Terre Information Magazine n°304 mai 2019
Terre Information Magazine n°304 mai 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
# FOCUS Feu sacré Texte  : Maxime COUPEAU – Photos  : SCH Benoît MOSER/BSPP Pendant neuf heures, ils ont lutté, la destinée de la cathédrale était entre leurs mains. N’écoutant que leur courage, les militaires de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris ont sauvé Notre-Dame de Paris du péril des flammes. 10 # Mai 2019 - TIM 304 IL EST 18 H 45, CE 15 AVRIL, quand une épaisse fumée noire s’élève de la toiture de l’édifice religieux. Rassemblés aux abords de la cathédrale, Parisiens et touristes assistent impuissants à ce funeste spectacle. Personne ne veut y croire. Pourtant, Notre-Dame de Paris est en feu. Dans les cinq minutes suivant le départ d’incendie, les premiers engins de la BSPP se présentent aux portes de la cathédrale. Devant l’ampleur de la situation, les opérateurs du centre opérationnel dépêchent sur place une première force d’intervention. La tension monte. Les premiers pompiers arrivés sur zone déploient leurs lances à incendie pour enrayer la propagation des flammes. Le commandant en second de la BSPP et chef des opérations de secours, le général Jean-Marie Gontier, décide de diviser l’intervention en quatre secteurs opérationnels  : « Une de mes premières actions, lorsque j’ai vu la difficulté que j’ai eu pour arriver sur intervention et étant donné les moyens massifs à venir, a été de demander à ce que les axes logistiques soient libérés. Les engins devaient pouvoir passer ! » Deux enjeux se dessinent clairement  : préserver le bâti et les œuvres inestimables de la cathédrale. Chaque sapeur-pompier sait que l’intervention sera longue et difficile. IL FAUT SAUVER LES TOURS 19 h 15. La flèche de Viollet-le- Duc est en proie aux flammes. Le plombde la flèche commence à fondre au-dessus du transept. Devant l’ampleur du feu de toiture, le général Gontier donne l’ordre de pénétrer dans le bâtiment. Un détachement d’une dizaine d’hommes dont fait partie le père Jean-Marc, aumônier à la BSPP, est chargé de sauver les reliques de Notre-Dame. La mission est risquée. Le plomben fusion tombe sur le sol. L’opacité de la fumée réduit le champ de vision des pompiers. Ils sauvent in extremis certains précieux trésors 1 de la cathédrale tels que la couronne d’épine du Christ et la tunique de Saint-Louis. Quelques minutes après ce sauvetage héroïque, l’imposante flèche s’effondre. La mission se complique pour les soldats du feu. La chute de la flèche fragilise grandement la structure architecturale. Les 600 militaires mobilisés doivent redoubler d’efforts pour sauver la cathédrale. 21 lances à incendie perchées sur des bras élévateurs d’une cinquantaine de mètres interviennent sur la toiture. Les hommes font face à des vents contraires qui ralentissent la progression. Vers 21 heures, le feu se propage dangereusement en direction des deux tours. L’objectif est désormais de sauvegarder cette façade contenant le bourdon de l’église, la rosace centrale et le grand orgue. Plusieurs équipes sont engagées dans la tour Nord. À tout instant, la structure peut s’effondrer. Dans une lutte acharnée, les équipes du lieutenant Alexis attaquent les foyers les plus virulents et parviennent à endiguer la propagation des flammes. La bonne nouvelle arrive à 21 h 45, avec les différents comptes rendus des chefs de secteur qui mentionnent que la bataille pour sauver les deux tours est quasi gagnée. « FEU ÉTEINT » Cela fait plus de cinq heures que 600 sapeurs-pompiers de Paris sont engagés contre les flammes. Les lances à eau continuent de protéger une partie de la toiture. Le feu baisse en intensité et sa maîtrise est assurée. À 22 h 30, il est considéré comme circonscrit et ne laisse plus apparaître que trois foyers distincts. Le sauvetage s’est joué au quart d’heure près. Le verdict tombe vers 2 heures du matin et le centre opérationnel entend le message « feu éteint ». Notre-Dame est sauvée. Un déploiement de huit lances à incendie manœuvre encore par intermittence sur les quatre secteurs touchés. Le dispositif de surveillance est assuré jusqu’au lendemain matin. Sous les caméras du monde entier et dans un contexte particulier, les militaires de la BSPP ont montré leur résilience, leur humilité et leur héroïsme. n 1 De nombreux objets sacrés et œuvres d’art seront évacués dans la soirée et mis en sécurité à l’Hôtel de Ville tout proche.
3 QUESTIONS AU LTN ALEXIS, ENGAGÉ AU PIED DE LA TOUR NORD 1 Comment se sont déroulées les premières minutes de votre engagement ? Engagés avec le fourgon de Port-Royal, nous avons d’abord réalisé toute la première partie de l’établissement, jusqu’à une terrasse donnant sur la coursive d’accès aux beffrois. Aidés notamment par un bras élévateur aérien pour monter le matériel, ce n’était pas une mince affaire après notre premier engagement en toiture. Là, le dessinateur opérationnel m’a indiqué une toute petite porte d’accès donnant sur une cage d’escalier. J’aperçois alors à travers une lucarne, des flammes de plus de dix mètres de hauteur. Quels ont été vos premiers ordres ? J’ai immédiatement saisi les difficultés auxquelles nous allions être confrontés. Je me suis demandé si la structure, faite entièrement de bois, allait tenir. J’ai alors réuni mes hommes. L’un d’eux s’est porté volontaire pour effectuer les premiers tests avec moi. Passés à plat ventre par une entrée très étroite, nous nous retrouvons au cœur de la tour. Là, je décide d’avancer le point d’attaque afin d’effectuer une manœuvre proche de celle d’un feu de cage d’escalier. La longue ascension commence. Arrivés au niveau des cloches, que s’est-il passé ? J’ai eu un sursaut lorsque j’ai vu la taille des huit cloches qui nous surplombaient. Dans ma reconnaissance, je suis passé au travers du plancher d’un escalier. Mon appareil respiratoire isolant m’a sauvé. De plus, j’avais devant moi un nouveau combat à mener  : notre lance était trop courte. Nous avons dû nous relayer pour parfaire l’extinction, découper certaines parties du bois avec l’aide du camion de désincarcération avant de pouvoir prolonger notre lance. À 70 mètres de hauteur, les délais sont bien plus longs. 1 Propos recueillis en coopération avec la BSPP. TIM 304 - Mai 2019 # 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 304 mai 2019 Page 72