Terre Information Magazine n°251 février 2014
Terre Information Magazine n°251 février 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
ecpa d B O U T I Q U E R LE CINÉMA DES ARMÉES L’épopée ferroviaire à travers les grands conflits du XX e siècle C O M M A N D E Z BON DE COMMANDE (à découper ou à recopier) À renvoyer, accompagné de votre règlement par chèque à l’ordre de  : l’agent comptable de l’ECPAD ECPAD Pôle commercial - 2 à 8, route du Fort - 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Tél.  : 01 49 60 59 51 - Fax  : 01 49 60 52 40 M me, Mlle, M Prénom N°, rue Ville Code postal Tél. E-mail Désignation de l’article Prix unitaire TTC Quantité Montant TTC Les trains vus par le cinéma des armées 14,90 € Conformément à la loi informatique et Liberté du 6 janvier 1978 vous disposez d’un droit constant d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Les informations recueillies sont destinées à un usage interne. Frais de port Total à payer 5,50 € Date  : Signature  : c EN BONUS  : 1 DIAPORAMA DE PHOTOGRA- PHIES RETRAÇANT LA VIE DU RAIL DE 1895 AUX ANNÉES 2000 + 3 DOCUMENTAIRES INÉDITS www.ecpad.fr a a. COMMANDE PAR INTERNET www.boutique.ecpad.fr TIM n°251 – 02/14 Je souhaite recevoir gratuitement le catalogue 2014
vie des unités Témoigner.51 Chef de corps du 515 e régiment du train, le colonel Christophe Barbe a été projeté au Mali, de juin à novembre 2013, à la tête du bataillon logistique Croix du Sud. Propos recueillis par  : CNE Éloïse ROSSI• Photos  : ADC Gilles GESQUIÈRE Q [COL Christophe Barbe] « 2 millions de kilomètres en six mois » Partagez vos expériences « terrain » dans TIM en adressant vos textes à  : sirpat.brevesredacteur. fct@intradef. gouv.fr 1 Voir l’En direct du Mali de TIM n°250. 2 Système d’information régimentaire. Nous avons soutenu la force SERVAL sur un périmètre d’action qui s’étend du nord du Mali au sud de la République de Côte d’Ivoire (RCI) et du Sénégal à la frontière du Niger, soit 3 500 km, représentant la distance de Barcelone à Varsovie. Nous avons suivi les éléments français basés à Ménaka, Kidal, Tessalit, Tombouctou au Mali et à Abidjan en RCI sur différentes opérations comme HYDRE 1. Le bataillon logistique assure l’approvisionnement, la maintenance des véhicules, gère les vivres, les munitions, le carburant, et le soutien en énergie des sites et de la zone vie du combattant. Les stocks en eau – l’or blanc – et en carburant – l’or noir – s’épuisaient vite. Nous devions constamment trouver un équilibre entre ces ressources pour assurer la continuité des missions des unités. Nous avons organisé de nombreux raids logistiques pour ravitailler la force au juste besoin, au cœur des opérations. En général, nous parcourions 200 kilomètres en six heures et il fallait deux à trois jours pour effectuer les 500 km qui séparent Gao de Tombouctou. Nous ne pouvions rien laisser au hasard. La planification et l’anticipation jouent là un rôle essentiel. Tout ce que la force consomme doit lui être acheminé. Rallye d’endurance Chaque convoi, comptant plus de 100 véhicules pour les plus importants, est autonome et numérisé avec une composante commandement, maintenance, escorte et transmissions. Au PC BATLOG, à l’aide du réseau SIR 2, nous pouvons le localiser à l’instant « T ». Durant notre mandat, nous avons cumulé près de 2 000 000 km, soit environ ce qu’effectue mon régiment en une année. À la différence qu’en France, nous disposons d’un bon réseau routier. Au Mali, chaque déplacement ressemble à un rallye d’endurance à bord de véhicules qui ne sont pas de prime jeunesse. La difficulté de ce théâtre se manifeste par les distances hors normes, la dispersion des unités, l’abrasivité du terrain et l’insécurité permanente. En juin, les chaleurs étaient insoutenables, avoisinant les 60°C. Lors d’un convoi, 19 militaires ont souffert de déshydratation et ont dû être perfusés. À d’autres moments, c’étaient les pluies abondantes qui submergeaient les passages à gué. Au début du mandat, les pilotes manquaient d’expérience. Mais cette opération a prouvé que l’homme moderne est plus rustique que la machine ! Certains de mes hommes ont fait plus de 120 jours dans le désert en six mois. Aujourd’hui, le niveau d’expertise atteint par nos soldats est impressionnant. l tim 251 — février 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 72