français et africains. La réunion permet au général de préparer sa visioconférence de l’après-midi même avec le centre de planification et de conduite des opérations (CPCO). ALERTER SUR L’IMPACT COMMUNICATION « La stratégie de communication élaborée par l’EMA/Com me donne un cadre de travail. Je la décline sur le théâtre et lui donne corps en y apportant la valeur ajoutée du terrain, explique le lieutenant-colonel Frédéric. Le Conscom est là pour alerter le chef sur l’impact communication positif ou négatif que peuvent avoir certains événements ou actions sur l’image de la force, mais aussi pour faire remonter à l’EMA la vision opérative terrain qu’on a sur les différents points d’appui permanents du théâtre. C’est un sacré tour de force de conduire la communication d’une opération qui se déroule sur cinq pays. » En effet, si Internet permet d’effectuer une veille sur l’actualité des médias de la BSS, le fonctionnement médiatique et l’opinion publique du Burkina-Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad sont néanmoins différents. « C’est pour cela que le dispositif com est lui aussi réparti sur tout le théâtre. Ceci nous permet d’obtenir une vision fine des opérations que nous menons et des liens que nous avons avec les autorités locales et les médias, continue le LCL Frédéric. Il faut vite comprendre comment tout cela fonctionne et quels sont les leviers sur lesquels on peut agir pour mener des actions de communication qui peuvent faire bouger les lignes et démultiplier les effets produits par la force. Pour ma part, après avoir servi plusieurs années à l’ECPAD, j’ai une sensibilité à l’image particulière et je cherche naturellement à exploiter au
mieux les photos ou les vidéos produites par les équipes du SIRPA Terre ou de l’ECPAD sur le théâtre. » VISION SUR TOUTES LES OPÉRATIONS L’emploi des deux équipes images, basées à Gao, ainsi que des officiers presse, c’est justement le quotidien du chef d’escadron Alban, Conscom adjoint. Dans le petit open space qu’il partage avec le lieutenant-colonel Frédéric et le lieutenant Sixtine, l’officier de presse de N’Djamena, il garde la plupart du temps les yeux rivés sur ses trois écrans. « J’ai plusieurs outils de travail, explique-t-il. Intradef bien sûr pour les échanges classiques, mais aussi le système FrOps qui est un réseau classifié qui me permet d’avoir une vision sur toutes les opérations en cours de préparation. » Dès leur conception, les opérations comportent un volet » com’ » permettant de définir la manière dont sera faite et exploitée la communication publique qui entoure cette opération. « En fonction de sa teneur, je dois imaginer s’il est opportun d’y insérer un journaliste ou une équipe images pour notre propre production, ainsi que son périmètre d’action qui dépend des produits que nous prévoyons de réaliser », détaille le CEN Alban. Si chaque opération fait l’objet de plusieurs brèves publiées a posteriori, accompagnées de photos, les plus importantes font systématiquement l’objet de reportages vidéo, de portraits sur des spécialités, etc. Cet été, c’est le véhicule haute mobilité qui a fait l’objet d’un gros éclairage. Suite à son arrivée sur le théâtre en raison des qualités exceptionnelles de franchissement dont il a fait preuve, il est apparu évident de le faire connaître au plus grand nombre. Une action qui a nécessité une manœuvre spécifique, car intégrer une équipe image dans une unité nécessite de prévoir la place dans les véhicules, de la comptabiliser en eau et pour les repas, mais aussi de choisir avec précision la position qu’elle occupera dans le convoi en mouvement ou pendant le déroulé de l’opération. Le Conscom en réunion avec le COMANFOR lors d’une visioconférence avec le CPCO. La communication opérationnelle FACILITER L’INTÉGRATION DES ÉQUIPES Pour exercer leurs fonctions d’opérateurs photo ou vidéo, les équipes doivent être placées de façon stratégique pour produire des images percutantes qui relateront la réalité de l’opération. « C’est pour cela que depuis quelques mois nous avons trouvé préférable d’abonner chacune des deux équipes aux deux mêmes groupements tactiques désert, renchérit le LCL Frédéric. Ils connaissent mieux les soldats et cela facilite leur intégration au sein des sections en ouvrant de nouvelles opportunités de prise de vue. Ainsi les opérateurs et le chef d’équipe se fondent mieux dans le dispositif et il n’y a pas besoin de leur expliquer leur travail. C’est en se faisant » oublier » que les équipes images obtiennent de l’authenticité, que le personnel est naturel à l’écran et que nous pouvons exploiter les images pour servir au mieux notre communication et valoriser l’action de la force par le travail remarquable des soldats de Barkhane. » n M Toutes les brèves d’actualité produites sur les Opex sont publiées sur Internet  : http://defense.gouv.fr/operations Le saviezvous ? Pour assurer la couverture et la médiatisation des opérations dès leur déclenchement, un module d’alerte de communication opérationnelle est activé toute l’année. Il permet, en cas d’intervention sur court préavis, d’armer un dispositif de Comops dès l’arrivée des troupes sur le théâtre d’opérations. Le Conscom adjoint en ligne avec les équipes terrain. TIM 307 - Septembre 2019 # 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 307 septembre 2019 Page 72