Terre Information Magazine n°252 mars 2014
Terre Information Magazine n°252 mars 2014
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°252 de mars 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Délégation à l'Information et à la Communication de la Défense

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,1 Mo

  • Dans ce numéro : République centrafricaine... un niveau de sécurité minimal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26. ACTUALITÉS En direct Dans le camp « De Roux », les EOD (Explosive Ordnance Disposal) du 17 e régiment du génie parachutiste recensent des munitions abandonnées par les anciennes forces militaires.lll commandant l’opération SANGARIS. En l’espace de 24 heures, l’effectif présent sur zone a été doublé, et en une quinzaine de jours, la force est passée de deux à sept compagnies, rassemblant près de 1 600 soldats. » Véritable défi logistique, cette montée en puissance spectaculaire est étroitement liée à l’emploi de tous les outils à disposition  : les forces prépositionnées au Gabon, les forces en opérations au Tchad et en République de Côte d’Ivoire, mais aussi la réserve opérationnelle embarquée sur le BPC Dixmude et, enfin, le système d’alerte Guépard. Les unités sont arrivées par terre, air et mer en un temps record et se sont greffées au dispositif initial. « Déployé dans le cadre de l’opération BOALI, j’étais déjà sur place et ai donc accueilli les unités jusqu’à l’arrivée du poste de commandement interarmes projeté depuis Libreville, raconte le colonel Vincent Tassel, chef du corps du 8 e régiment de parachutistes d’infanterie de Marine (8 e RPIMa) et commandant du GTIA Amarante. Le premier GTIA a servi d’ossature à tous les groupements jusqu’à la création des deux autres fin décembre. » Sur le camp de M’Poko, en bordure de piste de l’aéroport, il a fallu ruser pour accueillir toutes les unités. Les tentes beiges ou vertes abritant des centaines de lits TIM 252 — MARS 2014 4 Quick Reaction Force (unité d’alerte). picots à moustiquaire s’imbriquent adroitement entre les bâtiments du poste de commandement, les hangars hélicos, les postes de secours et les parkings, comme dans un Tetris géant. DES PATROUILLES D’INTERPOSITION « Pour les patrouilles mobiles, ne vous contentez pas des grands axes, recommande le capitaine Sébastien, du 8 e RPIMa. À 9 h 15, mise en place terminée, tout le monde doit être sur sa base de départ. » Abrité à l’ombre d’un immense manguier, le commandant d’unité termine son briefing pour la journée. Les trois sections doivent assurer, pendant les prochaines heures, le contrôle de la zone située au nord de PK12. Sur la route qui mène de Sibut à Damara, il y a une ligne de confrontation. Le GTIA Amarante ne poursuit pas d’objectif ciblé ce matin, mais entend ramener, par sa présence, le calme dans les rues de la capitale. Les missions sont réparties entre les trois unités qui alternent toutes les six heures  : la première section se postera aux abords de PK12 en différents points fixes, la seconde patrouillera dans l’enchevêtrement des ruelles, tandis que la dernière restera en base arrière pour assurer la QRF 4. Les pilotes de VAB se contorsionnent pour se glisser derrière
leur volant. À l’arrière, les soldats sanglent leur jugulaire entre deux bâillements dus à la fatigue et embarquent péniblement. La journée va être longue et, comme d’habitude, pleine de surprises. Les patrouilles d’interposition sont un des modes d’action nécessaire au rétablissement d’une sécurité minimale en RCA, mais ce n’est pas le seul. Le désarmement des milices et de tout individu armé est aussi au cœur du processus. Le peloton roule depuis trois heures maintenant. La température n’en finit plus de monter et il plane dans le véhicule une odeur singulière de vinaigre chaud mêlée de transpiration moite. Serrés dans l’habitacle, entre les sacs, les packs d’eau minérale et les jambes des tireurs en trappe, les hommes somnolent, la tête calée dans leur gilet pare-balles quand le chef de bord du VBL de tête annonce à la radio  : « 43 alpha, j’aperçois un groupe d’hommes armés qui marche dans notre direction. » Une trentaine d’Africains tapageurs, armée de haches, flèches, machettes ou grenades, avance face au convoi. La procédure est rodée  : mise en place des appuis, rassemblement des individus, fouille et désarmement. Chaussés de tongues, vêtus de pantalons élimés et bardés de grigris multicolores et improbables, ils obtempèrent. Le groupe « SANGARIS est une mission particulière en ce sens qu’il n’y pas d’ennemi, mais pas d’ami non plus... » Colonel Vincent Tassel, chef du corps du 8 e RPIMa et commandant du GTIA Amarante.27 Des militaires du peloton d’appui direct (PAD) du 1er régiment de hussards parachutistes et du 8 e régiment de parachutistes d’infanterie de marine viennent de saisir des armes sur des miliciens anti-balaka. désarmé repart quelques dizaines de minutes plus tard, emportant avec lui le charme insolite des tenues régionales. Un bonnet de ski sur la tête, ou un collier chargé de pouvoirs magiques autour du cou, les habitudes locales sont surprenantes vues de l’extérieur. SITUATION VOLATILE ET COMPLEXE De retour au point de regroupement pour prendre la QRF, à peine le temps d’avaler une portion de lasagnes tièdes de la ration n°7 (la meilleure) que, déjà, il faut y retourner. Il y a de l’agitation à RDOT, la caserne dans laquelle des ex-Seleka sont cantonnés. Le caporal-chef Yannick, du 1er RHP, a déjà signalé la présence d’hommes armés dans les environs de la caserne. Ils n’ont rien à faire là car, depuis l’adoption des « mesures de confiance », seules les forces armées de police et de gendarmerie sont autorisées à circuler armées dans la capitale. Le port d’arme est prohibé pour tout autre individu et tous les membres des groupes armés doivent se rendre dans un point de cantonnement. « Blanc est pris à partie sur l’axe Mike », annonce l’adjudant-chef Ikere, le chef de section de Vert. « J’ai un visuel », répond le CCH Yannick. « 43 alpha feu ! » Le brigadierlll TIM 252 — MARS 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 252 mars 2014 Page 72