Terre Information Magazine n°304 mai 2019
Terre Information Magazine n°304 mai 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Arrivée sur le col de Rakoubiehl, le commandant du SGTIA donne ses ordres de reconnaissance. # IMMERSION 120 mm en appui de la progression de l’escadron. Comme un seul homme, les VAB quittent la colonne en progression vers le Sud pour s’aligner face au col. Une fois détachés des véhicules, les tubes sont pointés en direction de l’objectif. Les chefs de pièce, aux ordres de l’officier de tir, affinent le réglage et la distance. Les mains se lèvent pour signaler la disponibilité de tir, il aura fallu moins de cinq minutes. « C’est un exercice pratique répété régulièrement, explique l’adjudant Julien, chef de la SML. Au 5 e RIAOM, nous avons la double dotation  : mortier de 120 mm et TRF1 de 155 mm. Pour Wakri il est nécessaire d’être mobiles pour rester au rythme du GTIA. Le mortier est parfaitement adapté à ce type de mission. » Soudain l’ordre tombe à la radio  : « Préparez-vous pour un raid artillerie, les hélicos devraient arriver sur 28 # Mai 2019 - TIM 304 votre position dans trente minutes. » Aussitôt le sous-officier articule son dispositif. Deux pièces se préparent pour embarquer à bord des Puma. Démonté en trois colis pour répartir le poids, il faut jusqu’à six hommes pour porter les 285 kg de l’affût. En plein soleil, en attendant l’arrivée des machines, les Anciens profitent de ce moment de répit pour expliquer une dernière fois la manière de placer le matériel dans la machine. Hélas, à quelques minutes du départ le raid est annulé. Quelques kilomètres plus loin, le GTIA est accroché par les patrouilles adverses et demande à bénéficier de la puissance de frappe des quatre mortiers. MOUVEMENTS DE TERRAIN « Ce sera pour la prochaine fois, commente sans amertume Romain. Les plus jeunes sont déçus, à moi de leur expliquer qu’une manœuvre interarmes n’est pas figée et nécessite une adaptation de tous les instants. » Effectivement, à l’approche du col les forces sont stoppées par l’ennemi et les pertes sont importantes. La force adverse jouée par un détachement de marsouins du RICM avait bien préparé son embuscade. « Nous ne sommes pas là pour geler la manœuvre, affirme le commandant Jean-Charles de l’état-major interarmes. Au contraire, nous voulons donner plus de sens à l’exercice en opposant un ennemi déterminé, mais dont nous contrôlons les actions et les pertes. » L’accrochage ne dure que quelques minutes. Les canons de 105 mm des 10 RC viennent rapidement à bout des derniers opposants. La colonne de véhicules peut reprendre sa progression, elle sera pourtant de courte durée. L’avancée du GTIA est plusieurs fois interrompue par les attaques sporadiques d’éléments isolés. Les nombreux mouvements de terrain à l’aval du col facilitent les embuscades et après chaque face à face la section du génie doit chercher d’éventuels engins explosifs improvisés. « C’est une belle occasion pour les jeunes légionnaires de travailler dans cet environnement, s’enthousiasme le lieutenant Paul- Maxence, chef de section au 1er REG. La situation tactique est reproduite de manière très réaliste et nous oblige à une attention de tous les instants. Avec cet exercice nous comprenons mieux les contraintes des unités d’infanterie ou de blindés. De leur côté ils prennent en compte les problématiques de temps imposées par une opération de vérification de non-pollution ou d’intervention sur un IED. » En fin d’après-midi, le GTIA est enfin sorti de la zone Appuyée par les Gazelle du DETALAT, la section du 21 e RIMa monte à l'assaut.
Les forces adverses jouées par les marsouins du RMT doivent ralentir la progression du SGTIA. la plus dangereuse. L’immense plaine désertique lui permet de reprendre sa progression à une allure » normale ». Mais après une vingtaine de kilomètres, le peloton de reconnaissance annonce la localisation de la base ennemie. La nuit sera courte pour permettre la préparation de la prochaine mission, l’assaut est prévu au petit matin. LE CAMP EST SOUS CONTRÔLE Les premiers rayons du soleil atteignent les sommets entourant la base opérationnelle avancée (BOA) des forces adverses. Les marsouins du RICM sont positionnés tout autour du campement, le GTIA peut surgir de plusieurs endroits. C’est pourtant sur la route principale que les premiers blindés apparaissent, malheureusement les IED et les tirs de roquettes viennent rapidement les fixer. L’ennemi croit la partie gagnée et concentre ses forces sur cette partie du terrain  : c’est sans compter sur la capacité de franchissement des VHM du 21 e RIMa. Surgissant derrière les sommets, les Gazelle du détachement de l’ALAT couvrent l’arrivée des marsouins. En moins de trente minutes, le camp est sous contrôle du GTIA, la réussite de la mission principale est annoncée à la radio. À quelques kilomètres de là, le PC prépare la suite de la manœuvre. Pendant les 24 prochaines heures, les forces effectueront un contrôle de zone dans la région d’Ali Sabieh. Une nouvelle nuit dans le désert 5 e RIAOM  : « PRÊT À, EN MESURE DE » Véritable base avancée de l’armée de Terre sur la partie est du continent africain, le 5 e régiment interarmes d’outre-mer bénéficie de toutes les capacités pour armer un GTIA. Outre sa compagnie de commandement et de logistique, trois autres unités en mission de courte durée complètent le dispositif. Une compagnie de combat, un escadron blindé et une compagnie d’appui comprenant un détachement du génie et une section d’artillerie en double dotation (mortier 120 mm, TRF1). Les unités en MCD permettent d’avoir une disponibilité immédiate de tous les effectifs, Cela a déjà été démontré lors de déploiements pour Barkhane ou Sangaris. À Djibouti, on s’entraîne pour être prêt à tout moment. attend les militaires, ce qui n’est pas pour déplaire au commandant d’unité de la première compagnie du 21. « Nous étions en MCD 6 à Djibouti il y a à peine trois mois, souligne le capitaine Louis. Mais c’est toujours un vrai plaisir de venir s’entraîner sur cet incroyable terrain. Les conditions sont difficiles et ne permettent pas l’à-peu-près. À chaque exercice mes marsouins sont plus forts, plus aguerris, Wakri ne déroge pas à la règle. » n 6 Mission de courte durée. TIM 304 - Mai 2019 # 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 72