Terre Information Magazine n°306 jui/aoû 2019
Terre Information Magazine n°306 jui/aoû 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
# TERRE D’HOMMES ZOOM SUR LA SIMULATION SCORPION Combat collaboratif Texte et photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI Du 10 au 21 juin, la Direction générale de l’armement et la Section technique de l’armée de Terre ont conduit un exercice d’évaluation du combat collaboratif propre au programme Scorpion. Grâce au simulateur, les futurs utilisateurs ont mené des phases de tests sur Griffon, Jaguar et VBAE. 38 # Juillet/Août 2019 - TIM 306 L’EXERCICE peut paraître classique. Sur un écran, un sous groupement interarmes progresse dans une zone boisée. Régulièrement, les blindés stop pent quelques instants, observent et repar tent en direction d’un village à quelques kilomètres. Les blindés sont en fait trois futurs véhicules du programme Scorpion et chaque équipage est placé dans un simulateur du centre DGA Techniques Terrestres de Bourges. Seul système de ce type en France, Sispeo 1 permet aux différents acteurs du programme de mener une phase de test élargie. « Cette expérimentation ne se résume pas à faire rouler et tirer les nouveaux blindés, explique le commandant Christo pher de la Section technique de l’armée de Terre (STAT). Au-delà du matériel proprement dit, les méthodes de raisonnement tactique, l’emploi du GTIA, la mise en réseau et le partage des informations en temps réel vont profondément transformer le champ de bataille. Le système Sispeo nous permet d’observer de manière assez fine l’interaction entre tous ces éléments avec d’un côté des systèmes de mesures précis et de l’autre les futurs utilisateurs de Scorpion. » « CONFRONTER LES CONCEPTEURS ET LES FORCES » Pour l’occasion, des soldats du 3 e RIMa, du 1er REC 2 et de la FECS 3, sont désignés pour constituer les équipages. Les marsouins recevront le Griffon dans quelques mois, quant aux légionnaires ils devraient bénéficier de la première vague d’équipement du Jaguar et à plus long terme du VBAE 4. Dans l’immense hangar abritant le simulateur, 7 cabines ont été spécialement équipées pour les quinze jours d’évaluation. « Nous avons 3 cabines Jaguar, 2 Griffon et 2 VBAE, précise le commandant Sébastien, de la STAT. Chacune d’elles reproduit l’environ nement du blindé, du poste de conduite en passant par l’armement jusqu’aux interfaces homme- machine avec le système SICS. La modularité de Sispeo nous permet aussi de travailler l’ergonomie des véhicules. Pour le VBAE, nous n’avons pas encore défini la place du chef. Nous allons placer les utilisateurs dans deux configurations possibles et en fonction du retex apporter des réponses précises à la DGA. » Le système Sispeo met en relation directe toutes les entités impliquées dans le programme Scorpion. « C’est une première, affirme Stéphane, architecte Scorpion à la DGA. Confronter les concepteurs et les forces apporte un gain de temps et d’efficacité. Une bonne idée sur le papier peut être invalidée par l’utilisateur. L’important est de travailler dans la même direction pour rendre ce nouveau combat collaboratif plus rapide et pertinent. » Pendant plus de deux heures, les scénarios s’enchaînent. Sous le contrôle des ingénieurs et de la STAT, les équipages sont immergés, grâce aux écrans reproduisant les vues »pare-brise», dans un environnement réaliste et entièrement connecté aux autres blindés. « EXPRIMER UN BESOIN PRÉCIS » Outre la mesure des systèmes d’alerte de départ de coups, les militaires disposent de drones de différents modèles pour mesurer la pertinence de leur utilisation au combat. « C’est tout l’avantage
de Sispeo, affirme le CDT Sébastien. Nous agrégeons des systèmes à volonté. Les équipages de drones en ont plusieurs à leur disposition. Nous observons leur manière de les déployer et le gain tactique pour l’unité. Cela va nous permettre d’exprimer un besoin précis auprès de l’industriel. » Dans la cabine, le maréchal des logis-chef Elio du 1er REC termine la phase de la matinée. Dans quelques minutes, il débriefera à chaud avec l’ensemble des participants. « Nous nous sentons vraiment écoutés, assure le sous-officier. Chaque légion naire s’implique totalement pour aider à préparer l’arrivée des futurs blindés. » À ses côtés, l’officier Scorpion du 3 e RIMa a déjà préparé les premiers comptes rendus des essais de la journée. « On nous associe à la phase de test, nous devons donc nous aussi nous investir, explique le capitaine Sylvain. C’est une chance de participer à cette montée en puissance. Sispeo nous permet d’appréhender le combat Scorpion et d’en tirer les premiers enseignements. À nous de les diffuser Les différentes configurations du futur VBAE ont été testées pendant dix jours. L’officier Scorpion du 3 e RIMa recueille les impressions d’un équipage Griffon. une fois rentrés au régiment, à Vannes. Nous sommes impatients de pouvoir l’appliquer sur les vrais Griffon. » n 1 Simulateur d’études des interactions homme systèmes spécialisé dans les études d’organisation d’équipages. 2 3 e régiment d’infanterie de marine, 1er régiment étranger de cavalerie. 3 Force d’expertise du combat Scorpion. 4 Véhicule blindé d’aide à l’engagement, futur remplaçant du VBL. « Une bonne idée sur le papier peut être invalidée par l’utilisateur. » Stéphane, architecte Scorpion TIM 306 - Juillet/Août 2019 # 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 72