Terre Information Magazine n°251 février 2014
Terre Information Magazine n°251 février 2014

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46. [CETIA Symphonie] Instruments de tir Du 18 au 29 novembre 2013, la 1 re compagnie du 92 e régiment d’infanterie (92 e RI) a participé à la deuxième campagne d’expérimentation du parcours de tir rénové du centre d’entraînement au tir interarmes (CETIA) Symphonie, à Suippes. Texte  : CNE Céline BRUNETAUD• Photos  : ADC Jean-Raphaël DRAHI 1 Les rotations intégreront petit à petit l’emploi des hélicoptères de l’ALAT et aéronefs de l’armée de l’Air. 2 Ancien CEB, centre d’entraînement des brigades. Voir le dossier de TIM n°247 sur les espaces d’entraînement. 3 Le parcours de tir du même nom dépend du CETIA. tim 251 — février 2014 vie des unités S’entraîner Ce que nous recherchons sur ce parcours, c’est entraîner les troupes au tir dans un format interarmes, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent, déclare le lieutenant-colonel Philippe d’Orglandes, chef du centre d’entraînement au tir interarmes (CETIA) Symphonie. Pendant une rotation, les unités vont évoluer dans un espace unique en métropole. Nous avons pris tous les atouts du centre d’entraînement de l’infanterie au tir opérationnel, le CEITO, pour améliorer ce parcours déjà existant appelé Symphonie. Auparavant, les champs de tir ne permettaient pas d’effectuer une manœuvre de tir débarqué ou de faire intervenir les appuis 1, tout cela dans un cadre tactique et numérisé. » Le centre d’entraînement interarmes et du soutien logis- tique – 51 e régiment d’infanterie 2 (CENTIAL-51 e RI) bénéficie, depuis le 1er juillet 2013, d’une nouvelle capacité d’entraînement au tir  : le centre d’entraînement au tir interarmes (CETIA) Symphonie 3, dernier-né du commandement des centres de préparation des forces. Constitué d’installations valorisées avec ses 41 zones de tir et ses 500 cibles, il a pour vocation d’entraîner et de contrôler l’aptitude au tir des unités de mêlée dans leur format d’emploi opérationnel de sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA). « Pour l’heure, les scénarios sont à dominante infanterie. Le chef du SGTIA est dans la même configuration de commandement qu’en opération extérieure. Ce qui nous intéresse, ici, c’est bien sûr la précision des tirs de son unité, mais Un binôme de la 1 re compagnie du 92 e régiment d’infanterie en position d’attente, avant la dernière phase de tir de la journée, sur la zone ZT 61.
nous contrôlons surtout comment il commande son dispositif. Les soldats, chacun à leur niveau, peuvent s’appuyer sur les conseillers de manœuvre, tous anciens chefs de section », explique le LCL d’Orglandes. Reconnaissances offensives Du 18 au 29 novembre, la 1 re compagnie du 92 e RI a armé un SGTIA à dominante infanterie sur VBCI, renforcé d’un peloton du 1er régiment d’infanterie de marine sur AMX 10 RC, d’un détachement du 31 e régiment du génie et d’une équipe d’observation du 68 e régiment d’artillerie d’Afrique. Mardi 26 novembre. 8 h 30. Tous les véhicules stationnent sur PF 4, la plate-forme n°4, zone d’attente L’organisation d’une rotation Parcours de tir Symphonie au centre d’entraînement au tir interarmes (CETIA) de Suippes. Dans un Land Rover du centre, les contrôleurs suivent une phase de tir des AMX 10 RC. 4 La 1 re expérimentation (excluant la phase nuit) a été armée par les fantassins du 16 e BC. L’objectif est de réaliser 15 rotations annuelles à compter de 2015. L’entraînement s’articule autour de trois semaines  : n Durant la 1 re semaine ont lieu la perception des matériels du parc d’entraînement Champagne, des remises à niveau des soldats puis le début des manœuvres de tir. n L’entraînement et la vérification de prérequis continuent lors de la 2 e semaine. n La dernière semaine est dédiée au contrôle de tir en état de fatigue. Il Auparavant, les champs de tir ne permettaient pas d’effectuer une manœuvre de tir débarqué ou de faire intervenir les appuis. » LCL Philippe d’Orglandes. avant le début de la séquence de tirs qui va durer environ 8 heures. Le capitaine Franck Duchemin, commandant le SGTIA, et ses hommes participent à la 2 e campagne d’expérimentation du parcours 4. « L’objectif principal est d’élaborer, avec ce SGTIA, des scénarios de reconnaissance offensive de niveau 5 », résume le chef du CETIA. Chaque pas de tir a sa spécificité. Tous les calibres (5,56, 7,62, 12,7, 25, 81, 105, 120 mm) sont employés. Sur la zone de tir 36 (ZT 36), les AMX 10 RC vont traiter une cible mobile sur rail. Sur ZT 38, c’est au tour des VBCI..47 En arrière, des AMX 10 RC du 1er régiment d’infanterie de marine se déplacent vers la prochaine phase de tir. « Pour nous, régiment d’infanterie blindé, il était temps que ce genre de centre rouvre car nous allons y reproduire ce que nous avons vécu en Afghanistan et au Mali avec des reconnaissances offensives, du tir en déplacement et du combat débarqué au plus près de l’ennemi », s’enthousiasme le CNE Duchemin. Le CETIA s’intègre pleinement dans le mandat de la préparation opérationnelle. Il doit faire l’objet de plusieurs expérimentations avant les premières rotations officielles. À terme, il deviendra l’outil de référence du tir interarmes. l Une section de la 1 re compagnie du 92 e régiment d’infanterie se met en place sur le pas de tir ZT 61, dernière phase de tir de la journée d’évaluation. tim 251 — Février 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 1Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 2-3Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 4-5Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 6-7Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 8-9Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 10-11Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 12-13Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 14-15Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 16-17Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 18-19Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 20-21Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 22-23Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 24-25Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 26-27Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 28-29Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 30-31Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 32-33Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 34-35Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 36-37Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 38-39Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 40-41Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 42-43Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 44-45Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 46-47Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 48-49Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 50-51Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 52-53Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 54-55Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 56-57Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 58-59Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 60-61Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 62-63Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 64-65Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 66-67Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 68-69Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 70-71Terre Information Magazine numéro 251 février 2014 Page 72