Terre Information Magazine n°306 jui/aoû 2019
Terre Information Magazine n°306 jui/aoû 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
# DOSSIER Ils sont bien làpagnie La robotisation est déjà une réalité pour l’armée de Terre. Depuis plusieurs années des unités l’utilisent régulièrement à l’entraînement ou en missions. Et le gain tactique est déjà palpable. 6 # Juillet/Août 2019 - TIM 306 DANS LE DÉSERT MALIEN, un groupe de combat du génie s’apprête à reconnaître une zone potentiellement piégée. Au CENZUB 1, une section de combat bloquée par l’ennemi cherche un itinéraire de contournement. À première vue, rien ne relie ces deux unités. Et pourtant, chacune d’elle va utiliser un système robotisé pour accomplir sa mission. L’emploi de robots ou de drones n’est pas une nouveauté pour l’armée de Terre. Depuis des années les spécialistes du génie, du renseignement ou de l’artillerie en sont des utilisateurs réguliers. « Les sapeurs interviennent dans un environnement permissif, explique le colonel Geoffroy Balsan, chef de corps du 13 e régiment du génie (13 e RG). Nous avons toujours cherché à placer un système entre l’homme et le risque potentiel. » Si l’emploi des robots de déminage est bien connu, d’autres systèmes sont utilisés régulièrement par les unités du génie. Commandé en urgence opérationnelle en 2011 au plus fort des combats en Afghanistan, le Drogen 2 sera finalement employé dans les opérations au Mali. À Valdahon, l’adjudant Thomas, du bureau opérations instruction du 13 e RG, forme chaque année plusieurs téléopérateurs. « Ce drone était destiné à la reconnaissance d’itinéraires et plus précisément à la détection d’éventuels insurgés prêts à déclencher leur IED au passage des convois. Aujourd’hui ses performances optiques, de jour comme de nuit, offrent une capacité de renseignement terrain et de surveillance particulièrement appréciée dans le désert. » Seule détentrice du Drogen, la com- de contre minage du 13 e RG s’auto relève en BSS pour assurer les nombreuses missions demandées. « En complément du Drogen et en attendant l’arrivée du NX70 3, nous sommes équipés d’un drone de gamme intermédiaire, explique le caporal-chef Ayoub. Il faut moins de deux minutes pour disposer d’un système opérationnel en vol en mesure d’éclairer l’itinéraire du convoi. Sa taille et sa facilité d’emploi nous permettent de le déployer très rapidement quelles que soient les conditions.. La plus-value de ces vecteurs est incontestable et reconnue par les unités sur le terrain. Il n’y a plus de mission majeure sans notre contribution. » LABORATOIRES DE LA ROBOTIQUE Véritables laboratoires de la robotique, les unités du génie exploitent aussi bien les systèmes volants que terrestres. Le robot de reconnaissance Minirogen 4, est un exemple concret de la mise en pratique des besoins. « Le système a surtout été testé en entraînement en particulier lors de séquences de combat en zone urbaine, explique le SCH Théa de la 2 e compagnie du 13 e RG. C’est devenu un outil indispensable lors de nos rotations au CENZUB. Le robot s’approche des zones ou objets potentiellement piégés en toute sécurité pour évaluer la menace et le niveau technique d’intervention nécessaire. » Si les sapeurs sont aujourd’hui des habitués de la robotisation, les militaires des autres armes ne sont pas en reste et s’approprient progressivement des matériels ultra modernes déjà prêts à être utilisés en opérations.
Le saviezvous ? Aujourd’hui l’armée de Terre possède plus de 1000 drones. ATTENTES OPÉRATIONNELLES Au quartier Reynies, les hommes du 7 e bataillon de chasseurs alpins scellent les dernières caisses d’allègement avant leur prochain départ pour le Mali. Dans l’une d’elles, le Black Hornet, premier nano drone de l’armée de Terre. Ce minuscule hélicoptère de 33 grammes, déjà utilisé par certaines unités de renseignement, va maintenant équiper les compagnies de combat d’infanterie des forces terrestres. Capable de prendre des photos de jour et de nuit grâce à une caméra thermique, il est le mail- Un opérateur du 13 e RG gère les secteurs d’observation du Drogen (à gauche) depuis son VAB. Les systèmes automatisés lon manquant entre le groupe en progression et les moyens d’observation de la section.. « Il faut quatre jours pour former un opérateur, souligne le capitaine Nicolas du 7 e BCA. Ce système va permettre de voir quelques mètres plus loin, par-dessus le mur susceptible de cacher une cible par exemple. C’est un formidable outil, nous avons hâte de le mettre en œuvre sur le terrain. Aujourd’hui la réalité a dépassé la fiction, sans être la solution à tout, les systèmes robotisés répondent à de véritables attentes opérationnelles, nous en sommes tous convaincus. » n Après avoir équipé les unités de renseignement, le Black Hornet est aujourd’hui déployé en opérations avec les régiments des forces conventionnelles. 1 Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine. 2 Drone du génie. 3 Drone intermédiaire. 4 Mini robot du génie. TIM 306 - Juillet/Août 2019 # 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 306 jui/aoû 2019 Page 72