Terre Information Magazine n°306 jui/aoû 2019
Terre Information Magazine n°306 jui/aoû 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
# TERRE D’HOMMES HISTOIRE GUERRE 1939-1945 Paris libéré Texte  : COL Claude FRANC - Photos  : ECPAD Fin août 1944, la libération de Paris se précise. Le 19 août, l’insurrection parisienne est déclenchée par le comité parisien de la Libération. Paris se couvre de barricades. Le 24 août au soir, les premiers chars de la 2 e division blindée arrivent sur le parvis de l’Hôtel de Ville. L’ENJEU DE LA LIBÉRATION de Paris est indissociable de la course au pouvoir, que chaque formation politique sent à sa portée. Cette lutte pour le pouvoir va se focaliser entre »gaullistes» – terme générique correspondant au gouvernement provisoire (GPRF) siégeant alors à Alger – et les communistes. Les premiers veulent faire officiellement reconnaître leur autorité par les Alliés, tandis que les seconds, s’ils savent la conquête du pouvoir impossible pour eux 1, veulent influer le plus possible dans les instances futures du pouvoir national. Cette lutte se focalisera autour de deux hommes, Alexandre Parodi, délégué du GPRF et le lieutenant-colonel Rol-Tanguy, commandant les FTP 2 d’Ile-de- France, avant que n’intervienne le bras armé du Gouvernement provisoire, la 2 e division blindée (2 e DB). L’INSURRECTION PARISIENNE Les Allemands, quant à eux sont sous les ordres du commandant du »Gross Paris», le général Von Choltitz. Ils disposent essentiellement de 20 000 hommes, 80 chars (des anciens chars français), 6 pièces 50 # Juillet/Août 2019 - TIM 306 d’artillerie, 23 canons de 150 et 105 millimètres, 35 pièces de 75 et 88 ainsi que quelques unités de Waffen SS. Pour les Allemands, Paris conserve un intérêt militaire tant qu’ils ont des moyens engagés au sud de la Seine, car les seuls ponts intacts se situent entre l’estuaire du fleuve et Montereau. Ils ont constitué une défense fixe, à base de bouchons antichars autour de canons de Flak 3 interdisant les axes sud. Les Forces françaises de l’intérieur (FFI) sont estimées à moins de 20 000 hommes, ne disposant d’aucun armement lourd. Le 18 août, la police s’étant mise en grève, Parodi fait occuper la préfecture de police (qui dispose de liaisons sûres et protégées avec les commissariats des 20 arrondissements, ainsi que ceux des municipalités de la Petite Couronne) au nez et à la barbe des FTP communistes, ce qui déclenche l’insurrection parisienne. Après une série de vicissitudes, Paris se couvre de barricades, tandis que les Allemands se retranchent dans plusieurs points forts  : l’École militaire, le Sénat et la caserne des Célestins. Parodi avait mis à profit une trêve pour faire occuper les ministères et Matignon par des gens sûrs. La situation est complexe  : les Allemands n’ont pas les moyens de réduire les barricades, tandis que les FFI ne sont pas suffisamment puissantes pour s’emparer des points d’appui allemands. La solution ne peut venir que de l’extérieur. LA 2 e DB MARCHE SUR PARIS Le 22 août, après l’intervention du général de Gaulle auprès d’Eisen- Les Parisiens érigent des barricades. hower, l’autorisation est donnée par Bradley à la 2 e DB, de « marcher sur Paris ». S’extrayant immédiatement du »bourbier» normand dans lequel il n’avait engagé Langlade à Argentan qu’avec la plus extrême prudence, Leclerc regroupe en 24 heures sa division à Rambouillet. L’ordre pour le 24 est simple  : s’emparer de Paris. Après de faux renseignements lui indiquant que la RN 10 est sous contrôle d’éléments blindés, il fait effort par la RN 20  : Billotte vise la Porte d’Orléans et Dio la Porte d’Italie. Il se couvre à hauteur de l’axe Versailles-Paris en indiquant comme premier bon à Langlade le Pont de Sèvres. Ce faisant, il piétine, tombant sur le gros de la défense allemande, et ce n’est qu’un faible détachement, de la valeur d’une compagnie qui atteint l’Hôtel de Ville.
Le 25, ayant appris que Von Choltitz était prêt à mettre bas les armes au terme d’un baroud d’honneur, il fait converger les trois groupements vers le centre. Von Choltitz est capturé avant de capituler. De Gaulle retrouve alors Leclerc à son PC à Montparnasse, avant de rejoindre l’Hôtel de Ville où il prononce ces phrases restées légendaires  : « Paris brisé, Paris outragé, Paris martyrisé, mais Paris libéré ! » Ce qui lui permet de ne reconnaître personne 26 août 1944, les soldats de la 2 e DB traversent la foule massée devant l’Hôtel de Ville. et de s’installer au ministère de la Guerre comme chef du Gouvernement provisoire. « L’État rentrait dans ses meubles. » Le lendemain, ce sera l’intronisation du général de Gaulle par le peuple lors de la descente des Champs-Élysées. Une semaine plus tard, les FTP de la région parisienne sont invitées à restituer leur armement et à aller grossir les rangs de l’armée régulière. n La 2 e DB en route pour Paris est acclamée par la population lors de son passage à Clamart. 1 Staline sait que le pouvoir des »partis frères» ne pourra s’exercer que dans les seuls pays du glacis est-européen libérés par l’armée Rouge. 2 Les Francs-tireurs et partisans créés en avril 1942 par le parti communiste. 3 Canon anti-aérien allemand de 88 mm. « Paris brisé, Paris outragé, Paris martyrisé, mais Paris libéré ! » Général de Gaulle, le 24 août à l’Hôtel de Ville. TIM 306 - Juillet/Août 2019 # 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 72