Terre Information Magazine n°253 avril 2014
Terre Information Magazine n°253 avril 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44. VIE DES UNITÉS Se former [Formation initiale des OSC/E] CONTRAT DE CONFIANCE Les futurs officiers sous contrat de la filière encadrement (OSC/E), en formation aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, ont réalisé un exercice de synthèse, du 10 au 14 février 2014, qui leur a permis d’affermir leur capacité à commander. Texte  : ASP Antoine LAROCHE• Photos  : ADC Gilles GESQUIÈRE et Infographie  : Idé 1 Narvik  : bataille de la campagne de Norvège, remportée par les Alliés au début de la seconde guerre mondiale. Primo  : situation. Alpha  : forces ennemies. Un groupe de miliciens « rennibiens » nous harcèle… » L’élève-officier Elisabeth Jaimond débute son ordre initial aux chefs de groupe. Elle va être Rallye d’évaluation de fin de formation. Progression vers l’atelier suivant. Le chef de groupe et le chef d’équipe font le point sur la carte. évaluée en tant que chef de section. Elle ne s’adresse plus à ses camarades du 4 e bataillon, mais à des soldats de la compagnie d’éclairage et d’appui (CEA) du 16 e bataillon de chasseurs (16 e BC), troupe de manœuvre de l’exercice NARVIK. Ceux-ci apportent leur expérience et en profitent, aussi, pour revoir les fondamentaux du combat PROTERRE. DU CONCRET Elisabeth est titulaire d’une double licence en droit et en relations internationales. Rien ne la destinait à entrer dans l’armée, si ce ne sont ses valeurs et son héritage familial. « Je souhaite échapper à la LES CONTRATS 1er contrat  : 10 ans 2 e contrat éventuel  : 5 ans 3 e contrat éventuel  : 5 ans Le cursus des OSC/E* BAC + 3 minimum TIM 253 — AVRIL 2014 Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA). 3 semaines 2 jours Préparation militaire supérieure (PMS) (fortement conseillée). Groupement de sélection et d’évaluation (GSE). Evaluations• Sportives• Psychotechniques• Théoriques  : S) 417 401104, 1 (flrs,, Recrutement au profit d’une arme *.41,*
Des élèves OSC/E écoutent les ordres du CNE Hugues de Gouvion Saint-Cyr, du 16 e BC, avant un départ en mission. 2 Fine  : président des élèves-officiers, élu par ses pairs. 3 Voir encadré. 4 Partenariat grandes écoles (soit chaque année 30 stagiaires issus d’écoles de commerce, d’ingénieurs et d’Instituts d’études politiques). 5 PMS  : Préparation militaire supérieure. Aspirant routine. Les rapports humains, très forts dans l’institution, apportent une expérience de vie formidable. J’ai choisi ce recrutement car il correspond à mon âge et mon niveau d’études, bac +5. » Son chef de section, le capitaine Nicolas Serpin, est, lui aussi, OSC/E, de la promotion 2008. « Nous arrivons déjà avec des connaissances académiques. La formation à Coëtquidan est donc axée uniquement sur du concret  : nombreuses sorties terrain, participation des troupes de manœuvre, stage au CNEC, etc. Ces futurs chefs de section doivent être aussi compétents que les Saint-Cyriens ou les IA », analyse-t-il. Le capitaine Hugues de Gouvion Saint-Cyr, commandant la CEA du 16 e BC, est issu du même recrutement. Après sa formation initiale, en 2002, il a été chef de section puis officier adjoint au 2 e régiment étranger de parachutistes (2 e REP). LE 4 E BATAILLON Le 4 e bataillon de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM 4) est celui des formations courtes, d’une durée pouvant aller d’une semaine à six mois et demi. Commandé par un lieutenant-colonel, il accueille un public aussi divers que les officiers sous contrat (des filières encadrement, spécialistes et pilotes), des officiers de réserve (inclus ceux du corps technique et administratif du service de santé des armées), des polytechniciens, des PGE 4 et des PMS 5. Tous se rassemblent derrière la devise L’audace de servir et constituent, chaque année, une promotion avec son chant et son parrain. Celui de l’année 2013-2014 est le chef de bataillon Charles Delvert, écrivain et soldat de la Grande Guerre. Sous-lieutenant Lieutenant Septembre 3 semaines Avril Août Septembre 1 an Août 4 e bataillon de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, Coëtquidan. Centre national d’entraînement commando (CNEC). Primo-affectation en régiment. Doublure chef de section. Débriefing à chaud de l’OSC/E Le Pape par le LTN Astier, du 16 e bataillon de chasseurs, lors de l’exercice de synthèse NARVIK. J’ai choisi ce recrutement car il correspond à mon âge et mon niveau d’études. » ASP Elisabeth Jaimond, OSC/E en formation à Coëtquidan. Division d’application (DA). * Les mois sont à titre indicatif..45 Il a été engagé, plusieurs fois, en République de Côte d’Ivoire et en Afghanistan. « Être officier sous contrat confère un statut un peu particulier. Nous devons être très exigeants avec nous-mêmes, surtout si nous souhaitons être renouvelés. Plus que le mode de recrutement, c’est l’expérience opérationnelle qui forge le commandant », reconnaît-il. EXPÉRIENCE BÉNÉFIQUE L’armée de Terre a un fonctionnement pyramidal. Autrement dit, elle a besoin de beaucoup plus de lieutenants et de capitaines que d’officiers supérieurs. Les OSC/E, d’une moyenne d’âge de 25 ans à l’entrée et avec un contrat initial de 10 ans, répondent à ce besoin. « Nous sommes bien conscients de nous engager pour une durée limitée. Les meilleurs d’entre nous, s’ils le désirent, pourront continuer. Une telle expérience de commandement sera bénéfique pour une reconversion dans le civil, mais aussi sur un plan personnel », explique l’élèveofficier Michel Mira, OSC/E et fine 2 promotion du 4 e bataillon 3 de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. l Retrouvent les saint-cyriens et IA. GRADES• Choix régiment et affectation.• Chef de section. TIM 253 — AVRIL 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 72