Terre Information Magazine n°253 avril 2014
Terre Information Magazine n°253 avril 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
ir'V 36. VIE DES UNITÉS Innover Extraction des expérimentateurs du groupement aéroporté de la STAT en grappe sèche. TIM 253 — AVRIL 2014 [Évaluation] CONTRÔLEURS AÉRIENS Du 24 au 27 février 2014, les experts du groupement « Aéroporté » de la section technique de l’armée de Terre (GAP STAT) ont évalué les différents moyens de mise à terre du personnel, à partir du Cougar, au centre de vol en montagne (CVM), assumant le rôle de « premiers utilisateurs » de ces nouveaux équipements. Texte  : ASP Maude FOUQUET• Photos  : SCH Philippe HILAIRE/CPIT Accroché à la corde, là-haut, on ne contrôle plus rien », décrit le caporal-chef Jean-François Desmots du GAP STAT qui vient tout juste de toucher le sol, après un vol de plusieurs minutes, suspendu à une grappe, sous un Cougar. Pendant quatre jours, au CVM, l’adjudant Benjamin Lissajoux et son équipe du groupement « Aéroporté » de la section technique de l’armée de Terre ont profité de la campagne « temps froid » du Cougar, par le groupement aéromobilité de la STAT, pour évaluer les matériels de mise à terre du personnel et permettre leur emploi en opérations. Cette mission fait suite à leur campagne d’évaluation par temps chaud, qui a eu lieu, au Qatar, l’été dernier. Cette fois-ci, ils ont aussi testé un nouvel équipement  : le filet d’évacuation d’urgence 1. SANS ENCOMBRE À l’exception du filet, ces matériels sont déjà en dotation dans l’armée de Terre. Ils sont cependant suivis en permanence pour parer aux problèmes qui pourraient survenir à cause de l’usure et des contraintes des nouveaux théâtres, etc. Ce sont toutes les possibilités d’utilisation opérationnelle du matériel que ces parachutistes, qui partagent une grande expérience du terrain, doivent envisager. Au programme  : rappel, corde lisse et extraction par grappe. Les évaluateurs 1 Voir encadré.
Des évaluateurs se préparent pour une extraction en grappe sèche à partir d’un Cougar. La confiance dans le matériel doit être totale. L’évaluation est un passage obligatoire si nos forces veulent croire aux nouveaux équipements. » Un évaluateur. ont donc commencé la manœuvre sans sac et sans armement. Avant de partir, briefing de l’adjudant Lissajoux sur l’équipement et la manœuvre. Une fois harnachés et vérifications faites, ils embarquent dans la machine. « La confiance dans le matériel doit être totale. L’évaluation est un passage obligatoire si nos forces veulent elles-mêmes croire aux nouveaux équipements », livre un des évaluateurs. À l’intérieur de l’hélicoptère, les hommes achèvent la préparation du matériel. Différentes altitudes sont testées  : LE FILET DE TREUILLAGE TACTIQUE I Ce nouveau matériel résulte d’une demande du commandement des opérations spéciales (COS). Il est mis en œuvre pour la première fois en vol. Le filet de treuillage tactique est prévu être utilisé par les équipes de commandos pour évacuer en urgence les blessés et les décédés. Actuellement, les forces spéciales ne disposent que d’une civière rigide, trop encombrante pour ces unités très mobiles et agissant souvent isolées. Constitué d’un filet, d’une civière gonflable, et d’un « bout » de guidage, son successeur, qui pèse uniquement 10 kg, est prometteur. Les évaluateurs du GAP STAT sont chargés de le tester dans différentes conditions. À ce jour, sept tests ont été réalisés, en faisant varier la hauteur du treuillage, la présence du « bout » permettant à l’équipe au sol de maintenir la civière. Aujourd’hui, l’évaluation sur mannequin a été concluante. Prochaine étape  : la réalisation du même exercice avec un plastron humain..37 ils vont descendre en rappel à 20 ou 50 mètres. Le chef d’équipe corrige les petites erreurs concernant le montage de la poulie. Finalement, la manœuvre se déroule sans encombre. Comme l’équipage du Cougar, les parachutistes font preuve d’une rigueur et d’un professionnalisme irréprochables. « Le dernier est au sol. Liberté de manœuvre », annonce le mécanicien navigant au pilote de l’aéronef, qui repart aussitôt chercher le deuxième groupe. SENSATIONS FORTES ASSURÉES Place, ensuite, à la corde lisse, à six et dix mètres. Le lieutenant-colonel Pierre Lasarte, chef du groupe mise à terre du personnel, est présent en fond de la soute. Sous son regard attentif, les parachutistes descendent un par un du puits de l’hélicoptère. Emmitouflés dans leurs protections contre le froid, ils ne rencontrent pas de difficulté particulière. À l’annonce du prochain exercice, sensations fortes assurées ! Positionnés méthodiquement en colonne par deux, ils sont prêts pour une extraction par grappe. La corde larguée depuis l’hélicoptère est immédiatement récupérée par le chef d’équipe qui la déroule entre les deux colonnes. Le pilote suit les préparatifs du groupe. Lorsque tous sont correctement attachés et contrôlés, il décolle. Les hommes alors suspendus se laissent emporter dans les airs, reportant leur confiance uniquement sur leur harnais. Ils recommencent la manœuvre avec sacs et armes, puis, plus tard, de nuit grâce aux systèmes de vision nocturne. Le groupement « Aéroporté » de la STAT continuera de suivre ces équipements en service dans l’armée de Terre et à évaluer les nouveautés livrées (entre autres, l’ensemble de parachutage du combattant et le système de mise à terre des chuteurs opérationnels). l TIM 253 — AVRIL 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 253 avril 2014 Page 72