Terre Information Magazine n°303 avril 2019
Terre Information Magazine n°303 avril 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
# DOSSIER Des officiers d’horizons multiples Le corps des officiers s’est toujours caractérisé par sa diversité. Il se compose de femmes et d’hommes aux multiples profils. Deux notions ressortent de ces nombreuses origines de recrutement  : sélectivité et méritocratie. 4 # Avril 2019 - TIM 303 « ON PEUT DEVENIR OFFICIER DE QUINZE FAÇONS DIFFÉRENTES », affirme le chef d’escadron Damien de la sous-direction études politiques de la direction des ressources humaines de l’armée de Terre (DRHAT). « La mixité commence déjà dans les attentes. Si certains aspirent à commander, d’autres désirent s’épanouir dans des postes plus spécialisés », annonce le lieutenant-colonel Yann, conseiller officier auprès du chef d’état-major de l’armée de Terre. La complémentarité des origines de recrutement est un enjeu principal pour notre armée. Le plan RH 2019 maintient cet équilibre avec 30% de directs, 20% de contractuels et 50% de semi-directs, semi-directs tardifs et rangs. Les officiers se répartissent en deux corps. Les officiers des armes (COA) sont destinés à occuper des postes de commandement. Les officiers du corps technique et administratif occupent des postes de spécialistes. À LA RECHERCHE DE COMPÉTENCES Face aux bouleversements technologiques induits par la numérisation et la manœuvre dans le cyberespace, l’armée se spécialise de plus en plus. « Certains besoins exigent le recrutement d’experts » explique le lieutenant-colonel Yann. « Nous sommes à la recherche de compétences en ingénierie ou en informatique, ajoute le chef d’escadron Damien. Les recruteurs fonctionnent de plus en plus comme ceux des entreprises privées. Comme des chasseurs de têtes, nous allons chercher des compétences. » « L’arrivée du programme Scorpion va changer le modèle de combat. Il nécessite de disposer d’officiers pleinement intégrés dans leur temps. Pour autant, la technicité ne doit pas prendre le pas sur les qualités humaines demandées à l’officier », développe le lieutenant-colonel Yann. « Ces paramètres imposent d’être sélectif » conclut le chef d’escadron Damien. UN RECRUTEMENT INTERNE RÉNOVÉ Le recrutement interne va connaître une rénovation d’ampleur. « La volonté est de mettre en valeur l’expérience », insiste le chef d’escadron Damien. Cette réforme se traduit par la mise en œuvre de deux voies de recrutement par concours au lieu des trois voies actuelles. Le premier mode de recrutement interne est dévolu à l’École militaire interarmes (EMIA). Le second s’appuie sur un concours professionnel et remplacera à partir de 2020, le concours semi-direct tardif et le recrutement rang. Appelé » voie des officiers de domaines de spécialités », Le saviezvous ? 50% des officiers sont issus du recrutement interne.
le concours est ouvert à partir de dix ans de service et jusqu’à l’âge de 45 ans inclus. « En abaissant la limite d’âge, on amène tous les officiers au grade de commandant. C’est un plus en terme d’attractivité », affirme le chef d’escadron Damien. Ce concours repose sur une épreuve unique d’admissibilité. « Le candidat aura à sa disposition tous les outils pour se préparer au mieux avec, par exemple, des exercices en ligne. On est loin de la préparation actuelle parfois contraignante et axée sur la théorie. » En cas de réussite, les candidats devront déposer un dossier de reconnaissance des acquis et de l’ex- Physionomie des officiers de l’armée de Terre 80% De carrière 16% CTA Répartition carrière-contrat Répartition COA - CTA 20% Sous contrat 84% COA CONDITIONS D’ACCÈS  : À partir de 3 ans de service et jusqu’à l’âge de 35 ans inclus, il sera possible pour tous les sous-officiers ou militaires du rang de présenter le concours de l’EMIA. « Ce qui souvent peut paraître chance ou hasard n’est jamais que le fruit d’un long travail préalable et de la volonté d’aboutir » Gaston Courtois, ecclésiastique 90% Hommes 8% Rangs 13% Semi-directs tardifs 20% OSC Répartition hommes-femmes Répartition par origine DEUX CONCOURS POSSIBLES  : - Si le niveau académique est supérieur ou égal à bac+3  : concours sur titre ; - Si le niveau académique est inférieur à bac+3  : concours sur épreuves. périence professionnelle (RAEP). En plus de tests physiques, les candidats présenteront une épreuve orale basée sur leurs compétences de métier. Les lauréats suivront une scolarité adaptée à leur profil. « Les non BSTAT 1 suivront un stage Proterre aux ESCC d’un mois et une année en DA 2. Les titulaires du BSTAT intègreront l’EMIA pour un an. Les titulaires des ESP 3 intègreront les écoles d’application pour une durée de 4 à 6 mois », détaille le chef d’escadron Damien. La formation de spécialité devient donc un socle de référence commun consolidant » le fond de sac » des officiers de carrière. n 10% Femmes 30% Directs 29% Semi-directs La voie EMIA besoin en 1 re partie de carrière 50% Recrutement interne DES SCOLARITÉS ADAPTÉES  : - Pour les lauréats du concours sur titre  : une année à l’EMIA et une année en DA ; - Pour les lauréats du concours sur épreuves  : deux années à l’EMIA et une année en DA. 1 Brevet supérieur de technicien de l'armée de Terre. 2 Division d’application. 3 Épreuves de sélection professionnelles. 30% Directs 20% OSC RAPPROCHEMENT DU COA ET CTA  : Les lauréats issus du CTA sont soumis à un concours similaire pour entrer dans la même école avec les mêmes conditions de formation. TIM 303 - Avril 2019 # 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 1Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 303 avril 2019 Page 72